Accueil Actus en Libre accès Vivendi renouvelle son conseil

PARIS (MPE-Média) – Cinq nouveaux membres doivent être proposés lors de l’Assemblée générale du Conseil de surveillance du groupe Vivendi prévu ce mardi 30 avril, dont MM. Vincent Bolloré et Pascal Cagni. Détails.

BANDEAU_MPE_MEDIA_2012

Le Conseil de surveillance de Vivendi devait proposer à l’Assemblée générale des actionnaires du 30 avril la nomination de M. Vincent Bolloré, PDG de Bolloré, qui a été coopté en qualité de membre le 13 décembre 2012, ainsi que celle de quatre nouveaux membres :

- M. Pascal Cagni, Censeur au Conseil de surveillance de Vivendi depuis décembre 2012, ex DG et Vce-Pdt d’Apple Europe, Moyen-Orient, Inde et Afrique (EMEA) jusqu’en juin 2012, ancien DG de Packard Bell NEC Europe et ex diplômé d'HEC.

- Mme Nathalie Bricault qui représentera pour la première fois les actionnaires salariés du groupe, actuelle Responsable marketing et logistique des Relations Investisseurs de Vivendi.

- Mme Yseulys Costes, PDG et fondatrice de la société de marketing interactif 1000mercis, déjà membre du Conseil pour la Diffusion de la Culture Economique, du Groupe d’Experts de la Relation Numérique et du Comité d’Orientation du Fonds Stratégique d’Investissement français. Mme Costes est également administrateur et membre du Comité d’audit et du Comité stratégique et développement de l’ex groupe Pinault Printemps Redoute devenu Kering en mars dernier.

- M. Alexandre de Juniac PDG d’Air France depuis novembre 2011, polytechnicien et énarque, ex directeur de cabinet du Ministre de l’Economie (époque Christine Lagarde).

Sortants

Mme Maureen Chiquet et M. Christophe de Margerie n’ont pas sollicité le renouvellement de leur mandat en 2013. Sous réserve de l’approbation de l’Assemblée générale des actionnaires du 30 avril, le Conseil de surveillance de Vivendi sera composé de 16 personnes (huit hommes, cinq femmes, un censeur – M. Cagni - ainsi que les deux représentants du Comité d’entreprise : Philippe Guillot et Céline Nourry).

 

Economie numérique

Pascal Cagni interviewé par Edwige Chevrillon et nos collègues de BFM Business en février 2013 : M. Cagni a investi dans plusieurs start-ups depuis son départ d'Apple l'an dernier, en particulier dans les "objets intelligents", la décarbonation des outils domotiques et la "monétisation des médias" (Source U Tube/BFM Business 2013)

M. Pascal Cagni est titulaire d’une maîtrise en droit des affaires, diplômé de l’IEP Paris. Il est titulaire d’un MBA du Groupe HEC et de l’Executive Program de l’Université de Stanford (EPGC).
M. Pascal Cagni est un acteur clé de l’économie numérique européenne, précise le porte-parole de Vivendi.

« Il a mis en œuvre une approche innovante dans le déploiement de produits et de services révolutionnaires. Recruté par Steve Jobs au début des années 2000 en tant que Directeur Général et VP Apple Europe, Moyen-Orient, Inde et Afrique (EMEIA), il est durant 12 ans à la tête d’une région de 130 pays dont le revenu est passé de 1,2 milliard de dollars à plus de 37 milliards de dollars », ajoute le porte-parole du groupe.

Après un début de carrière en tant que consultant chez Booz & Co, Pascal Cagni a rejoint Compaq Computers, créé Software Publishing France (SPC) et conduit Packard Bell NEC à la place de numéro un du marché européen des PC grand public.

 

Un marché de 100 Mrds$/an

Vivendi n'est pas encore classé par Bank of America Merril Lynch comme l’un des grands groupes français globalisés cotés en bourse exposés aux impacts marchés des activités du recyclage de l’ensemble des déchets, urbains ou industriels – notamment les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) dont il est urgent d’accélerer le retraitement d’une façon durable – et de celui du traitement de l’eau.

Mais l'entrée au sein de son conseil de l'ex DG EMEA d'Apple Pascal Cagni, très motivé par le "green business" depuis quelques années déjà, annonce un nouveau virage stratégique vers les marchés encore sous-exploités à l'échelle européenne et mondiale du traitement des déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE, téléphones portables, ordinateurs, tablettes, etc.), dont le potentiel en valeur est évalué par BOFA ML à près de 13 milliards de dollars/an en 2012, 20Mrds$ à l'horizon 2017-2020 et probablement à plus de 100 Mrds$/an à plus long terme, d'ici à 2050. C'est-à-dire lorsque le recyclage de ces objets plebiscités par des milliards d'individus sera systématisé et intégré d'une façon optimale dans la nouvelle économie circulaire.

"Je veux me réorienter vers le green business pour lequel j'ai quelques projets", nous confiait Pascal Cagni par téléphone en octobre 2012, juste après avoir quitté Apple, alors qu'il était en voyage privé en Indonésie.

 

Christophe Journet

Voir aussi sur :

www.vivendi.com

BANDEAU_MPE_MEDIA_2013

Retour vers le haut

Mis à jour (Mardi, 30 Avril 2013 18:20)

 

Commentaires non autorisés

Jeudi 30 Mars 2017
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201603<20172 Mars 2017 >20174   >>201803
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
126201703
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 113
Nombre d'articles : 2027
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 2761356
Visiteurs

Visites aujourd'hui0
Visites hier507
Visites dans le mois9447
Total des visites441644
Qui est en ligne ?
Nous avons 314 invités en ligne