Accueil Actus en Libre accès POLLUTEC : Les priorités de FEDEREC

PARIS (MPE-Média) - Les trois priorités de FEDEREC, la Fédération des Entreprises du Recyclage pour 2014 sont dans l'ordre : Un, la prise en compte de l'avis des professionnels du Recyclage, Deux, la Responsabilité Elargie Producteur appliquée à ces métiers, Trois, faire en sorte que la règlementation ne constitue pas un frein au développement de ces entreprises, explique Jean-Philippe Carpentier, Pdt de  FEDEREC, en direct depuis le salon POLLUTEC 2013. Les réponses de J.-Ph. Carpentier.

JP_CARPENTIER_2013

Jean-Philippe Carpentier, Président de la Fédération des Entreprises du Recyclage, interviewé en direct depuis le salon Pollutec-Horizons 2013 au Parc des Expos de Paris-Nord Villepinte (Photo MPE-Média)

UN - "Nous nous rendons compte que les métiers du Recyclage, de par l'Economie Circulaire, de par le Comité de filière des Eco-Industries, de par le Comité national des déchets, de par la Commission nationale de la Transition écologique, beaucoup d'acteurs qui parlent du recyclage, ne sont paradoxalement pas toujours écoutés par les institutions. Ainsi, au CND ou au CNTE, alors que les organisations, les ONG sont présentes, la FEDEREC ou la FNADE ne sont toujours pas représentées en direct, mais via la CGPME ou le MEDEF, nous n'avons pas de siège à part entière", explique J.-Philippe Carpentier.

 

DEUX - "La REP existe, il y a une vraie réflexion sur la gouvernance, sur les modalités de financement des éco-organismes. Cinq acteurs principaux qui sont l'Etat, les metteurs sur le marché, les collectivités les recycleurs et les éco-organismes qui sont au milieu doivent à présent discuter autour d'une table, faire une sorte de Grenelle, pour mettre en commun besoins et contraintes et aboutir à la constitution d'une filière vraiment pérenne pour tous les acteurs", continue le Pdt de FEDEREC.

 

TROIS - "Quand on regarde les garanties financières imposées pour 2014 pour les installations classées ; les freins liés à l'éco-taxe ; l'augmentation de la TVA pour les collectivités ; on a affaire à une instabilité règlementaire et fiscale qui freine les établissements dans leurs investissements et dans leur croissance. Un industriel a besoin d'une vision sur son marché, sur la règlementation pour investir et développer ses activités, le reste étant la part de risque qu'il accepte en tant qu'entrepreneur", conclut Jean-Philippe Carpentier.

 

POLLUTEC HORIZONS 2013, quel est votre sentiment à ce jour ?

"Ce genre d'évènements est toujours pour une profession l'occasion de se rencontrer, de prendre des contacts, d'échanger, ce qui génère une optimisation de l'opinion de la profession sur ce qui existe. Tout se concentre ici, ce qui nous donne une meilleure vision des activités présentes, des actions à mener, des problèmes rencontrés par nos adhérents, de trouver une véritable efficacité à travers la rencontre", témoigne le Pdt de FEDEREC.

 

LOGO_FEDEREC

PROPOS RECUEILLIS PAR JO GATSBY


Bannière_PAPREC_MPE_780 x 90

BANDEAU_MPE_MEDIA_2013

TARIFS_2013

 

Retour vers le haut

Mis à jour (Mercredi, 04 Décembre 2013 16:24)

 

Commentaires non autorisés

Samedi 27 Mai 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201605<20174 Mai 2017 >20176   >>201805
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
126201705
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 116
Nombre d'articles : 2046
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 2876143
Visiteurs

Visites aujourd'hui185
Visites hier285
Visites dans le mois8561
Total des visites461734
Qui est en ligne ?
Nous avons 191 invités en ligne