Accueil Actus en Libre accès Chimie : CA Solvay à +2% en 2012

BRUXELLES (MPE-Média) – Le groupe Solvay basé en Belgique annonce un chiffre d’affaires en hausse de 2% comparé à 2011, un REBITDA ajusté de 2 Mrd€, également en hausse de 2% sur un an. Le PDG de Solvay M. Jean-Pierre Clamadieu a évoqué à cette occasion le différentiel de compétitivité pour la production de polyamides et de molécules issues du fracking à partir de gaz de roche entre les Etats-Unis et l’Europe. Détails.

BANDEAU_MPE_MEDIA_2012

La bonne santé du secteur énergie/gaz de schiste aux Etats-Unis a été relevée par le PDG de Solvay durant la présentation des résultats 2012 de son groupe: « C’est aujourd’hui un désavantage d’être producteur de polyamides en Europe, compte tenu de la compétitivité des entreprises américaines bénéficiant d’un prix du gaz plus bas », a déclaré le PDG de Solvay M. Clamadieu.

« Il faut savoir si nous disposons d’un potentiel de gaz de schiste en Europe et si nous pouvons mettre en œuvre des méthodes correctes de forage, d’exploration et de production pour pouvoir accéder à ces ressources en gaz naturel », a-t-il précisé en réponse à plusieurs questions.

Solvay dit souhaiter avant tout une vraie politique européenne de l'énergie, car pour plusieurs secteurs industriels (chimie, matériaux, sidérurgie), le coût d'accès à l'énergie est un élément clé de la compétitivité. Chez Solvay, il équivaut à la moitié de la masse salariale. Or, dans ce domaine, deux ruptures brutales sont intervenues ces dernières années :

D'une part, le développement des gaz de schiste aux Etats-Unis : la chute des prix du gaz outre-Atlantique a créé, entre 2009 et 2011, un choc de compétitivité de 126 milliards de dollars, selon la banque Natixis. Résultat, les chimistes américains ont planifié 16 milliards de dollars d'investissements nouveaux dans les cinq prochaines années et relocalisent certains de leurs projets sur le territoire américain.

 

Deux chocs de compétitivité liés à l'énergie

D'autre part, la décision de l'Allemagne d'arrêter l'exploitation de ses centrales nucléaires et d'investir dans les énergies alternatives, en faisant porter sur les ménages l'essentiel de la facture et en préservant les industriels gros consommateurs d'électricité, a également créé un choc.

« Face à cette donne, nous devons chercher à exploiter nos propres ressources : on ne peut pas s'interdire de regarder ce que recèle notre sous-sol même s'il faut bien sûr s'assurer que son exploitation ne crée pas de dommages sur l'environnement. On peut également réfléchir au développement d'infrastructures permettant d'importer du gaz américain », résume une porte-parole de Solvay.

130214_RES_SOLVAY_2012

Les résultats de Solvay pour 2012 (source Solvay 2013)

Le groupe Solvay annonce un chiffre d’affaires de 12,4 milliards d’euros pour 2012, donnée en hausse de 2% comparé à 2011, un REBITDA ajusté de 2 Mrd€, également en hausse de 2% sur un an etun résultat net ajusté part du groupe de 710M€ contre 727%€ pro forma en 2011.

« Malgré les conditions de marché difficiles qui ont affecté nos activités cycliques tout au long de l’année, nous avons atteint notre objectif de rentabilité et surpassé nos attentes en matière de génération de cash, grâce à la forte mobilisation des équipes, le déploiement réussi des programmes d’économies et les synergies liées à l’intégration », notent MM. Jean-Pierre Clamadieu, PDG de Solvay et Bernard de Laguiche, Directeur financier du groupe.

 

« Au-delà de la performance opérationnelle, les réalisations de 2012 ont permis de consolider les fondations de Solvay. Nous avons finalisé avec succès l’intégration et la transformation du Groupe, établi une vision stratégique claire et mis en place une organisation agile et décentralisée au service de notre ambition de création de valeur », précisent-ils.

Solvay précise que l’environnement macro-économique reste contrasté en ce début d’année, dans la continuité du trimestre précédent.

