Accueil Actus en Libre accès Pétrole/EIA : L’Irak moteur de croissance en 2014

WASHINGTON – L’Irak était le deuxième plus gros contributeur de croissance de l’offre mondiale en pétrole en 2014 malgré quelques ruptures et les menaces sécuritaires, juste après les Etats-Unis, apportant jusqu’à 60% de l’augmentation des volumes d’or noir produits parmi les membres de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP), déclare l’agence américaine d’information sur l’énergie sur son site internet ce lundi. Explications.

150209_EIA_OI01

Les cinq premiers pays facteurs de la croissance de production de pétrole en2014 - Source: U.S. Energy Information Administration, Short-Term Energy Outlook

La production irakienne de pétrole brut qui a approché les 3,4 millions de barils/jour (bpj) l’an dernier a été supérieure de 330.000 Bpj en 2014 comparée à celle de 2013, malgré le haut niveau des mesures de sécurité rendues nécessaires par la menace de Daech en Irak et les ruptures de production causées par cette dernière dans le nord du pays.

150209_EIA_OIL_02

La production de pétrole brut irakienne de 2012 à 2014 (en millions de barils/jour) : d'août à décembre derniers, l'augmentation des volumes produits dans le sud de l'Irak et dans le Kurdistan irakien a compensé les ruptures de production causées par le conflit avec Daech - Source: U.S. Energy Information Administration, Short-Term Energy Outlook, Iraq Country Analysis Brief.

 

Les attaques de la branche irakienne de l’armée de l’Etat Islamique au début juin 2014 ont réduit la production du nord de l’Irak et les opérations locales de raffinage (à l’exclusion du Kurdistan irakien), précise la même source, qui note que certaines compagnies pétrolières ont été obligées à interrompre leurs projets d’exploration, ce qui pourrait reporter des développements à venir.

Après une baisse significative de sa production de pétrole durant l’été à cause de ces agressions, l’Irak a de nouveau pu relever son volume moyen mensuel de production de pétrole brut de presque 600.000 baril jour entre août et décembre derniers, notamment grâce à une forte hausse des productions régionales du Kurdistant irakien au nord de la cité de Kirkouk. En décembre, la production de pétrole irakienne atteignait 3,75 millions de barils/jour, un nouveau pic record pour ce pays.

« Si la menace de l’Etat islamique existe toujours, nous anticipons que l’Irak restera le premier levier de croissance de production de pétrole au sein de l’OPEP au cours des deux prochaines années », précise l’EIA et son analyste Asmeret Asghedom depuis Washington.

 

Jo Gatsby

LOGOTYPE MPE-MEDIA_light

Voir aussi sur :

http://www.eia.gov/countries/cab.cfm?fips=IZ

PROG_MAT_PLAST_2015

PROG_MAT_PLAST_2015_SUITE

PROMO_2015 - copie

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Dimanche 22 Octobre 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201610<20179 Octobre 2017 >201711   >>201810
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
126201710
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 116
Nombre d'articles : 2088
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3221264
Visiteurs

Visites aujourd'hui48
Visites hier308
Visites dans le mois6646
Total des visites513040
Qui est en ligne ?
Nous avons 196 invités en ligne