Accueil Industrie Les Actus Vallourec reprend le dessus au T1

PARIS (MPE-Média) – Le Conseil de Surveillance de Vallourec, présentait le 2 mai des résultats jugés stables au T1 2013, en hausse à 2 chiffres comparés à ceux du T1 2012. Il a nommé récemment Mme Vivienne Cox en qualité de Présidente à compter du 30 mai prochain. Mme Vivienne Cox succèdera à M. Jean-Paul Parayre, nommé en 2000 à la tête de cette instance. Chiffres et détails.

TUBES_VALLOUREC&M_BRASIL_

Tubes premium Vallourec made in Brésil (ph SD Vallourec 2013)

Vallourec au T1 2013 : Résultats jugés « stables »

130503_VALL_RES_T1_2013_01

Tableau 1 (source Vallourec 2013)

Le groupe Vallourec juge ses résultats au premier trimestre 2013 stables, voire « conformes aux attentes », avec un chiffre d’affaires s’élevant à 1.213 M€, stable par rapport au premier trimestre 2012, un résultat brut d’exploitation de 191 M€, en hausse de 26 % par rapport au premier

trimestre 2012, un taux de marge brute d’exploitation en hausse à 15,7 % contre 12,7 % au premier trimestre 2012 et enfin un résultat net part du Groupe s’élevant à 35 M€, en hausse de 21 % par rapport au premier trimestre 2012.

130503_VALL_RES_T1_2013_02

Tableau 2 (source Vallourec 2013)

Au premier trimestre 2013, la production expédiée de tubes laminés s'est élevée à 487 milliers de tonnes, soit un niveau légèrement inférieur à celui du premier trimestre 2012 (-3 %). La hausse des volumes du segment Pétrole et gaz, qui reflète des ventes particulièrement élevées au Brésil et au Moyen-Orient, a été compensée par la baisse des volumes sur les marchés industriels, en particulier en Europe, explique le groupe.

« L'amélioration du taux de marge brute d’exploitation par rapport au premier trimestre 2012 est liée principalement à une plus forte proportion des activités Pétrole et gaz dans nos ventes et à la poursuite des actions de réduction des coûts », a noté le Pdt du Directoire du Groupe Philippe Crouzet.

130503_VALL_RES_T1_2013_03

Tableau 3 (source Vallourec 2013)

Aux États-Unis, la baisse du nombre d’appareils de forage en activité par rapport à l'an dernier (1.758 unités en moyenne au premier trimestre 2013 contre 1.990 unités au premier trimestre 2012), bien que partiellement compensée par une plus grande productivité, a entraîné une diminution de la consommation de tubes OCTG, précise le communiqué du groupe.

Dans cet environnement, Vallourec a été capable de maintenir des volumes stables par rapport au premier trimestre de l’année précédente, grâce à son bon positionnement sur le marché en forte croissance de l’exploitation des bassins d’huile de schiste. Cependant, le chiffre d’affaires OCTG de Vallourec aux États-

Unis a été affecté par les ajustements de prix réalisés au cours du premier trimestre 2013. Les livraisons de la nouvelle usine de Youngstown, Ohio, ont commencé en décembre 2012 et augmenteront progressivement au cours de l'année, précise le groupe.

130503_VALL_RES_T1_2013_04

Tableau 4 (source Vallourec 2013)

« Nous avons en effet continué à profiter de positions de marché solides et du renforcement de notre offre premium. Cela nous a permis d’accroître nos ventes dans les champs pétroliers et gaziers les plus complexes, comme l'offshore profond du Brésil ou les puits très corrosifs du Moyen-Orient. Les autres marchés de Vallourec ont continué à faire face à un environnement difficile, marqué par les incertitudes de l’activité économique et la faiblesse de la demande européenne », a précisé M. Crouzet.

VALLOUREC_BRESIL_2013

Ouvrier de la nouvelle usine brésilienne de Vallourec (ph SD Vallourec 2013)

Ce dernier précise que la montée en puissance de la nouvelle tuberie de Youngstown avance conformément au calendrier prévu et que la mise en service des nouvelles lignes de finition est confirmée pour le deuxième trimestre.

