Accueil Actus en Libre accès Recyclage : Identiplast 2013 en ligne

 PARIS (MPE-Média) -  "Nous devons faire en sorte que chaque citoyen, chaque groupe industriel, chaque organisation et gouvernement européens unissent leurs efforts pour atteindre l'objectif ambitieux de parvenir à zéro plastiques en décharge dès que possible", a déclaré le Président du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) Jean-Paul Delevoye en ouvrant la 11e conférence internationale IDENTIPLAST ce jeudi à Paris. Ouverture.

BANDEAU_MPE_MEDIA_2012

C'est en formulant d'une façon synthétique et directe les objectifs définis par l'association européenne des producteurs de plastiques PlasticsEurope de réduction de l'enfouissement des déchets plastiques au profit de leur valorisation totale et/ou énergétique, que le Président du CESE M. Delevoye a ouvert ce jeudi la 11e conférence mondiale IDENTIPLAST devant près de 250 participants, en compagnie de Michel Loubry, Directeur ouest-Europe de PlasticsEurope à Bruxelles.

131128_IDENTIPLAST_DELEVOYE_LOUBRY_light

MM. Jean-Paul Delevoye, Pdt du CESE et Michel Loubry, DG ouest-UE PlasticsEurope ouvrant la 11e Conférence Identiplast au Palais d'Iéna (ph CJ MPE-Média 2013)

"J'ai été en tant que premier Président d'Eco Emballages l'un des initiateurs de cette démarche respectueuse du développement durable. En accueillant Identiplast au CESE cette année, nous poursuivons le même objectif vertueux de plus de responsabilité environnementale, économique et sociale", a déclaré le Pdt du CESE avant de céder la parole aux premiers orateurs de ce grand colloque axé sur la mise en commun de savoir faires en plein essor, visant à optimiser la ressource plastique issue des matières fossiles mais aussi de plus en plus de molécules éco-conçues ou susceptibles d'être valorisées à leur tour en bio fuels ou en combustibles solides de récupération.

La gestion des déchets plastiques concerne aujourd'hui des milliers d'acteurs dans le monde. C'est l'un des marchés mondiaux potentiels avals les plus côtés par les analystes des grandes banques globalisées, telles que Bank of America Merril Lynch qui a évalué en 2013 les perspectives de développement à plusieurs centaines de milliards de dollars annuels à l'horizon 2025, ajoutant que le top 20 des grandes compagnies investies dans la construction des programmes de collecte, de recyclage et de retraitement de ces déchets plastiques - au même titre que les autres déchets ou scraps de métaux et d'autres matières composites - comprenait plusieurs grands leaders européens, incluant les divisions spécialisées de quelques grands producteurs primaires de plastiques.

SCHEMA_RECYCLING_WASTE_BOFA_2013

Le schéma d'ensemble de la nouvelle usine globale du déchet (Source Suez/Bofa ML 2013 Archives MPE-Média)

 Toutefois, d'importants progrès restent à réaliser avant que le schéma actuel de récupération des plastiques et d'industrialisation des processus de retraitement puisse générer de la profitabilité tant dans les pays émergents que dans les pays développés, dans l'optique de "la fin de l'ère de déchet" pour les matières plastiques.

Questions d'impacts et de bonnes pratiques de valorisation

La matinée de jeudi était dédiée à l'exposé du thème "zéro plastique en décharge en 2020 - un challenge ambitieux" ainsi qu'au panorama de la gestion des déchets plastiques en Europe", avec le concours de Carl Van Camp (directeur polymères chez Total raffinage chimie, Martin Engelmann, directeur Efficacité énergétique de PlasticsEurope et d'une députée européenne, Mme Elisabetta Gardini, attendue en milieu de matinée.

L'exemple des méthodes de tri, de séparation des matières grâce à des machines ultra-sophistiquées équipées de détecteurs de molécules de polymères exposé par Daniel Guillanton, directeur export papiers et plastiques recyclés chez SITA France était éclairant dans ce cadre : "l'extension des consignes de tri pose la question évidente de la qualité. Une réflexion doit s'engager sur la façon d'augmenter à la fois la quantité des plastiques collectés et retraités et la qualité des produits qui en découlent", a-t-il conclu.

131128_IDENTIPLAST_HOULDER_LIGHT

M. Graham Houldeer (Sloop Consulting, Flexible Packaging Europe) expliquant comment les plastiques peuvent s'inscrire dans une économie de la prévention des déchets (ph CJ MPE-Média 2013)

Les questions d'impact des conditions de collecte et de tri sur les filières de valorisation - totale ou énergétique - de durabilité des systèmes de recyclage mis en place, des enjeux et perspectives de la valorisation énergétique, d'optimisation des processus liés au recyclage et à la valorisation des déchets plastiques non enfouis sont au programme de ce jeudi, en présence d'industriels, d'experts, de chercheurs, de hauts fonctionnaires dédiés au sujet par leurs collectivités ou leurs ministères, de journalistes spécialisés européens et américains, représentant les plus grands noms de la chimie, de la plasturgie, des activités du recyclage et de la transition énergétique.

