Accueil Actus en Libre accès Energie : Accord EDF-Exeltium pour l’électricité

PARIS (MPE-Média) – Le groupe EDF a concédé une baisse de 20% du prix de l’électricité ramenant à 42 euros/ mégawattheure en moyenne le tarif contractuel proposé aux « électro-intensifs » de la sidérurgie, de la chimie et de quelques autres activités industrielles réunis au sein du collectif Exeltium. Détails.

Après des mois voire plusieurs années de discussions reprises sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy et d’intenses actions de lobbying des électro-intensifs, EDF, le gouvernement et le Président du consortium industriel Exeltium ont finalement accouché ce lundi d’un accord réduisant de près de 20% le prix moyen d’achat de l’électricité par les chimistes, les sidérurgistes, les industries manufacturières gros consommateurs d’énergie, peu après la reconnaissance du statut de « gazo-intensifs » qui concerne souvent les mêmes groupes.

Le consortium Exeltium compte 27 membres, notamment Air Liquide, Solvay, ArcelorMittal, Total, ainsi que des acteurs de la chimie, des gaz industriels et du papier.

Il convient toutefois de noter que la marge concédée par le fournisseur français d’énergie à ses plus gros clients ne correspond stricto sensu qu’au seuil limite de tolérance en-dessus duquel le risque de voir fermer un nombre croissant de sites industriels dans l’hexagone était avéré.

DIFFERDANGE_LUX_ElectricArcFurnace

La sidérurgie fait partie des gros consommateurs d'électricité (Ph Archives MPE-Média/ArcelorMittal Differdange)

Le gouvernement canadien a concédé l’hiver dernier à ses propres électro-intensifs un tarif moyen de l’électricité inférieur en dollars canadiens à ce nouveau seuil de 42 euros/MWh, répondant aux messages exprimés par les industriels à la fin 2013 évoquant des fermetures possibles si ce tarif n’était pas renégocié à la baisse.

 

Christophe Journet

 

Le communiqué d’Exeltium :

Le consortium Exeltium et EDF se sont entendus sur un protocole d’accord pour aménager le contrat de fourniture d’électricité d’Exeltium et redonner ainsi de la compétitivité aux entreprises électro-intensives concernées, suite à la baisse forte et inattendue des prix de marché.

Ce protocole prévoit dans un premier temps une baisse du prix payé au fil des livraisons, puis dans un deuxième temps, en compensation, une augmentation de ce prix en fonction de l’évolution du prix de marché de l’électricité. L’ensemble du mécanisme rend ainsi le contrat plus flexible et a été défini de manière à ne pas compromettre son équilibre économique global.

Les autres paramètres (volumes livrés, options de sortie, partage du risque industriel) n'ont pas été modifiés.

Le principe du contrat, validé dès l’origine par la Commission Européenne, reste inchangé : offrir une visibilité de long terme aux entreprises réunies dans le consortium, avec un prix compétitif sur l'ensemble de la période, tout en permettant à EDF de partager une partie de ses coûts de production dans la durée.

Exeltium regroupe depuis 2008 vingt-sept sociétés industrielles électro-intensives réparties sur une centaine de sites dans 18 régions de France. Ces entreprises qui totalisent 60.000 emplois, dont 28.000 directs, ont des activités dans des secteurs comme l’acier, l’aluminium, la chimie, les gaz industriels et le papier. La compétitivité internationale de ces entreprises est très sensible au prix de l’électricité, d’où l’importance d’avoir une visibilité sur les prix de l'électricité à long terme.

Ce protocole d’accord reste soumis à l’approbation des instances de gouvernance des deux parties.

 

 

A propos d’EDF - Le groupe EDF, un des leaders sur le marché de l’énergie en Europe, est un énergéticien intégré, présent sur l’ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce et la vente d’énergies. Premier producteur d’électricité en Europe, le Groupe dispose en France de moyens de production essentiellement nucléaires et hydrauliques fournissant à 95,9 % une électricité sans émission de CO2. En France, ses filiales de transport et de distribution d'électricité exploitent 1.285.000 km de lignes électriques aériennes et souterraines de moyenne et basse tension et de l’ordre de 100.000 km de réseaux à haute et très haute tension. Le Groupe participe à la fourniture d’énergies et de services à environ 28,5 millions de clients en France. Le Groupe a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires consolidé de 75,6 milliards d’euros dont 46,8% hors de France. EDF, cotée à la Bourse de Paris, est membre de l’indice CAC 40.

ADHEREZ A MPE-MEDIA 2014

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Mercredi 28 Juin 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201606<20175 Juin 2017 >20177   >>201806
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
126201706
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 116
Nombre d'articles : 2053
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 2945652
Visiteurs

Visites aujourd'hui0
Visites hier305
Visites dans le mois10547
Total des visites473613
Qui est en ligne ?
Nous avons 193 invités en ligne