« A VSB, notre joint-venture brésilienne avec NSSMC1, le processus de qualification progresse conformément à nos attentes. En Arabie Saoudite, la qualification récente de notre usine de finition nous a permis de livrer nos premières connexions premium filetées localement », a-t-il ajouté.

L’action de Vallourec a augmenté de 12% après l’annonce de ces résultats, qui mettent fin à une période de plusieurs années de doute des investisseurs et d’une partie des analystes bancaires, d’autant que Vallourec a conclu sa présentation d’après bourse jeudi soir par une prévision de croissance continue en 2013 de ses ventes et de sa marge brute d’exploitation.

Une nouvelle présidente pour le Directoire fin mai

M. J.-Paul Parayre est entré au Conseil de Surveillance de Vallourec en 1989. Il le préside depuis 2000, son mandat arrivant à son terme cette année.

Sa remplaçante Mme Vivienne Cox est de nationalité britannique. Elle est diplômée de l’Université d’Oxford, de l’INSEAD et Docteur Honoraire de l’Université de Hull. Mme Vivienne Cox a effectué toute sa carrière au sein du groupe BP qu’elle a rejoint en 1981. Elle a tout d’abord occupé des fonctions commerciales chez BP Chemicals, puis été analyste chez BP Finance avant de diriger l'équipe de courtage de produits pétroliers , précise Vallourec.

En 1993, Mme Cox est devenue Directrice générale des activités de raffinage et d’approvisionnement de BP au Benelux avant d’être nommée Directrice Commerciale de BP Europe Centrale & Europe de l’Est à Vienne. En 1997, elle est devenue Directrice Générale d’Air BP, avant de prendre en charge l’ensemble des activités de trading et d’approvisionnement du Groupe BP. En 2004, Vivienne Cox est devenue Vice-présidente exécutive, en charge de l’une des trois divisions opérationnelles du groupe, la division gaz, électricité et énergies renouvelables, continue le groupe Vallourec.

De 2007 à 2009, elle a créé et dirigé la branche BP Energies Alternatives. Vivienne Cox est aussi administratrice de plusieurs sociétés et institutions, dont les groupes Rio Tinto, Pearson, BG et le groupe INSEAD. Elle assume actuellement diverses fonctions à la demande du gouvernement britannique, notamment au sein de la Commission des Aéroports et du ministère du Développement International. Vivienne Cox est francophone, précise le communiqué de Vallourec à son propos.

La Rédaction

NDLR - A PROPOS DE VALLOUREC : Vallourec est leader mondial des solutions tubulaires premium destinées principalement aux marchés de l’énergie ainsi qu’à d’autres applications industrielles. Avec plus de 23.000 collaborateurs, des unités de production intégrées, une R&D de pointe et une présence dans plus de 20 pays, Vallourec propose à ses clients des solutions globales innovantes adaptées aux enjeux énergétiques du XXIe siècle. Coté sur NYSE Euronext à Paris (code ISIN : FR0000120354, Ticker VK), éligible au Service de Règlement Différé (SRD), Vallourec fait partie des indices MSCI World Index, Euronext 100 et CAC 40. Aux États-Unis, Vallourec a mis en place un programme sponsorisé d’American Depositary Receipt (ADR) de niveau 1 (ISIN code : US92023R2094, Ticker : VLOWY). La parité entre l’ADR et l’action ordinaire Vallourec est de 5 pour 1.

Voir aussi sur :

www.vallourec.com

BANDEAU_MPE_MEDIA_HAUT_2013

Retour vers le haut

Mis à jour (Dimanche, 06 Novembre 2016 09:58)

 

Commentaires non autorisés

Mercredi 21 Novembre 2018
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201711<201810 Novembre 2018 >201812   >>201911
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
126201811
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2209
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 4158266
Visiteurs

Visites aujourd'hui164
Visites hier265
Visites dans le mois7175
Total des visites629032
Qui est en ligne ?
Nous avons 433 invités en ligne