Accueil Actus en Libre accès INSEE/Autres : Note de conjoncture janvier

PARIS (MPE-Média) – En janvier 2015, le climat des affaires en France est plutôt stable, note l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) dans un rapport récent. Le pétrole a chuté de 19,7% en décembre 2014 mais vient de remonter de 2,1% à l'annonce du décès du Roi Abdullah d'Arabie Saoudite à 49,44 dollar/baril de brent.

Le cours de l’Euro vient d’atteindre ce 23 janvier son point le plus bas sur onze ans, à 1,13 dollar/euro. L’or est redescendu de 4 dollars à 1.297$/l’once peu après l’annonce ces derniers jours du programme de rachats de dettes publiques à la hauteur de 60 milliards d’euros/mois par le Président de la Banque Centrale Européenne Mario Draghi.

L’annonce ce vendredi du décès du Roi Abdullah d’Arabie Saoudite a provoqué une petite remontée du cours du baril de pétrole de 2,1% à 49,44$/b. de brent suite à des rumeurs spéculatives sur la perspective d’un changement de leadership saoudien au sein de l’OPEP, ce dont doutent nombre d’analystes.

 

Le climat des affaires est toutefois stable en janvier, annonce l’INSEE dans une note en date du 23 janvier

En janvier 2015, l’indicateur du climat des affaires en France, calculé à partir des réponses des chefs d’entreprise des principaux secteurs d’activité, reste à son niveau (94) de novembre et décembre, inférieur à son niveau moyen de long terme (100), note l’INSEE pour qui le climat est stable en France dans l’industrie et les services, le bâtiment perd un point et le commerce de gros en perd deux. Seul le commerce de détail progresse (+8 points). L’indicateur de retournement reste en zone favorable
L'indicateur de retournement pour l’ensemble des secteurs reste dans la zone favorable, ajoute l’INSEE.

 

150123_PETROLE_INSEE

Pétrole et matières importées en décembre 2014

En décembre 2014, le prix du pétrole baisse de nouveau fortement (-19,7 %), pour s’établir à 50,5 € en moyenne par baril de Brent. Les prix en euros des matières premières importées hors énergie baissent (-1,1 %), du fait de la diminution des prix des matières premières industrielles (-1,8 %), annonce l’INSEE.

Le cours du pétrole chute de nouveau, à un niveau inférieur de 44 % à celui de juin. En décembre, le prix en dollars du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) continue de baisser fortement (-20,8 % après -10,1 %). Depuis juin, il est tombé de 111,8$ à 62,2$, soit -44%, atteignant son plus bas niveau depuis début 2009, poursuit la même source.

150123_INSEE_MP_IMP

L’offre reste abondante, notamment la production de pétrole non conventionnel américain et celle des pays membres de l’OPEP. En regard, la demande réelle et anticipée reste peu soutenue. En euros, le prix du Brent chute un peu moins fortement (-19,7% après -8,7%), la monnaie européenne s’étant légèrement dépréciée par rapport au dollar (-1,3 %).

Les prix des matières premières industrielles baissent

En décembre, les prix en euros des matières premières industrielles baissent (-1,8 % après +1,1 % en novembre). Les prix des matières premières agro-industrielles augmentent légèrement (+0,9 % après +0,4 %), portés par la hausse du cours des fibres textiles naturelles (+1,9 % après -2,3 %), du fait du rebond du prix du coton (+2,5 % après -2,5 %). Les cours des bois sciés tropicaux (+0,4% après -0,3%) et des bois sciés de conifères (+2,3 % après -2,2 %) se reprennent également. En revanche, les prix du caoutchouc naturel (-6,1 % après +1,5 %) et ceux du cuir de bovin (-4,8 % après +1,3 %) chutent, précise l’Institut de la Statistique.

150123_INSEE_MAT_INDU

Les prix des matières premières minérales baissent en décembre dernier (-2,8 % après +1,4 %), du fait des prix du minerai de fer (-4,7 %, -43,6 % sur un an) et des métaux non ferreux (-2,9 % après +3,3 %), en raison du ralentissement de la demande chinoise, premier consommateur mondial de métaux. En revanche, les cours des métaux précieux se redressent (+2,5 % après -2,2 %), portés par le rebond des cours de l’or (+3,4 % après -2,3 %) et du platine (+1,9 % après -1,2 %).

 

150123_INSEE_MAT_ALIM

Les prix des matières premières alimentaires sont quasi stables


: En décembre, les prix en euros des matières premières alimentaires sont quasi stables (-0,1 % après +4,1 %). Le regain des prix des denrées tropicales (+1,1 % après -4,7 %) et l’accélération des cours des céréales (+2,1 % après +1,5 %) sont compensés par la baisse du prix du sucre (-4,3 % après -2,1 %) et de la viande bovine (-1,7 % après +4,6 %).

 

La Rédaction

Voir aussi sur :

http://www.insee.fr/fr/themes/indicateur.asp?id=105

ADHEREZ_MPE_MEDIA_2015

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Jeudi 29 Juin 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201606<20175 Juin 2017 >20177   >>201806
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
126201706
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 116
Nombre d'articles : 2054
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 2948164
Visiteurs

Visites aujourd'hui58
Visites hier402
Visites dans le mois11011
Total des visites474077
Qui est en ligne ?
Nous avons 248 invités en ligne