Accueil Actus en Libre accès La Lettre d’Eurofer et Industriall à l’UE

BRUXELLES (MPE-Média) – L’association européenne des producteurs d’acier EUROFER et l’union mondiale des syndicats de l’Industrie IndustrIALL viennent d’envoyer une lettre commune au Président de la Commission Européenne José Manuel Barroso, pour l’alerter sur les impacts léthaux prévisibles pour la compétitivité de l’acier européen des nouvelles feuilles de route pour l’environnement et l’énergie définies par le Conseil européen à l’horizon 2021. Détails.

« Les grandes lignes de ce plan interdisent aux états membres de supprimer les surtaxes vertes pour la décarbonation et les énergies renouvelables : il n’y a pas de raison de limiter les exemptions de surtaxes à 80% puisque l’origine des distorsions commerciales globales au sein comme à l’extérieur du marché unique européen sont précisément ces taxes pour la décarbonation, pas les exemptions. Du coup, les concurrents européens ou hors Europe ne supporteraient plus des coûts similaires », écrivent ensemble le Directeur général d’EUROFER Gordon Moffat et le Secrétaire général adjoint d’IndustrIALL Europe Bart Samyn dans une lettre co-signée à José Manuel Barroso.

140328_LETTRE_EUROFER_INDUSTRIALL_UE

La lettre co-signée par eurofer et IndustrIALL

Le Conseil de l’Europe avait demandé à la Commission européenne de mettre en place rapidement des mesures et des actions pour réduire les émissions carbonées tout en garantissant la compétitivité des industries énergie-intensives européennes, tout en protégeant l’emploi dans le secteur de l’acier européen : « le plan énergie-climat 2030 devrait être fondé sur le principe d’un approvisionnement en énergie à des prix abordables et compétitifs », notent ensemble MM. Moffat et Samyn.

« Les coûts de l’énergie sont l’un des principaux facteurs de compétitivté et d’investissement dans l’industrie. Or sans un ajustement cohérent de ces niveaux, les coûts de l’énergie contribuent au désinvestissement et à la hausse des émissions de gaz à effet de serre, ce qui arrive lorsqu’il y a une augmentation des émissions de CO2 dans un pays à cause de la réduction des mêmes émissions dans un autre pays soumis à une politique climatique plus stricte », poursuivent ces acteurs.

Autrement dit, Eurofer et IndustrIALL évoquent le risque de délocalisations de la production d’acier en dehors de l’Europe à cause de l’augmentation de la fiscalité verte, quelques jours avant l’adoption prévue au début avril de cette nouvelle feuille de route dite « Environnemental and Energy Aid Guidelines (EEAG) ».

Récemment, les PDG des aciéries européennes ont cosigné ensemble une motion envoyée à la Commission européenne pour exprimer leurs craintes que ces nouvelles règles du plan Climat-Energie 2030 et les feuilles de route associées d’icià 2021 ne provoquent de nouvelles fermetures d’usines dans l’Union Européenne suite à l’érosion rapide de leurs marges opérationnelles.

 

Jo Gatsby

Voir aussi sur :

www.eurofer.eu

ADHEREZ A MPE-MEDIA 2014

Retour vers le haut

Mis à jour (Samedi, 29 Mars 2014 11:27)

 

Commentaires non autorisés

Mercredi 20 Septembre 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201609<20178 Septembre 2017 >201710   >>201809
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
126201709
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 116
Nombre d'articles : 2070
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3145905
Visiteurs

Visites aujourd'hui346
Visites hier413
Visites dans le mois6811
Total des visites502791
Qui est en ligne ?
Nous avons 229 invités en ligne