Accueil Actus en Libre accès INSEE: Reprise modérée en zone euro

PARIS (MPE-Média) – L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE, France) et ses homologues allemand IFO et italien ISTAT anticipent une « reprise modérée » des activités économiques de la zone euro en 2014, expliquent-ils dans un communiqué rendu public récemment. Synthèse.

DEMANDEZ MPE 2.0

« Comme prévu, le PIB de la zone euro a augmenté de 0,1 % au 3 trimestre 2013, la croissance des exportations ayant fortement diminué. L'activité économique devrait accélérer légèrement à l’horizon de la prévision (+0,2 % au 4e trimestre 2013, +0,2 % au 1er trimestre 2014 et +0,3 % au 2e trimestre 2014) avec pour moteur de la croissance un passage progressif de la demande externe à la demande interne », déclarent les économistes de l’INSEE, d’IFO et d’ISTAT.

140116_INSEE_EUROZONE_01

Graphiques : indices de la production indutrielle dans la zone euro (Source INSEE/IFO/ISTAT)

« Une politique budgétaire toujours restrictive dans de nombreux États membres ainsi qu’une faiblesse persistante du marché du travail conduiraient à une stagnation du revenu réel disponible, entraînant une croissance limitée de la consommation privée », poursuit la même source.

140116_INSEE_EUROZONE_02

Graphiques : Evolution de la croissance dans la zone euro de 2005 à 2014 (Sources : INSEE/IFO/ISTAT)

« L’investissement devrait augmenter grâce à l'accélération progressive de l'activité et à la nécessité de renouveler les capacités de production après une phase marquée d'ajustement. Sous l'hypothèse d’une stabilisation du prix du pétrole à 110 dollars le baril et d’un taux de change euro/dollar fluctuant autour de 1,36, l'inflation globale devrait rester bien en deçà de 2 % (0,9 % au 1er trimestre 2014 et 1,1 % au 2e trimestre 2014). Le principal aléa à la hausse de ce scénario est une croissance de l’investissement plus forte que prévu, dûe à l'amélioration de l'accès au crédit », continuent les statisticiens des trois pays.

140116_INSEE_EUROZONE_03

Graphiques : L’inflation dans la zone euro (Source INSEE/IFO/ISTAT)

« Une stagnation de la consommation privée dûe à la faiblesse persistante du marché du travail et une demande extérieure plus faible dans les économies émergentes sont les principaux risques à la baisse, » ajoutent-ils.

L'inflation sous-jacente resterait stable dans la zone euro à un niveau bas (0,8 % au T4 2013, 0,9 % au T2 2014), freinée par le taux de chômage élevé dans la plupart des pays de la zone euro, précisent ces experts européens.

 

C.J. avec INSEE/IFO/ISTAT

ADHEREZ A MPE-MEDIA 2014

 

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Samedi 18 Novembre 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201611<201710 Novembre 2017 >201712   >>201811
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
126201711
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2095
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3299507
Visiteurs

Visites aujourd'hui66
Visites hier315
Visites dans le mois5836
Total des visites521999
Qui est en ligne ?
Nous avons 158 invités en ligne