Accueil Industrie Les Actus Terres rares/Chine : Baotou bientôt active

PEKIN (MPE-Média) – La bourse des terres rares de Baotou (Chine) ouvrira aux traders en octobre prochain à l’issue de la phase de tests d’échanges en cours, apprend-on via le site internet du Baotou Rare Earth Products Exchange (BRE).

Les essais de trading entamés voici un an peu après l’annonce de la création de cette nouvelle bourse des terres rares, portent sur des échanges à prix spots qui devraient stimuler l’industrie chinoise des terres rares et augmenter le pouvoir de fixation des prix de la Chine sur ces produits destinés principalement à des industries high-tech, mais aussi aux secteurs de l’automobile, des énergies renouvelables (éoliennes, hydroliennes, notamment).

« La bourse de Baotou va rapprocher les différentes régions de production, favoriser la transparence sur les prix des terres rares, améliorer le rapport entre l’offre et la demande et ainsi stabiliser ce marché », a déclaré récemment à la presse M. Gu Ming, le Directeur général du BRE.

Pour l’instant, le Baotout Rare Earth Products Exchange limitera ses offres à du trading spot et ne s’engagera pas sur des contrats à terme ou futures : « nous voulons avancer progressivement sur des bases solides. Nous introduirons des futures dès que possible, car ces contrats constituent des indicateurs de tendances de marché plus précis que les contrats spots », a ajouté M. Gu.

L’ouverture de ce marché aux traders s’inscrira à point dans un contexte où les acteurs japonais et chinois s’affrontent juridiquement et commercialement à l’international autour de dérivés du néodyme, l’une des terres rares les plus demandées, dont les applications sous différentes formes d’aimants et d’aciers électriques représentent près de la moitié de la demande mondiale en terres rares, notent nos sources.

Hitachi a sollicité son réseau

Le groupe nippon Hitachi a sollicité ses correspondants et filiales aux Etats-Unis pour inventorier le nombre de cas d’infractions à l’obligation d’acheter des licences pour exploiter ses brevets déposés à l’échelle chinoise, nord-américaine et globale afin de déposer des plaintes correspondantes devant les instances commerciales internationales et étatiques concernées.

L’entrée en lice des traders à Baotou sous l’égide du BRE et de onze autres firmes ou institutions détenant respectivement 88% des mines de terres rares et 82,3% des usines qui les transforment en Chine et fournissent 79% des volumes de terres rares exportés par le pays devrait donc apporter de nouvelles données clés à la fois pour le marché domestique chinois des terres rares et pour les acheteurs à l’international.

L’approche de cette échéance d’octobre aura été précédée par une intense activité règlementaire à Pékin et dans les autres régions administratives chinoises concernées, comme la Mongolie intérieure, la région de Baotou et Shanghai, où se trouvent une bonne partie des décideurs financiers et industriels les plus intéressés par l’évolution du commerce des terres rares.

Européens et américains en voie d'aboutir

Ceux-ci ont été récemment alertés par la chute des prix de ces produits sur fond d’efforts de recherche d’autonomie d’approvisionnement en terres rares en voie d’aboutir tant aux Etats-Unis qu’en Europe, où les industriels ont mis en place des solutions d’évitement des fournisseurs uniques chinois depuis près de cinq ans.

Les européens et les autres pays développés comptent beaucoup sur le recyclage pour parvenir à rééqulibrer le rapport de force et de fixation des prix sur ce marché mais n’ont encore investi que peu dans la réalisation d’unités de retraitement, a souligné récemment Bank of America dans une étude mentionnée par MPE-Média au printemps dernier.

Plus de 90% du marché du recyclage des téléphones portables, contenant des quantités notables de terres rares, est pour l’instant des les mains de sites de retraitement chinois peu ou pas assez respectueux de règles d’hygiène et de sécurité ou de protection des employés – en particulier des mineurs de moins de 18 ans – qui y travaillent dans des conditions déjà déplorées par plusieurs institutions globalisées.

Jo Gatsby


Voir aussi sur :

www.baotou-rareearth.com

BANDEAU_MPE_MEDIA_HAUT_2013

Retour vers le haut

Mis à jour (Vendredi, 04 Novembre 2016 15:57)

 

Commentaires non autorisés

Mardi 20 Novembre 2018
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201711<201810 Novembre 2018 >201812   >>201911
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
126201811
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2209
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 4154003
Visiteurs

Visites aujourd'hui148
Visites hier385
Visites dans le mois6894
Total des visites628751
Qui est en ligne ?
Nous avons 273 invités en ligne