Accueil Industrie Les Actus CO2 : ArcelorMittal lance « LIS »

METZ (MPE-Média) – Le groupe ArcelorMittal a présenté ce lundi 22 avril à Metz un nouveau programme de recherche sur la réduction des émissions de CO2 appelé LIS pour « Low Impact Steelmaking », fabrication d’acier à faible impact, durant une réunion du Comité de suivi des engagements avec l’Etat sur Florange. Explications du groupe.

« Le projet ULCOS - Ultra low CO2 emissions captation system - du consortium européen d’aciéristes portant sur les hauts-fourneaux de Florange n’avait pu aboutir l’an dernier pour des raisons à la fois techniques et économiques », explique le groupe.

ELECTROWIN_01_web

Prototype "Electrowin" d'aciérie électrique zéro émissions de CO2 du Centre de R&D ArcelorMittal de Maizières-lès-Metz (ph archives MPE-Média)

Le nouveau projet LIS est un programme de recherche français public-privé dont la mission est de travailler sur les technologies innovantes combinant la réduction des émissions de CO2 dans la production d’acier et des solutions de valorisation du CO2 via différents procédés, résume la porte-parole d’ArcelorMittal.

Un budget total de 32 millions d'euros

Comme il s’y est engagé dans l’accord conclu avec le gouvernement français, le Groupe ArcelorMittal participera à hauteur de 13 millions d’euros au financement de ce programme dont le budget total est de 32 millions d’euros.

« Le programme doit permettre de renforcer les acteurs de l'innovation en Lorraine car 60% des activités de recherche seront réalisées dans les centres techniques et de recherche de la région », précise le groupe.

Dans le cadre de ce partenariat, le centre de Recherche et Développement d’ArcelorMittal Maizières-Lès-Metz sera responsable de la coordination des quatre domaines de recherche sur la réduction des émissions CO2, à savoir :

– Développer des solutions pour réchauffer des gaz sidérurgiques ;

– Optimiser les technologies d’injection et de réglage des hauts- fourneaux ;

– Séparer et valoriser le CO2 dans d’autres procédés ;

– Utiliser d’autres sources de gaz réducteur dans la sidérurgie.

Un consortium d'industriels

Afin de mettre en œuvre le projet, un consortium d’industriels français soutenu par l’ADEME a été créé. Le consortium se donne jusqu’à l’été 2013 pour finaliser le tour de table des partenaires industriels et des instituts de recherche afin de démarrer les premières études en octobre 2013, précise le groupe.

La Rédaction

BANDEAU_MPE_MEDIA_HAUT_2013

Retour vers le haut

Mis à jour (Dimanche, 06 Novembre 2016 10:13)

 

Commentaires non autorisés

Mardi 23 Juillet 2019
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201807<20196 Juillet 2019 >20198   >>202007
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
126201907
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 140
Nombre d'articles : 2268
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 5135851
Visiteurs

Visites aujourd'hui77
Visites hier499
Visites dans le mois11843
Total des visites724299
Qui est en ligne ?
Nous avons 288 invités en ligne