Accueil Actus en Libre accès Plastiques : ELIPSO craint une « pénurie »

PARIS (MPE-Média) – Une pénurie européenne d’approvisionnements en matières plastiques menace depuis quelques jours l’activité des producteurs d’emballages ou de films utilisant du polyéthylène ou du polypropylène, révèle le Syndicat des producteurs d’emballages plastiques et souples ELIPSO dans un communiqué adressé hier soir à la presse. Détails.

« Les producteurs de matières plastiques mettent les fabricants d’emballages en situation de ne plus pouvoir fournir leurs clients », déclarait hier le porte-parole d’ELIPSO après des remontées d’informations de ses adhérents français et des échanges avec ses homologues européens.

« En l’espace de trois semaines, les producteurs de matières plastiques ont fait subir à nos industriels fabricants d’emballages tour à tour des contingentements, des situations d’imprévision totale sur leurs délais de livraison et des impasses en matière de préavis qui devraient être donnés chaque fois que les quantités ne sont pas délivrées, pour finalement arriver depuis une semaine à créer une situation de pénurie sur les Polyéthylènes de tous grades et le Polypropylène », poursuit la même source.

Les raisons invoquées par les producteurs membres d’ELIPSO sont dans certains cas des « cas de force majeure » expliqués par des nécessités de réparation dans plusieurs usines productrices en Europe, cas « qui se multiplient depuis une semaine, période durant laquelle nous avons compris également que l’attractivité des zones dollars est très forte », ajoute ELIPSO, qui met en doute la réalité de ces cas de force majeure et attribue ces pénuries de livraisons à une crainte des producteurs de matières premières plastiques de voir leurs marges se réduire suite à la baisse des prix du pétrole.

Une crise plus grave que celle de 2010

« La crise actuelle est encore plus grave que celle de 2010, au cours de laquelle nous avions été confrontés à une avalanche de déclarations de forces majeures avec des contingentements importants. Or nous en sommes en 2015 à des situations de pénurie », explique ELIPSO.

Cette situation touche la France, l’Allemagne, l’Angleterre, la Belgique, l’Espagne et l’Italie où les correspondants du Syndicat des producteurs d’emballages attestent d’une situation analogue à celle constatée en France.

« Certains fournisseurs osent prétendre que notre industrie a déstabilisé elle-même le marché en achetant des quantités importantes en début d’année, mais il nous semble utile de rappeler qu’aucun industriel n’a les moyens de mobiliser de la trésorerie ni de stocker de la matière première et que ce n’est pas ainsi que nos entreprises sont gérées », réagit le porte-parole d’ELIPSO.

 

Evolution des Prix

De plus, les producteurs d’emballages estiment que « malgré une baisse spectaculaire du prix du baril de pétrole, les prix de toutes les matières plastiques sont toujours à la hausse de façon très significative et accélérée depuis 2 mois, avec des variantes entre + 100 et + 150 € la tonne selon les résines.

« Notre industrie tient à informer ses clients en conséquence que tant au niveau national qu’européen, elle est totalement mobilisée pour que ses emballages leur soient délivrés et que nos fournisseurs reprennent dès que possible un niveau normal d’approvisionnement. »

« Nos fournisseurs doivent mettre tout en œuvre pour fournir ce grand marché qu’est le marché européen. Délaisser l’Europe est une erreur majeure, car si le marché est mondialisé, l’Europe constitue toujours un maillon majeur du marché mondial », conclut la même source.

Récemment, les entreprises du recyclage de plastiques s’inquiétaient de leur côté de voir leurs prix de vente de matières plastiques recyclées vierges en particulier du PET baisser au point d’éroder leurs marges, ce qui a provoqué la fermeture d’une société allemande. La baisse des prix du pétrole a également conduit le groupe Roquette à interrompre sa production de Gaïalène, une résine biosourcée à cause du différentiel de prix avec ses équivalents issus de dérivés du pétrole. Les cas de « force majeure » dont ont été informés les représentants des producteurs d’emballages alertés par des ruptures de livraison de matières premières plastiques sont-ils liés ou non à une perte de compétitivité trop forte des producteurs de plastiques européens ? La question est posée.

 

Christophe Journet

 

A propos d’ELIPSO – ELIPSO représente les fabricants d’emballages plastiques et d’emballages souples en France et compte 130 membres ce qui constitue 75 à 90% de représentativité selon les secteurs d’activité. Les industries de l’emballage plastique et de l’emballage souple en France emploient 38.000 collaborateurs dans 400 entreprises pour un chiffre d’affaires annuel de 7,6 milliards d’euros. Ces industries sont présentes dans tous les secteurs industriels et de la distribution (agroalimentaire, beauté-santé, hygiène, entretien, chimie, produits industriels, bâtiment, transport et logistique).

 

A voir aussi sur :

www.elipso.org

PROMO_2015 - copie

Bannière_PAPREC_MPE_780 x 90

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Lundi 27 Mars 2017
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201603<20172 Mars 2017 >20174   >>201803
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
126201703
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 113
Nombre d'articles : 2024
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 2754992
Visiteurs

Visites aujourd'hui232
Visites hier342
Visites dans le mois8679
Total des visites440876
Qui est en ligne ?
Nous avons 121 invités en ligne