Accueil Actus en Libre accès ASCO FER : Le challenge de Christophe Cornier

PARIS (MPE-Média) – Nommé PDG D’ASCO FER durant l’été par les actionnaires d’ASCO Holding pour assurer la relance du groupe, Christophe Cornier, ex PDG d’ArcelorMittal France est entré en réflexion stratégique pour assurer la pérennité des activités et des principaux sites du groupe français. Détails sur un challenge positif.

Ex PDG d’ArcelorMittal en France jusqu’en 2011, année où il avait choisi de redevenir expert et consultant pour le géant de l’acier dont il avait dirigé la division aciers plats au carbone pour l’Europe, Christophe Cornier est un proche de Guy Dollé, Président du Directoire d’ASCO Holding, qui a repris ASCOMETAL avant l’été en compagnie de Frank Supplisson, porteur du projet et ex directeur de cabinet d'Eric Besson ayant réuni en avril dernier un pool d’actionnaires repreneurs potentielscomprenant également Noël Forgeard, premier PDG d’Ascométal dans les années 80 et ex grand patron d’Airbus et une poignée de sidérurgistes et entrepreneurs du secteur des métaux, dont le PDG suédois d'OVAKO Tom Erixon.

Spécialiste des aciers spéciaux à haute valeur ajoutée, notamment des aciers longs pour la mécanique et l’automobile ou encore des roulements à billes, Ascométal devenue Asco Fer doit à présent faire face à une situation de reprise de ses activités dans un contexte économique que l’on sait difficile, de plus en plus marqué par la concurrence internationale.

« Les aciers spéciaux sont moins rentables structurellement que les aciers courants. Mais le carnet de commande du groupe peut s’améliorer suffisamment pour que ses activités repartent dans de meilleures conditions », nous explique un expert.

 

Ascométal retrouve la confiance des marchés

Mais l’action concertée et conjointe de ses nouveaux dirigeants dont l’ancien grand patron d’Arcelor avant sa cession à M. Mittal, Guy Dollé, et du nouveau PDG et opérationnel d’Asco Fer Christophe Cornier a été bien reçue dans les milieux financiers concernés. Le fonds européen de retournement financier Triton, basé en Europe et l’aciériste suédois OVAKO et son PDG Tom Erixon font partie des plus proches conseillers de la nouvelle équipe, qui a repris contact méthodiquement avec un réseau de clients à qui les nouvelles directions de travail d’Asco holding et de meilleurs délais de livraison intiment confiance.

 

PRISE_DE_CASQUE

MM. Guy Dollé et Arnaud Montebourg à Fos-sur-Mer en juin dernier (Ph Archives MPE-Média)


700 à 600.000 tonnes d'acier/an

La production d’Ascométal est passée de 900.000 tonnes annuelles d’acier produit de 2005 à 2008 à plus de 700.000t/an en 2010-2011 puis 700.000t. en 2012 et 600.000t. l’an dernier. En 2012, tous produits confondus. Ascométal travaillait à plus de 50% pour l’automobile au sens large et à plus de 80% à destination des groupes européens pour tous les marchés desservis.

Du côté des fournisseurs de ferrailles du groupe, grand consommateur pour ses usines de Fos-sur-Mer, Hagondange et Dune*, le point de vue évolue malgré les craintes issues de la procédure de liquidation judiciaire d’Ascométal qui a autorisé l’ancienne société à « s’asseoir » dans certains cas sur des sommes facturées importantes correspondant à des volumes de scraps déjà livrés, au point de provoquer des heurts entre certains recycleurs de métaux et le groupe, tensions que les nouveaux dirigeants du groupe ont entrepris de gérer du mieux qu’ils peuvent.

 

ROULEMENTS_AB

La baisse en cours du prix des ferrailles et une plutôt bonne disponibilité des matières dans la période joue à l’avange du groupe, conscient toutefois de la réversibilité constante des tendances de prix et de la nécessité de commencer par recréer la confiance avec son réseau tant en amont qu’en aval.

 

Christophe Journet  


* Le sidérurgiste cédé en 2011 par l’italien Lucchini au groupe américain Apollo Global Managment via une société écran française, avec le soutien de Banque d’Amérique et d’autres banques américaines dispose de quatre usines sidérurgiques (Fos-sur-Mer dans les Bouches-du-Rhône, Le Cheylas dans l'Isère, Les Dunes près de Dunkerque dans le Nord et Hagondange en Moselle), et de deux sites de transformation à froid à Custines (Meurthe-et-Moselle) et Le Marais à Saint-Etienne (Loire). Ascométal employait encore 2.000 personnes au printemps dernier.

 

LOGOTYPE MPE-MEDIA_light

 

Voir aussi sur :

http://www.mpe-media.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1588:acier-groupes-france&catid=37:actus-en-libre-acces&Itemid=18

Voir aussi notre article de juillet 2012 via :

http://www.mpe-media.com/index.php?option=com_content&view=article&id=603:acier-social-reorganisation&catid=37:actus-en-libre-acces&Itemid=18

PROMO_MPE_MEDIA _01

Retour vers le haut

Mis à jour (Mardi, 25 Novembre 2014 12:15)

 

Commentaires non autorisés

Samedi 25 Mars 2017
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201603<20172 Mars 2017 >20174   >>201803
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
126201703
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 113
Nombre d'articles : 2023
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 2748116
Visiteurs

Visites aujourd'hui32
Visites hier314
Visites dans le mois7859
Total des visites440056
Qui est en ligne ?
Nous avons 194 invités en ligne