Accueil Actus en Libre accès Vers un Conseil supérieur des Achats

PARIS (MPE-Média) - Sous l'impulsion de son nouveau Président M. Marc Sauvage, le Comité stratégique de la Cie des Dirigeants et Acheteurs de France (CDAF) travaille depuis le mois d'avril sur les grandes orientations que va prendre l’organisation professionnelle de référence des cadres d’achats pour les années à venir. Précisions.

CDAF-Logo-150

Les recommandations de ce comité stratégique de la CDAF présidé par M. Marc Sauvage, successeur de M. Pierre Pelouzet devenu Médiateur Inter-entreprises auprès du Ministre du Redressement Productif, marquent une nouvelle dimension avec l’ambition de « replacer les Achats au cœur de la compétitivité des Entreprises et des Organisations ». Cette vision va notamment se décliner sur 4 axes :

 

1. Devenir l’Organisation de référence des Achats, interlocutrice légitime des acteurs institutionnels et du monde économique. La CDAF initie ainsi son évolution vers un Conseil Supérieur des Achats, comme il en existe pour d’autres professions (Conseils supérieur ou des Ordres des Notaires, des Médecins, des architectes, etc., et engage dès à présent la démarche de sa création, entendant ainsi s’affirmer comme l’organisation professionnelle de référence du monde des Achats. Légitime par sa représentativité et son expertise, elle produira des études thématiques, des indicateurs et des référentiels achats pour les Directions générales de ses adhérents et des autres organisations professionnelles représentatives.

« Pour bien faire, il faudrait que ce Conseil supérieur des achats soit officialisé par l’Etat dans un avenir proche. Nous sommes là aussi pour afficher les systèmes de référence indispensables à la régulation de l’économie. Nous voulons aussi mettre en valeur ce qui est fait par la communauté : nous ne ferons pas forcément entrer beaucoup plus de rôles, sauf peut-être un conseil d’orientation, avec des patrons d’entreprises qui pourraient donner leur point de vue sur les choix de la CDAF. Nous sommes là pour représenter la fonction, y compris les PDG de PME dépourvus de fonction achats qui peuvent adhérer à la CDAF, et aborder ces sujets autrement », explique M. François Girard, le Délégué Général de la CDAF.

 

Création d'avantages compétitifs

2. Positionner la fonction sur le Management des Ressources Externes : Les Directions Achats renforcent encore leur rôle sur la création d’avantages compétitifs et de valeur pour leurs Directions générales. La CDAF accompagne cette évolution de la fonction vers le management de ressources externes aux organisations ; la gestion de ces écosystèmes complexes

étant plus que jamais de la responsabilité des Achats qui apportent l’innovation via la collaboration avec les fournisseurs : « le mot achats est parfois pris de façon réductrice alors que la fonction d’achat est transversale dans l’entreprise. Le Ministère du Redressement Productif n’est pas le dernier à le savoir dans ce qu’il nous demande! Nous sommes dans un écosystème et exerçons d’autres responsabilités que celles des achats au sens strict. Un directeur des achats est souvent directeur des ressources externes, bien plus que seulement en charge des achats », explique M. Girard.

Sauvage_Pelouzet

GD : MM. Marc Sauvage et Pierre Pelouzet, respectivement nouvel et précédent Présidents de la CDAF (ph SD CDAF)

Bonnes pratiques d'achats

3. Poursuivre les actions engagées autour du déploiement des bonnes pratiques d’achats : Un certains nombres d'actions sont depuis plusieurs années autant de signes précurseurs allant dans cette direction : La charte des relations Inter-entreprises, le label « Relations Fournisseurs Responsables » (RFR) co-développés avec la Médiation des relations inter-entreprises et la médiation des marchés publics. La CDAF a également lancé une démarche pour faire évoluer les pratiques commerciales dans les filières à travers des accords sectoriels de « bonnes pratiques », validés conjointement par les fournisseurs et les clients.

La CDAF entend également soutenir les organismes de formations de qualité pour une professionnalisation de la fonction Achats : « C’était en avril 2010, après la première signature de charte avec Mme Lagarde et M. Volot alors médiateur. On va bientôt arriver aux 400 signataires – voir sur le site de la Médiation et de la CDAF – et depuis, les directions d’achats se sont rués sur le « label clients-fournisseurs », en passant un audit proche de ceux des ISO qualité, avec un Comité d’accréditation qui évalue les candidats et dont les dix premiers ont été remis l’hiver dernier, depuis décembre 2012. Payer ses fournisseurs correctement est le premier critère, ou de s’assurer qu’on paye correctement », explique François Girard.

« Il y a aussi un critère qui porte sur la corruption. Et le fait d’avoir un plan d’action pour améliorer l’organisation des services en veillant à appliquer les dix points de la Charte dans le quotidien des services. Par exemple l’implication des grandes entreprises dans leur filière, en montrant le cap dans des actions symboliques », ajoute le DG de la CDAF.

« Depuis 20 ans, nous sommes peu ou prou toujours sur les mêmes sujets, avec une montée en puissance de la prise de conscience du rôle des achats dans l’économie ; nous avons un rôle prédominant dans l’économie domestique mais parlons aussi régulièrement des incoterms et des règles propres à l’importation ou à l’exportation, en veillant à être présents partout en France, région par région », note M. Girard.

 

Service et contenu

4. Capitaliser sur la force de son Réseau et apporter du service et du contenu : La CDAF, première association ds achats en France, entend poursuivre son développement « en s’appuyant sur son ancrage national et ses partenaires. Elle s’ouvrira également aux autres organisations et associations désirant la rejoindre, une de ses vocations restant d’offrir de larges possibilités de networking et d’échange à ses adhérents. » Enfin de nombreuses actions sont engagées pour apporter toujours plus de services et de contenus à ses adhérents :

« Nous apportons aussi des conseils aux consultants achats que nous acceptons comme adhérents pour qu’ils nous aident à soutenir les idées à mettre en avant. Tel cabinet qui souffrait d’une image de cost killer a changé de projet et s’est ouvert sur une attitude plus respectueuse de l’éthique, pour son plus grand bien », souligne François Girard en conclusion.

 

Christophe Journet

A propos de la CDAF - La CDAF compte près de 1.800 adhérents, acheteurs managers et Directeurs des achats. Première association dans le monde des achats en France, elle compte parmi ses membres la plupart des Entreprises du SBF 120, totalisant plus de 250 Mds d’euros d’Achats, dans tous les secteurs d’activité de l’Economie. Dans sa logique d’ouverture et de développement des filières, la CDAF compte également de nombreux dirigeants de PME et TPE, ainsi que des entités publiques, Etat et Collectivités territoriales.

 

Voir aussi sur :

www.cdaf.fr

TARIFS_2013

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Mardi 12 Décembre 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201612<201711 Décembre 2017 >20181   >>201812
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
126201712
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2111
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3352840
Visiteurs

Visites aujourd'hui69
Visites hier382
Visites dans le mois3784
Total des visites529739
Qui est en ligne ?
Nous avons 259 invités en ligne