Accueil Industrie Les Actus FFA/L’acier : « Un leader de l’économie circulaire »

PARIS (MPE-Média) – Les producteurs d’acier s’inscrivent eux aussi dans la volonté de développement durable qu’accompagnent les promoteurs de « l’économie circulaire » en rendant public via leur Fédération Française un texte qui soutient les thèses des défenseurs d’un modèle non linéaire de production de biens. Verbatim de cette communication.

131027_WORLD_TRADE_FERROUS_SCRAP

Les flux mondiaux de ferrailles d'acier en 2012 (Source BIR/World Steel Recycling in Figures 2008-2012)

 

« L’économie circulaire va accompagner l’évolution de notre modèle économique dans les années à venir afin notamment d’encourager un développement durable de notre société », explique la porte-parole de la Fédération Française de l’Acier (FFA).

Si les contours de cette notion ne sont pas toujours aisés à délimiter, la définition proposée par le sous-groupe « Economie circulaire » du Conseil national des déchets semble être appropriée : « Un système de production et d’échanges prenant en compte, dès leur conception, la durabilité et le recyclage des produits ou de leurs composants, de sorte qu’ils puissent redevenir soit des matières premières nouvelles soit des objets réutilisables de façon à utiliser les ressources de manière efficiente », ajoute la même source.

Le recyclage d'acier existe depuis des centaines d'années

« Depuis quelques mois, certains débats philosophiques parfois éloignés de la réalité du terrain ont lieu, laissant à penser que ce concept est nouveau et que tout reste à faire. Or, pour l’acier, le recyclage est une réalité depuis des centaines d’années. Les ferrailles constituent une des matières premières de la sidérurgie car l’acier est recyclable à 100 % et à l’infini. En France, 95 % de l’acier présent dans les véhicules hors d’usage et 77 % des emballages en acier(1) sont recyclés. Les producteurs d’acier sont des acteurs de la boucle de l’économie circulaire en tant que recycleurs », continue la FFA – ce en quoi son propos diffère accessoirement de celui des entrepreneurs du seul secteur du recyclage, qui produisent exclusivement de « nouvelles matières premières issues du recyclage et que réunit en France la Fédération des Entreprises du Recyclage (FEDEREC) NDLR.

La FFA intègre comme les autres acteurs du développement durable la notion de durée de vie du produit dans son raisonnement : « L’acier est également un matériau durable et écologique dont les caractéristiques permettent une utilisation des produits sur une longue période : des années (voitures), des dizaines d’années (immeubles de bureaux) voire des siècles (ponts). En raison de cette durée de vie, l’acier immobilisé représente un gisement qui ne peut pas être recyclé dans l’immédiat. »

« Les ferrailles disponibles qui parviennent aux producteurs d’acier français sont intégralement réutilisées. En 2012, la France a consommé 8,2 millions de tonnes de ferrailles afin de produire 15,6 millions de tonnes d’acier soit un taux d’enfournement de 53 % (2). La sidérurgie française se situe en bonne position puisque le pourcentage international d’enfournement de ferrailles est de 36,8 % (3) », illustre la FFA.

131027_W_FERROUS_SCRAP_TRADE

Importations et exportations mondiales d'acier en 2011 et 2012 ( Source BIR/World Steel Recycling in Figures 2008-2012)

« Les réflexions sur l’économie circulaire doivent intégrer le fait que certains secteurs d’activité telle la sidérurgie, s’inscrivent dans le cadre d’un marché mondialisé », ajoute la FFA.

« Pour le recyclage de l’acier, le territoire des échanges est a minima l’Europe (85 % des exportations de ferrailles françaises se font vers des pays de l’Union européenne et 92 % des importations depuis ces mêmes pays) », poursuit la même source.

« Enfin, dans une approche globale d’amélioration continue, l’acier poursuit ses investissements pour la recherche et le développement notamment en intégrant toujours plus le concept d’économie circulaire (éco-conception, empreinte écologique, etc.). Force est donc de constater que la sidérurgie française contribue à la préservation des ressources. »

En conclusion, la FFA rejoint le thème de l’action nationale et les projets déjà énoncés en 2013 par l’Institut de l’Economie Circulaire : « L’acier répond à la volonté gouvernementale de promouvoir les « matériaux verts » dans le cadre des plans de la Nouvelle France Industrielle. »

« En conclusion, la sidérurgie est et continuera d’être un acteur, incontournable et engagé, notamment à l’occasion de la Conférence de mise en œuvre sur l’économie circulaire qui se tiendra au mois de décembre. »

La Fédération Française de l’Acier

LOGO_FFA_2012

Notes :

1 - Source : APEAL (Association of European Producers of Steel for Packaging).

2 - Source : Fédération française de l’acier

3 - Source : Bureau of International Recycling – Ferrous division, World Steel Recycling in Figures 2008-2012.


Voir aussi sur :

www.acier.org

Bannière_PAPREC_MPE_780 x 90

Retour vers le haut

Mis à jour (Jeudi, 03 Novembre 2016 15:03)

 

Commentaires non autorisés

Dimanche 18 Novembre 2018
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201711<201810 Novembre 2018 >201812   >>201911
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
126201811
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2209
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 4142387
Visiteurs

Visites aujourd'hui15
Visites hier354
Visites dans le mois5988
Total des visites627845
Qui est en ligne ?
Nous avons 351 invités en ligne