Accueil Industrie Les Actus Total distingué à Houston

PARIS (MPE-Média) - Le projet pétrolier angolais Pazflor, la plus grande plateforme flottante du monde a reçu la plus haute récompense lors de la Conférence sur la Technologie Offshore, a annoncé récemment le groupe Total. Détails.

Total_offshore-profond

Plate-forme offshore Total avant son départ pour le large (ph SD Total)

Total vient de recevoir le prix « Distinguished Achievement Award for Companies » pour son projet Pazflor, à l’occasion de l’Offshore Technology Conference qui se déroule à Houston du jusqu’au 9 mai. Ce prix prestigieux récompense, chaque année, la compagnie qui a su faire progresser, dans le cadre d’un projet majeur, le savoir-faire et la technologie pétrolière en eaux profondes.

« C’est une très grande satisfaction pour Total. L’attribution de ce prix pour Pazflor confirme la position du Groupe en tant que leader dans l’industrie en eaux profondes et dans la gestion de grands projets internationaux », déclare M. Yves-Louis Darricarrère, directeur général Upstream chez Total. « C’est surtout une superbe récompense pour toutes les équipes qui ont participé à ce projet. Elles ont respecté des contraintes strictes en termes de sécurité, de respect de l’environnement, de planning, de budget et de qualité. Je tiens à les féliciter », a-t-il ajouté.

 

Au large des côtes de l'Angola

Lancé en décembre 2007, le projet Pazflor est situé au large des côtes angolaises, sur une superficie de 600 kilomètres carrés et par des profondeurs d’eau de 600 à 1.200 mètres. Le projet représente une étape importante dans la mise en valeur du block 17, pour lequel Total est l’opérateur. Il produit actuellement 220.000 barils par jour et depuis sa mise en production, en août 2011, plus de 45 millions de barils ont été produits, précise le groupe.

Le projet Pazflor intègre des avancées technologiques majeures dans la mise en production des gisements difficiles en eaux profondes. Ce défi technologique, constituant une première mondiale, met en place des installations sous-marines (séparateurs gaz/liquide, unités de pompage sur les trois champs du Miocène supérieur) à proximité immédiate des puits de production.

Cette prouesse technologique est également une réussite humaine. Conformément à la volonté de Total de continuer à développer le contenu local de ses projets, une partie importante du développement de Pazflor a été réalisée en Angola. Le projet a ainsi mobilisé jusqu’à 4 500 personnes, sur quatre continents, et a généré plus de 32 millions d’heures travaillées (dont 3,8 millions en Angola).

Avec un investissement global de 9 milliards de dollars, le projet Pazflor a contribué à l’ensemble de l’économie angolaise en associant les meilleures entreprises du secteur pétrolier.

Total Exploration-Production en Angola

Total est présent en Angola depuis 1953. En 2012, Total est devenu le premier opérateur en Angola avec une production opérée de 604.000 barils équivalents pétrole par jour (bep/j). Sa production en quote-part SEC* a atteint 180.000 bep/j, en provenance essentiellement des blocs 17, 0 et 14.

Le Bloc 17, opéré par le Groupe avec une participation de 40 %, est le principal actif de Total en Angola. Il est situé en offshore profond et est composé de quatre pôles majeurs : les 3 premiers, Girassol, Dalia et Pazflor, sont actuellement en production et le quatrième CLOV (découvertes de Cravo, Lirio, Orquidea et Violeta) est en cours de développement, avec un démarrage prévu en 2014.

Total est également opérateur du Bloc 32 situé en offshore très profond, dans lequel il détient une participation de 30 %. Douze découvertes y ont été réalisées, confirmant le potentiel pétrolier du bloc. Des études de développement sont en cours pour une première zone de production située dans la partie centre/sud-est du permis (projet Kaombo).

Par ailleurs, l’usine de liquéfaction de gaz d’Angola LNG, conçue pour commercialiser les réserves de gaz naturel du pays, est en cours de construction près de Soyo. Ce projet, dans lequel Total détient une participation de 13,6%, sera alimenté dans un premier temps par du gaz associé provenant des gisements des blocs 0, 14, 15, 17 et 18. Le démarrage de l’usine est prévu courant 2013.

La Rédaction

*SEC : Security Exchange Commission des Etats-Unis

Plus d’informations sur l’Offshore Technology Conference:

www.otcnet.org/2013

TARIFS_2013

Retour vers le haut

Mis à jour (Samedi, 05 Novembre 2016 16:36)

 

Commentaires non autorisés

Mercredi 21 Novembre 2018
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201711<201810 Novembre 2018 >201812   >>201911
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
126201811
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2209
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 4158368
Visiteurs

Visites aujourd'hui165
Visites hier265
Visites dans le mois7176
Total des visites629033
Qui est en ligne ?
Nous avons 503 invités en ligne