Accueil Actus en Libre accès Mines et Métaux : naissance d’A3M en 2014

PARIS (MPE-Média) – La naissance d’une nouvelle « Alliance Minerais Minéraux Métaux » (A3M) a été annoncée dans le cadre du colloque 2013 organisée par la Fédération des minerais, minéraux et métaux non ferreux (FEDEM) par les dirigeants de la FEDEM et de la Fédération Française de l’Acier (FFA) Mme Catherine Tissot-Colle, Pdte de la FEDEM et M. Philippe Darmayan, Pdt de la FFA. Ce rapprochement est prévu pour le début 2014. Détails.

C’est dans le cadre du colloque 2013 de la FEDEM sur le thème des « valeurs écologiques et compétitivité », en présence de nombreux acteurs des métiers de la mine et des métaux que cette annonce de la création d’A3M a été faite, à l’issue de plusieurs interventions détaillant les conditions d’une transition écologique de l’industrie susceptible de répondre à la fois aux exigences environnementales et sociétales européennes et à la préservation de la compétitivité des entreprises productrices de métaux non ferreux ou ferreux et de celles qui les recyclent.

 

A3M_DARMAYAN_TISSOT_COLLE

La présidence d’A3M sera tournante et annuelle, exercée par le Pdt de la FFA Philippe Darmayan (à gauche) en 2014 et par la Pdte de la FEDEM Catherine Tissot-Colle en 2015 (ph CJ MPE-Média)

« Avec la création d'A3M, l'Alliance des minerais, minéraux et métaux, nous nous inscrivons dans le sens de l’histoire, celui de la recherche d’efficacité dans nos modes d’organisation et d’expression. Nous allons aussi nous enrichir mutuellement de nos forces, de nos analyses, pour mieux défendre encore demain nos positions et l’avenir de notre secteur industriel », a expliqué Catherine Tissot-Colle, Pdte de FEDEM et membre du comité exécutif du groupe minier français ERAMET, impliquée dans de nombreuses instances françaises et européennes, notamment Eurométaux et le Comité stratégique de filière des industries extractives et de première transformation.

« Nous devons rendre conscience du fait que nous sommes capables dans notre pays de produire des métaux. C’est l’un des objectifs de cette nouvelle alliance », a déclaré M. Philippe Darmayan, Pdt de la FFA, PDG d’Aperam, groupe leader mondial de la production d’acier inoxydable et Pdt de la Commission de l’environnement du Mouvement des entreprises de France (MEDEF).

 

Un rapprochement stratégique

« L’acier, les métaux non ferreux, les minerais et les minéraux sont la base du succès de pans entiers de l'économie et la France doit rester vigilante à ne pas se détourner de son industrie de base. Porter cette vigilance avec des moyens renforcés est le sens de notre rapprochement » a ajouté Philippe Darmayan, également impliqué dans les instances nationales qui gèrent actuellement la relance de l’industrie sidérurgique française et européenne.

« 70% du nickel utilisé par Aperam pour produire ses aciers inoxydables provient du recyclage. Le développement durable n’est pas un mot dévoyé, c’est une réalité pour les industriels car cela prend en compte la notion de croissance vraiment durable. Il faut parvenir à effacer le fossé qui existe encore entre les valeurs de l’écologie et la croissance, en allant vers des modes d’action et de production qui portent un consensus », a expliqué le futur Pdt d’A3M durant la table ronde organisée par la FEDEM durant son colloque annuel.

 

80.000 emplois, 43 Mrds€ de CA

La nouvelle entité A3M rassemblera environ 400 entreprises (PMI et grandes entreprises internationales), représentant 80.000 emplois et 43 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Elle sera opérationnelle dès le 1er Janvier 2014.

Quasi marraine de la nouvelle organisation professionnelle des mines et des métaux non ferreux et ferreux, la présidente de la Commission étatique « Innovation 2030 » Mme Anne Lauvergeon est venue présenter en avant-première aux participants du colloque FEDEM les premières conclusions des travaux de ce groupe d’études, qui doit rapporter au Président de la République ses conclusions le 11 octobre prochain : « nous avons défini sept ambitions pour la France et ses entreprises. L’Angleterre a défini huit sujets stratégiques. Ce qui compte pour nous, c’est l’écosystème. Il faut à la fois de l’industrie et des services, éviter la dispersion. La R&D française représente à peine 4% de la R&D mondiale. Il faut arrêter le zapping. Ne pas changer tout le temps de stratégie », a déclaré Mme Lauvergeon.

130926_FEDEM_LAUVERGEON_ROSSIGNOL

Nicolas Rossignol, journaliste, Anne Lauvergeon au colloque 2013 de la FEDEM (ph CJ MPE-Média)

L’ex PDG d’AREVA devenue sherpa de l’Elysée pour l’innovation estime que la France est prête à créer des consensus entre la gauche et la droite, à travailler avec l’Union européenne sur ces questions : « on a fini par comprendre que l’énergie est importante, qu’il va falloir aussi que la France admette que les matières premières le sont aussi. Nos petits acteurs miniers font face à des géants globaux. Il y a trois sujets clés :

- Le recyclage des matières

- l’eau et le stockage de l’énergie

- la consolidation des filières et des acteurs » a ajouté Anne Lauvergeon, vivement applaudie par la salle.

 

Le gaz de schiste, un des « tabous français »

Concernant l’exploitation des gaz de roche, Mme Lauvergeon a déclaré que « dans les grands tabous français, quand il n’y a pas d’avocat, d’entreprise qui accepte de mouiller sa chemise, on arrive où on arrive. Pourtant, nous sommes bien meilleurs que nous le pensons. Nos ingénieurs sont parmi les meilleurs au monde. Il faut que nous jouions plus collectif et retrouver le sens du long terme ».

Toutes choses qui n’ont pas laissé insensible M. Pascal Faure, Directeur général de la compétitivité, de l’industrie et des services auprès du Ministre du redressement productif, venu exprimer le point de vue du gouvernement et de l’Etat durant ce colloque : « M. Montebourg est aujourd’hui à Bruxelles pour y défendre une vision européenne de l’industrie. Nous avons conscience du fait que les Entreprises de taille intermédiaire, plus de 4.300 en France, les PMI-PME ont besoin d’innover. Aussi le gouvernement a-t-il décidé d’étendre le Crédit impôt recherche vers l’aval (…).Concernant le gaz de schiste, tout ce que je peux dire est que si on n’y prend pas garde, tout un pan industriel filera vers un autre continent », a conclu M. Faure.

 

Christophe Journet

Voir aussi sur :

www.fedem.fr

www.acier.org

Bando_JSI2014_770-192_web_long

TARIFS_2013

Retour vers le haut

Mis à jour (Vendredi, 27 Septembre 2013 01:21)

 

Commentaires non autorisés

Vendredi 17 Novembre 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201611<201710 Novembre 2017 >201712   >>201811
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
126201711
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2095
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3298667
Visiteurs

Visites aujourd'hui269
Visites hier300
Visites dans le mois5724
Total des visites521887
Qui est en ligne ?
Nous avons 183 invités en ligne