Accueil Industrie Les Actus Eolien offshore : London Array inauguré

LONDRES (MPE-Média) - E.ON, DONG et Masdar ont inauguré récemment le plus grand parc éolien offshore du monde au large de l’Angleterre.

130715_London-Array-Offshore-Wind-Farm

London Array, le plus grand parc éolien offshore du monde, a officiellement été inauguré le 9 juillet au large des côtes britanniques, annonce la porte-parole de l’énergéticien allemand E.ON (ph SD SP E.ON)

London Array est un projet commun d’E.ON, de la compagnie énergétique danoise Dong et de Masdar, le fonds d’infrastructures du Royaume d’Abu Dhabi.

Le premier ministre anglais M. David Cameron, MM. Johannes Teyssen (E.ON), Brent Cheshire (Dong Energy), le Sultan Ahmed Al Jaber (Masdar) et M. Peter Löscher (Siemens) participaient à l’événement, précise la même source.

London Array est situé à 20km au large des côtes du Kent, dans le sud-est de l’Angleterre. Le parc éolien est opérationnel depuis avril et grâce à une capacité de 630 MW, il produira suffisamment d’énergie propre chaque année pour satisfaire la demande de près d’un demi-million de foyers au Royaume-Uni.

La construction en mer a commencé en mars 2011 avec les premières fondations et les deux postes de transformation offshore. Depuis lors, 175 turbines éoliennes Siemens ont été édifiées et plus de 200 km de câblage ont été posés à une profondeur de 25 mètres sous la mer, explique le groupe E.ON.

147m au-dessus de la mer

Chaque turbine est haute de 147 mètres au-dessus du niveau de la mer, ce qui correspond environ à la hauteur de la cathédrale de Cologne. Et chacun des deux postes de transformation offshore, qui regroupent l’électricité générée par le parc éolien et sont raccordés au réseau d’électricité sur le continent, pèse 1250 tonnes, ajoute le groupe.

Au moment où les travaux de construction battaient leur plein, plus de 60 navires et plus de 1.000 personnes se trouvaient simultanément sur place, ce qui demande une organisation et une coordination logistiques considérables, explique le groupe.

Parmi les plus gros navires, on a pu recenser le MPI Discovery et son navire jumeau le MPI Adventure. Ces deux navires comptent parmi les plus modernes du monde utilisés pour installer des fondations et des éoliennes en haute mer. En moyenne, il fallait un à deux jours aux spécialistes à bord du MPI Discovery pour mener à bien la pleine édification d’une turbine en mer. Si la météo était clémente, cela ne prenait que douze heures, ce qui n’a pas toujours été le cas NDLR.

Dans le cadre d’un contrat de six ans, E.ON utilise également le MPI Discovery pour construire les prochains parcs éoliens offshore de Kårehamn (Suède), Humber Gateway (RU) et Amrumbank-West en mer du Nord allemande.

La Rédaction

BANDEAU_MPE_MEDIA_HAUT_2013

Retour vers le haut

Mis à jour (Samedi, 05 Novembre 2016 14:17)

 

Commentaires non autorisés

Jeudi 15 Novembre 2018
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201711<201810 Novembre 2018 >201812   >>201911
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
126201811
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2209
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 4130652
Visiteurs

Visites aujourd'hui104
Visites hier414
Visites dans le mois5015
Total des visites626872
Qui est en ligne ?
Nous avons 235 invités en ligne