"Lorsque l'Allemagne a interdit l'enfouissement des plastiques usagés en 2005, le recyclage mécanique et la valorisation des plastiques en énergie ont augmenté de façon spectaculaire. La règlementation européenne évolue en 2013 vers une décision visant à approuver l'efficacité de la gestion des ressources pour l'ensemble de l'Union à l'horizon 2015", a déclaré M. Martin Engelmann, directeur du programme d'efficacité énergétique de PlasticsEurope.

 

Extension des consignes de tri avec Valorplast

La journée de vendredi sera dédiée quant à elle aux conditions de cette nouvelle approche de la gestion des déchets plastiques, source de bénéfices socio-économiques en Europe, à la gestion des emballages plastiques usagés, leur collecte - avec en particulier l'exposé des premiers résultats de l'expérimentation menée en France par Valorplast et les collectivités locales d'une cinquantaine de villes et agglomérations.

Ces collectivités applquent méthodiquement "l'extension des consignes de tri" à une échelle citoyenne, enfin aux critères de sortie du statut de déchets et à la définition des bonnes pratiques de choix entre retraitement et production de nouvelles matières premières et/ou valorisation énergétique (via l'exemple danois, notamment), conversion en gaz propre, nouveaux carburants dérivés de la transformation de ces déchets. Un programme aussi ambitieux que le but de "zéro plastique en décharge en 2020", quand bien même certains s'évertuent encore à juger l'objectif trop éloigné des potentialités locales pour ne pas prendre le risque de lancer ces programmes à domicile.

En fin de cette première journée, le Directeur Général de PlasticsEurope Wilfried Haensel a repositionné le challenge, entre questions liées au statut d'entrpreneuriat privé de petite et moyenne taille et grands groupes industriels : "nous devons nous demander quelles sont les conditions particulières à créer pour que les choses aillent bien pour les professionnels qui traitent ce challenge. S'il faut 80 millions de tonnes de plastiques à recycler en Europe pour rendre le recyclage et la valorisation plus intéressantes que l'enfouissement, alors qu'il oscille entre 0% ou 20% selon les cas, pourquoi ne pas développer l'économie circulaire pour gagner le pari? En fait, ce challenge d'y parvenir d'ici à 2020 change la nature du débat, apporte le débat, pour rendre les choses possibles. Cela donne de l'énergie au débat", a déclaré M. Haensel.

Exprimant son avis à titre personnel, M. Haensel est parti de l'idée que ce sont les collectivités qui sont propriétaires des déchets plastiques et qu'ensuite il faut choisir entre recyclage et valorisation énergétique en fonction de l'état résiduel des platiques usagés. Et d'ajouter qu'il ne faut pas oublier que ce choix passera par un nombre important de nouveaux emplois dans l'Europe de demain.

Christophe Journet


NDLR - Des partenaires aussi prestigieux que Total, ExxonMobil, VALORPLAST, The American Chemistry Council, le Syndicat français ELIPSO, l'Association canadienne des industriels du plastique, l'éco organisme français Eco Emballages, la Fédération française de la Plasturgie, The European Association of Plastics Recycling (EPRO), nos confrères Recycling International, Recyclage Récupération, Plastics Information Europe, GreenNews Techno, Efficycle, et notre propre groupe MPE-Média soutiennent à la fois cette 11e conférence et cet objectif vert et vertueux de zéro plastique en décharge en 2020.  Les sociétés AGC chemicals, Arkema, Baselle Orlen, BASF, BAYER, Borealis, Borsochem, Cytec, Daikin, Dow, DSM Engineering plastics, Dupont Int., Dyneon, Elix Polyers, EMS-Chemie, Ercros, Eval Europe, Evonik, ExxonMobil, Gabirel Technologie, Grupa Asoty S.A., Huntsman Advanced Materials, Ineos, Jackon, Leuna-Harze, LyondellBasell, Momentive Specialty Chemicals, Monotez, Novamont Oltchim, Polyone, RAdici, Repsol, Sabic, Shell Chemicals, Shin Etsu (CIRES), SIR Industriale, Solvay, Spolek Pro Chemickou A Hutni Vyrobou, Styrochem, Styrolution, Styron, Sunpor, Synbra Tech., Ticona, Total, Unipol, Versalis, Vestolit, Vinnolit, Wacker Chemie, Zaklady Chemiczne "Organika-Sarsyna" participent à cet évènement.

 

Voir aussi sur:

www.identiplast.eu/fr/

IDENTIPLAST_Caroussel-banner-01-E 180613

BANDEAU_MPE_MEDIA_2013

Retour vers le haut

Mis à jour (Jeudi, 28 Novembre 2013 17:08)

 

Commentaires non autorisés

Lundi 27 Mars 2017
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201603<20172 Mars 2017 >20174   >>201803
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
126201703
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 113
Nombre d'articles : 2024
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 2754746
Visiteurs

Visites aujourd'hui204
Visites hier342
Visites dans le mois8651
Total des visites440848
Qui est en ligne ?
Nous avons 149 invités en ligne