« La situation en Asie s’améliore et l’Amérique du Nord poursuit son redressement. En revanche, la situation reste incertaine en Amérique Latine et difficile en Europe. Dans ce contexte, le groupe Solvay continuera à optimiser son portefeuille d’activités et sa structure industrielle, et accélèrera le déploiement de ses initiatives d’excellence opérationnelle. Solvay est déterminé à réaliser 3 milliards d’euros de REBITDA en 2016 à périmètre constant et maintiendra une politique sélective d’investissements sur ses moteurs de croissance. »

 

Christophe Journet

 

Faits marquants de l’année 2012

• Chiffre d’affaires net de 12 435 m€, +2% par rapport à 2011 : volumes -4%, prix + 2%, effet de change +3% et de périmètre +1%

• REBITDA ajusté de 2 067 m€, +2% par rapport à 2011

• Pricing power1 confirmé

• Intégration finalisée et déploiement rapide du programme d’économies (170 M€ obtenus en 2012 et 400 M€ prévus en 2014 par rap-

port à la base de coûts 2010)

• EBIT ajusté de 1 451 m€ contre 1 420 m€ l’année dernière

• Résultat Net ajusté (part du Groupe) de 710 m€ contre 727 m€ en pro forma 2011

• Free Cash Flow de 787 m€ et Dette Nette en baisse à 1,1 milliard d’euros contre 1,8 milliard en 2011.

 

Specialty Polymers

En hausse de 7%, le chiffre d’affaires net de Specialty Polymers s’établit à 1,345 Mrd€ en 2012. Les prix ont augmenté de 3% et les volumes de 1%. L’année 2012 a également bénéficié des effets de change favorables à hauteur de 4%, précise Solvay.

« Les marchés finaux les plus dynamiques sont les smartphones, le pétrole & gaz, la santé et l’automobile. Le secteur des transports et les applications de grande consommation affichent un niveau d’activité satisfaisant, tandis que les secteurs de la construction, du photovoltaïque et des semi-conducteurs ont subi une demande en berne. »

Les nombreux programmes d’excellence opérationnelle mis en œuvre au cours de l’année ont contribué à l’amélioration des résultats. Le développement de nouveaux produits bat son plein et plusieurs projets très prometteurs seront lancés au cours des prochains mois, annonce le porte-porte-parole de Solvay.

Specialty Polymers enregistre une forte performance en 2012 et affiche un REBITDA de 401 m€, en hausse de 10 % par rapport à 2011. La rentabilité est tirée par un mix produit et un « pricing power » favorables, grâce à un bon alignement sur les besoins des clients.

 

Vinyls

Le chiffre d’affaires net des Vinyls s’élève à 1,948 Mrd€, donnée en hausse de 3% par rapport à l’année dernière.

« En Europe, le marché du PVC a connu un recul de 6%, pénalisé par la morosité du secteur de la construction et par les mouvements importants du prix de l’éthylène observés pendant l’année. Les ventes de Solvin ont reculé de 2,5% en Europe ».

En Thaïlande, les volumes ont augmenté par rapport à l’année dernière, soutenus par une demande vigoureuse en Asie du Sud-Est. L’unité de production de Vinythai a été exploitée au maximum de ses capacités. En Amérique Latine, les activités PVC sont classées comme « Actifs destinés à la vente » dans les comptes de 2012.

Le REBITDA* s’élève à 151 m€, en baisse de (13)% par rapport à 2011. En Europe, la rentabilité de Solvin a de nouveau diminué. Vinythai a présenté des résultats solides. La marge REBITDA ressort à 8%, contre 9 % en 2011.

 

Faits marquants de la Recherche & Innovation Solvay

L’innovation joue un rôle clé dans l’atteinte des objectifs de croissance fixés par Solvay, note le groupe qui précise que «l’année 2012 a été marquée par d’importantes réalisations dans ce domaine »: Nouvelles capacités en Asie avec l’ouverture d’un centre en Inde, la construction d’un centre en Corée du Sud, l’extension du centre existant en Chine pour accueillir une plateforme de formulation de polymères et un laboratoire alimentaire.

Du côté des nouveaux produits, Solvay évoque les solutions Tiguar® à base de guar pour l’extraction pétrolière, la gamme d’arômes vanille GovanilTM; de nouveaux grades de PVDF® et la production de sels de lithium nécessaires aux batteries de véhicules électriques.

Solvay parle de « ruptures technologiques » avec la plus grande pile à combustible industrielle d’une puissance de 1 mégawatt installée sur son site de Lillo en Belgique, ainsi que d’un nouveau record d’efficacité obtenu sur les cellules solaires inverses dans le domaine de l’Organique Photovoltaïque, dans lequel 300 nouveaux brevets ont été déposés et 5 M€ investis dans le fonds Sofinnova Green Seed Fund dédié à la chimie renouvelable.

 

*REBITDA = Résultat opérationnel avant dépréciation et amortissement, éléments non-récurrents, résultat financier et charge d’impôt.

 

Plus de détails sur:

www.solvay.com

TARIFS_2013

Retour vers le haut

Mis à jour (Mardi, 25 Octobre 2016 14:29)

 

Commentaires non autorisés

Mercredi 13 Décembre 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201612<201711 Décembre 2017 >20181   >>201812
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
126201712
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2113
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3355252
Visiteurs

Visites aujourd'hui119
Visites hier465
Visites dans le mois4299
Total des visites530254
Qui est en ligne ?
Nous avons 158 invités en ligne