Accueil Actus en Libre accès BIR : Alexandre Delacoux nouveau DG

BRUXELLES (MPE-Média) – Le Directeur général du Bureau International du Recyclage (BIR) M. Francis Veys passe la main ces jours-ci à M. Alexandre Delacoux, son adjoint depuis la fin 2012, après à peine moins de 40 années de service au sein de l’Association mondiale des industriels du recyclage, annonce le BIR. Détails.

Le Président du BIR M. Bjorn Grufman salue à cette occasion la maîtrise et le sens de l’organisation qui caractérise M. Veys, sous la houlette de qui le BIR a constamment vu son effectif d’adhérents augmenter, son budget et ses activités prospérer.

FRANCIS_VEYS          Alexandre_Delacoux

Francis Veys et Alexandre Delacoux (GD, ph SD BIR)

 

M. Delacoux est prêt à prendre le relais à la tête du BIR pour le guider « vers de nouveaux horizons avec l’objectif de donner une impulsion neuve aux activités clés du Bureau tant dans le cadre de ses conventions internationales organisées deux fois l’an que pour l’accueil de nouvelles compagnies membres », ajoute la porte-parole du BIR Mme Elisabeth Christ.

M. Delacoux n’est pas un inconnu au sein du BIR, dans le cadre duquel il a présenté lors de la convention de mai dernier à Shanghaï un projet de développement visant à régénérer l’organisation en maintenant son haut niveau de service aux membres et d’expertise professionnelle sur les marchés des commodités concernées (aciers, inoxydables, métaux non ferreux, papieret cartons, plastiques et fibres , textiles, pneumatiques, verre, etc.).

« Alexandre est un leader de haut niveau doté d’une solide expérience de la direction d’associations professionnelles. Il ne manquera pas de tirer toujours plus avant le BIR vers de nouveaux succès encore plus grands que ceux déjà accomplis par le passé », a déclaré le Président du BIR M. Grufman.

 

Quelques chantiers en vue

« Le BIR est une association puissante et reconnue comme l’unique voix internationale du secteur du recyclage, depuis sa création en 1948. Je suis déterminé à augmenter encore son aura mondiale au profit de ses membres comme de leurs industries au sens large. Il demeure crucial de renforcer la structure existante et de continuer à fournir des services, des éléments de discours et une direction globale à ce secteur, en compagnie des adhérents, des membres du Conseil d’administration et de l’équipe de professionnels qualifiés réunis par le BIR », a répondu M. Delacoux lors de cette passation de rôle.

Les chantiers ne manquent pas sur la grande table du nouveau Directeur général du BIR à Bruxelles :

- poursuite des travaux d’harmonisation des pratiques de la collecte, du négoce, du retraitement des différentes nouvelles matières premières issues des déchets urbains ou industriels ;

- préparation des futurs textes régissant les activités des industriels et PMI-PME du recyclage dans les pays développés comme dans les pays émergents, lutte contre les vols encore trop fréquents dans les ports où transitent les matières à l’international ;

- gestion de l’épineuse question des déchets dits dangereux ou toxiques, parfois radio-actifs, dont la responsabilité incombe souvent au propriétaire du moment et échappe à la responsabilité producteur ;

- lutte contre le travail des mineurs dans le cadre du recyclage des DEEE, téléphones portables, matériels high-tech riches en métaux précieux et en terres rares ;

- promotion et défense du libre échange dans le cadre des règlementations promues par l’Organisation Mondiale du Commerce afin de privilégier la loi de l’offre et de la demande dans le cadre de la globalisation sur les tentations protectionnistes encore existantes, qui ont tendance à « assécher » les marchés des matières plutôt qu’à les soutenir ;

- plus synthétiquement, le BIR crée et anime en permanence des passerelles entre les acteurs du domaine des différentes grandes régions du monde, afin de garantir une bonne lisibilité des marchés des nouvelles matières premières à l’ensemble de ses membres qui profitent également des conventions pour conclure des échanges commerciaux (B2B) ou développer leurs réseaux d’affaires.

Le BIR est organisé à la fois par métiers et par association des fédérations nationales (FEDEREC en France) oeuvrant dans le même objectif pour le développement de « l’économie circulaire », dans plus de 70 pays et sur l’ensemble des continents.

Bienvenue à M. Delacoux sur la scène internationale de l'économie circulaire!

Jo Gatsby

Voir aussi sur :

www.bir.org

TARIFS_2013

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Jeudi 29 Juin 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201606<20175 Juin 2017 >20177   >>201806
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
126201706
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 116
Nombre d'articles : 2054
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 2948222
Visiteurs

Visites aujourd'hui59
Visites hier402
Visites dans le mois11012
Total des visites474078
Qui est en ligne ?
Nous avons 278 invités en ligne