Accueil Industrie Les Actus Inox/Aperam : 39M$ de pertes au S1 2013

LUXEMBOURG (MPE-Média) – Le groupe Aperam producteur d’aciers inoxydables accuse une perte nette de 39 millions de dollars (M$) en fin de premier semestre 2013 à comparer à une perte nette de 40M$ à la fin de la même période en 2012. Le niveau du marché toujours surcapacitaire globalement et la baisse du prix du nickel expliquent cela.

Durant les six premiers mois de 2013, les ventes d’aciers inoxydables et d’alliages de spécialités du groupe Aperam ont baissé de 4,5% à 2,6 millions de dollars contre 2,7 millions de dollars à la fin du S1 2012, résultat dû selon le groupe à l’effet combiné de la baisse du prix moyen de vente des produits en inox, passé de 3,058$/tonne au S1 2012 à 2,963$/tonne au S1 2013 et au déclin des livraisons, passées d’environ 866.000 tonnes au S1 2012 à 851.000 tonnes au S1 2013, précise le porte-parole du groupe M. Jean Lasar.

Le prix du nickel, qui a chuté de près de 15% depuis janvier dernier au London Metal Exchange a fortement influé sur le montant des primes d’alliages.

130807_R_APERAM_S1_2013_01

Graphiques de prix du nickel (Source Aperam/LME 2013)

130807_R_APERAM_S1_2013_02

Courbe de prix des bobines d'aciers inoxydables nord-Europe de la famille 304 (source Aperam 2013)

130807_R_APERAM_S1_2013_03

Le tableau ci-dessus indique le détail des ventes par segments de produits d’Aperam au premier semestre 2013, comparées à celles de la même période en 2012 (Source Aperam 2013)

Au premier semestre 2013, le prix moyen de base des aciers inoxydables a continué à augmenter jusqu’en février, étant passé d’environ 1.460$/t. fin mars 2012 à près de 1.300$/t. à la fin juin 2012, puis ayant baissé de nouveau de juin à septembre 2012 à près de 1.250$/t. avant de se reprendre jusqu’à près de 1.350$/t. à la fin 2012.

En février 2013, le prix moyen de base des aciers inoxydables s’est remis à baisser dans la foulée des prix du nickel au LME, jusqu’à atteindre un plancher de près de 1.290$/t. à la fin juin 2013, note le groupe Aperam.

Un défi 

« L’environnement de marché de l’acier inoxydable a continué à être un défi durant cette première moitié de 2013, à la fois suite aux conditions économiques globales et à la dégradation du prix du nickel dans la période, poussant les prix vers le bas. Malgré cela, le groupe a réussi à finir ces six premiers mois de 2013 avec 2,6 milliards de dollars de chiffre de ventes comparé à 2,8Mrds$ au S1 de 2012 et un EBITDA de 146 millions de dollars comparé à 131M$ l’an dernier », a déclaré son PDG M. Philippe Darmayan.

La demande globale en aciers plats inoxydables devrait augmenter de près de 4% l’an jusqu’en 2017 selon les prévisions du groupe qui anticipe une croissance d’environ 1% en Europe et 3% en Amérique du sud, ses deux principaux bassins de ventes.

Matières premières et énergie

Les moyens de production du groupe utilisent à la fois le haut-fourneau traditionnel consommant du minerai de fer, du charbon de bois (biomasse autoproduite au Brésil) parmi d’autres matières premières en Amérique du Sud. En Europe, le groupe utilise des fours à arc électriques à Châtelet et Genk (Belgique) ainsi que des ferrailles d’aciers inoxydables et d’aciers au carbone comme matières premières, additionnées à du nickel, du ferrochrome, du molybdène parmi d’autres produits sidérurgiques.

La vente de ses aciers de spécialités et alliages a toutefois permis à Aperam de limiter nettement ses pertes grâce à un revenu opérationnel de 21M$ au S1 2013 à comparer à 24M$ au S1 2012. En France, Aperam inclut dans sa stratégie de retour à la profitabilité un investissement de 28M$ - équivalent à sa perte nette dans la période NDLR – sur le site d’Imphy (Oise) où le groupe a décidé de réaliser un nouveau four à induction, une ligne de traitement des aciers et un four électrique de retraitement de scories métallurgiques.

Les tests finaux de fonctionnement des équipements de métallurgie secondaire d’Imphy seront menés au 3e trimestre 2013. L’entrée en production d’un four de refonte sous vide dont la construction a débuté l’an dernier est prévue à Imphy d’ici au 3e trimestre 2013, précise le groupe.

C.J.

NDLR – Aperam a annoncé récemment son intention de vendre son unité de production d’aciers inoxydables ultra-minces, destinés principalement à la production de panneaux photo-voltaïques, pour réunir ses moyens de production dans son site de Pont-de-Roide (Doubs). Le site compte près de 70 emplois.

Plus de détails sur :

www.aperam.com

Bando_JSI2014_770-192_web_long

Retour vers le haut

Mis à jour (Vendredi, 04 Novembre 2016 15:58)

 

Commentaires non autorisés

Mercredi 21 Novembre 2018
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201711<201810 Novembre 2018 >201812   >>201911
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
126201811
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2209
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 4157998
Visiteurs

Visites aujourd'hui156
Visites hier265
Visites dans le mois7167
Total des visites629024
Qui est en ligne ?
Nous avons 236 invités en ligne