Accueil Economie Statistiques INSEE : Prix du Pétrole et des matières importées

PARIS (MPE-Média) - En octobre 2014, le prix du pétrole baisse nettement (-8,7 %), pour s’établir à 68,9 € en moyenne par baril de Brent, a annoncé récemment l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE).Détails.

Les prix en euros des matières premières importées hors énergie baissent en octobre dernier (-2,1%), que ce soient les matières premières alimentaires (-3,7 %), industrielles (-0,9 %) ou minérales (-1,4 %), poursuit la même source.

141210_INSEE_PETROLE_MP

Le prix du pétrole chute et atteint son plus bas niveau depuis décembre 2010 (Source INSEE 2014/12)

141210_INSEE_PRIX_PETROLE

En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en dollars chute (-10,3 % après -4,5 %), sous l’effet d’un ralentissement de la demande en Chine et dans les pays émergents d’une part, et d’une forte production de pétrole non conventionnel américain d’autre part. En euros, le prix du Brent diminue un peu moins fortement (-8,7 % après -1,5 %), la monnaie européenne s’étant dépréciée par rapport au dollar (-1,8 %).

141210_INSEE_PRIX_MPI

Nouvelle baisse des prix des matières premières industrielles

En octobre, les prix en euros des matières premières industrielles continuent de baisser (-0,9 % après -0,2 % en septembre). Les prix des matières premières agro- industrielles décélèrent (+0,5 % après +2,2 %), du fait du ralentissement des prix des cuirs de bovin (+1,8 % après +5,3 %), de la pâte à papier (+1,8 % après +3,4 %) et de la baisse de ceux des fibres textiles naturelles (-1,9 % après +2,1 %).

La baisse des prix du caoutchouc naturel se poursuit (-2,9% après -3,2%), marquée par une période de surproduction, une faible demande chinoise et la concurrence du caoutchouc synthétique dérivé du pétrole.

Minerai de fer en net recul

La diminution des prix des matières premières minérales s’accentue (-1,4 % après -1,0 %). Les cours du minerai de fer reculent de nouveau (-0,9 % après -8,3 %), en lien avec une production surabondante. Les cours des métaux non ferreux décroissent aussi (-1,5 % après +0,7 %). En particulier, les cours du nickel s’effondrent (-11,2 % après +0,3 %), en raison d’une hausse continue des stocks. La baisse des cours des métaux précieux est moindre (-1,3 % après -4,2 %), notamment du fait du rebond des cours du palladium (+4,4 % après -12,0 %), poursuit l’INSEE.

Les prix des matières premières alimentaires diminuent

En octobre, les prix en euros des matières premières alimentaires décroissent (-3,7 % après +2,8 %), du fait de la chute des prix des oléagineux (-16,2 % après +6,3 %). En particulier, les prix des tourteaux de soja ont vivement baissé (-26,8 % après +11,2 %), après l’annonce américaine d’une récolte plus forte que prévu. Les cours du sucre rebondissent (+14,9 % après -5,3 %), en raison d’une récolte de canne à sucre inférieure aux attentes dans les régions touchées par la sécheresse au Brésil.

La Rédaction

ADHEREZ 20A 20MPE-MEDIA 202014

Retour vers le haut

Mis à jour (Samedi, 12 Novembre 2016 10:34)

 

Commentaires non autorisés

Mardi 20 Novembre 2018
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201711<201810 Novembre 2018 >201812   >>201911
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
126201811
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2209
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 4153741
Visiteurs

Visites aujourd'hui130
Visites hier385
Visites dans le mois6876
Total des visites628733
Qui est en ligne ?
Nous avons 655 invités en ligne