Accueil Actus en Libre accès Total : « Les ressources ne manquent pas »

PARIS (MPE-Média) – « La production de pétrole a cessé de croître mais les ressources ne manquent pas. Les transformer en réserves, c’est notre challenge », a déclaré le PDG du groupe français Total M. Christophe de Margerie lors de la présentation des résultats 2012 et des prévisions 2013 de sa compagnie à Paris et Londres dans la foulée mercredi dernier à Paris. Retour sur ces annonces.

TOTAL_CDM_PRESS

M. Christophe de Margerie, PDG de Total, en conférence de presse à Paris (ph CJ MPE-Média)

S’appuyant sur un constat démographique, celui d’une planète en route vers les 9 milliards d’habitants et dressant le portrait en pied de la ressource globale en énergie, qu’elle soit d’origine fossile (75% du bouquet anticipé par Total) ou renouvelable, incluant le solaire (6% à terme), l’éolien, la biomasse et d’autres sources, M. de Margerie a tenu un discours d’équilibre insistant à la fois sur « la croissance rentable du groupe » et sur les enjeux à venir : démarrer une « nouvelle génération de grands projets amont et renforcer la compétitivité groupe en restructurant l’aval ».

 

Sécurité

Visiblement, Total a tiré les leçons de la fuite de gaz accidentelle d’Elgin 2012 en mer du nord. Christophe de Margerie et le directeur financier du groupe M. Patrick de la Chevardière – qui avait géré la crise en direct l’an dernier avec les autorités britanniques - ont relevé la garde d’un cran.

En six ans, la sécurité dans le travail a augmenté chez Total passant d’un indice 5,1 à 1,8% d’accidentalité par an l’an dernier, précisent les dirigeants du groupe.

L’attaque du site gazier algérien d’In Amenas a fait dire au PDG du groupe qu’il « va falloir encore renforcer les précautions malgré une sécurité qui était l’une des plus importantes au monde ».

TOTA_JUBAIL_2012

La raffinerie de Jubail, en construction en Arabie Saoudite devrait pouvoir être mise en service au printemps 2013 (Ph SD TOTAL) 

Prix du pétrole

Evoquant le prix du pétrole et de l’énergie, M. de Margerie a privilégié une approche directe : « est-ce que 100$/baril, c’est cher ? » s’est-il demandé. « Aujourd’hui, nous sommes à près de 120$/baril », a-t-il ajouté en notant « qu’il faut faire de l’explication de texte ». Total estime à 93% le taux de renouvellement des réserves en pétrole disponibles à l’avenir et parle de « quatre découvertes importantes réalisées en 2012 en Argentine, aux Etats-Unis, en Norvège et au Nigéria ».

« Toutes les formes d’énergie seront nécessaires à l’avenir », précise le PDG de Total, qui s’est toutefois montré réticent concernant l’exploitation du « gaz de houille », le « grisou » d’autrefois, qu’il juge dangereuse.

« Le gaz naturel s’imposera avec le temps comme la deuxième ressource après le pétrole », a-t-il ensuite expliqué, ajoutant que « Total a de nombreux prospects, y compris pour le gaz naturel liquéfié ». Et bien sûr pour le gaz de schiste, à l’étranger, tant que la position française exclut la recherche, l’exploration et la production de la ressource.

TOTAL_SUNPOWER_COLORADO_sp_colorado_convcenter_ground_04 high res

Le Convention Center de Denver, Colorado (USA) recouvert de panneaux solaires par Sunpower, filiale américaine du groupe qui compte poursuivre le développement de ses activités dans les renouvelables (ph SD Sunpower Corp./Total)

« Nous continuons à travailler le gaz de schiste dans les pays où les prix du gaz sont supérieurs à la moyenne, en Pologne, en Argentine, pays doté d’un grand potentiel, aux Etats-Unis, même si les prix de vente du gaz de schiste ont beaucoup baissé ces derniers temps. Nous négocions aussi avec les chinois », nous a répondu Christophe de Margerie, qui se félicite qu’en France, « le dossier soit repris par les scientifiques, le but étant que les choses avançent, au fil du temps, cela s’appelle le progrès technologique », a-t-il répondu.

M. de Margerie s’envolait pour Londres dans la foulée de sa présentation parisienne pour la version anglaise de cette conférence de presse : « Total déplore quatre accidents en 2012, dont celui d’Elgin en mer du nord. Le PDG du groupe a annoncé que la production de gaz devrait reprendre au printemps sur le puits d’Elgin », expliquait le soir même notre confrère du Financial Times, qui retient également le choix d’une croissance rentable réaffirmé par M. de Margerie sur les bords de la Tamise : « Total tops up », écrit le FT.

 

Christophe Journet

Voir aussi sur :

www.total.com

TARIFS_2013

Retour vers le haut

Mis à jour (Mercredi, 20 Février 2013 11:22)

 

Commentaires non autorisés

Mercredi 18 Octobre 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201610<20179 Octobre 2017 >201711   >>201810
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
126201710
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 116
Nombre d'articles : 2084
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3209714
Visiteurs

Visites aujourd'hui152
Visites hier367
Visites dans le mois5230
Total des visites511624
Qui est en ligne ?
Nous avons 250 invités en ligne