Accueil Actus en Libre accès Acier : DUFERCO repris à + de 50% par HBIS (Chine)

LUGANO (MPE-Média) – L’aciériste et négociant d’acier européen DUFERCO basé à Luxembourg, en Suisse, en Belgique et en Italie va céder une majorité de parts de ses actions de sa société internationale de négoce Duferco International Trading holding (DITH) au groupe chinois HEGANG (Hebei Iron & Steel Group - HBIS) via l’une de ses filiales, révèlent nos confrères anglais de Kallanish Commodities. Explications.

L’accord en date du 18 novembre signé entre MM. Yu Yong, Président d’HBIS et Bruno Bolfo, Pdt de DUFERCO Int. Trading Holding précise bien que ce n’est en fait qu’une suite logique de la transaction opérée par les deux groupes en mars 2013 : le producteur d'acier chinois Tangshan Steel, filiale du géant Hebei Group, avait alors acquis 10% du capital du groupe luxembourgeois, suisse et italien Duferco (Duferco International Trading Holding) dans le but de développer ses exportations d'acier hors Asie, expliquions-nous voici un an et demi à nos lecteurs après l’annonce par le PDG de DUFERCO M. Bolfo du choix de ce nouveau partenaire à l’international.

141119_DUFERCO_HBIS

Le communiqué anglo-chinois de DUFERCO/HBIS envoyé à la presse (Ph Archives MPE-Média)

« HBIS est en voie de construire le groupe le plus compétitif du monde pour le fer et l’acier. La stratégie d’internationalisation est un chemin incontournable et un soutien important pour notre développement à venir. Le renforcement des liens entre HBIS et DITH constitue donc un pas important dans ce sens du développement corporate de DUFERCO », a déclaré M. Yu Yong.

10% de Duferco acquis en 2013 par Hebei Group

Paradoxe, l’acquisition de 2013 de 10% de Duferco International Trading Holding par la filiale d’HEGANG visait à lui faciliter l’écoulement de surcapacités d’acier produit en Chine. Or on sait depuis le printemps dernier que le volume des surcapacités chinoises n’a pas été réduit depuis et que l’impact de la hausse des exportations chinoises en Europe a imposé à EUROFER de demander à la Commission Européenne de créer de nouvelles barrières douanières fiscales pour freiner ces arrivées d’acier chinois low cost via la mer du nord ou la Baltique.

Duferco Int. devait aussi en 2013 aider la filiale TangSteel de HEGANG dans ses achats de matières premières sidérurgiques à des mineurs juniors proposant de meilleurs prix que les majors globaux, écrivions-nous à l’époque. Le prix du minerai de fer a fortement chuté depuis, favorisant encore plus la production low cost en Chine où le prix du minerai de fer livré dans les ports est récemment passé à peine au dessus de la barre des 70 dollars/tonne contre à peine moins de 200$/t. en février 2011.

Le Pdt de Duferco Holding Bruno Bolfo, jusqu’ici premier actionnaire de DUFERCO a estimé que « cet accord allait permettre à son groupe et à ses personnels de sécuriser leurs activités pour plusieurs générations à venir», citent nos confrères de Kallanish Steel. M. Bolfo a vendu à NLMK (aciériste basé en Russie) ses usines ces dernières années et cherche à présent à céder ses capitaux dans DITH.

Accord confirmé par la direction

Consulté par nos soins ce jour avant édition de cette nouvelle, DUFERCO confirme l’accord en précisant par la bouche de son PDG Matthew de Morgan que « le centre de gravité de l’acier global a glissé depuis longtemps en Asie et que ce partenariat donnera des accès sans commune mesure dans cette région du monde et à DITH et à l’ensemble de cette industrie de l’acier ».

HBIS a produit près de 46 millions de tonnes d’acier en 2013 et emploie environ 140.000 personnes. DITH devrait vendre près de 20 millions de tonnes d’acier et de matières premières sidérurgiques en 2014 et emploie environ 3.500 personnes dans 76 unités dans le monde réparties dans plus de 120 pays. Duferco est présente dans la distribution de métaux, dans les secteurs de l’énergie, de la construction navale, de la logistique, de l’ingéniérie, de l’automobile, des réfractaires. DUFERCO a aussi créé en 2012-2013 à Pallanzeno, en Italie une co-entreprise avec l’aciériste américain NUCOR, pour produire des poutrelles. L’orientation d’une majorité capitalistique chinoise confortée choisie par Bruno Bolfo, dont l’âge interdit de penser qu’il pourra continuer longtemps à tenir les rênes du groupe est donc un vrai pari sur l’avenir et sur la mondialisation en cours sur le marché de l’acier autant sinon plus que pour d’autres.

 

Christophe Journet

Voir aussi sur:

http://www.mpe-media.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1123:acier-groupes-capital&catid=29:les-actus&Itemid=27

http://www.duferco.com

Pub_mpe_media_NMPE_CDAF

Retour vers le haut

Mis à jour (Mercredi, 19 Novembre 2014 13:06)

 

Commentaires non autorisés

Dimanche 26 Mars 2017
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201603<20172 Mars 2017 >20174   >>201803
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
126201703
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 113
Nombre d'articles : 2023
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 2750305
Visiteurs

Visites aujourd'hui10
Visites hier278
Visites dans le mois8115
Total des visites440312
Qui est en ligne ?
Nous avons 146 invités en ligne