Accueil Actus en Libre accès Revue de presse n°2

PARIS (MPE-Média) – Plastic Omnium et ses excellents résultats pour 2011 font la Une des médias spécialisés « plastiques et caoutchouc » ce 27 janvier, l’équipementier automobile pouvant afficher un CA record de plus de 4 milliards d’euros et des ventes en hause de 30% en 2011

« La croissance a été particulièrement marquée au quatrième trimestre 2011 avec une progression de 20,7 % par rapport au même trimestre. Selon les dirigeants, il s’agit du plus fort niveau d’activité trimestriel enregistré par la compagnie depuis sa création. La France représente 19 % du chiffre d’affaires du groupe. La progression de l’activité a été particulièrement importante en Amérique du Nord et en Asie, avec une croissance annuelle de 41 %. Le plasturgiste a ouvert cinq nouvelles usines en 2011 : deux en Chine, une au Brésil, une au Maroc et une en Pologne », précise e-plasturgy.com à la Une de Plastiques-caoutchouc.com.

L’hypothèse d’une faillite frauduleuse de la raffinerie Pétroplus de Petit-Couronne examinée depuis peu par le parquet de Nanterre – sans conclusion à notre connaissance à ce jour, n’en déplaise à certaines radios qui oublient les clauses de présomption d’innocence en vigueur - noircirait un peu plus si l’enquête devait la confirmer une situation déjà obérée par le resserrement du crédit international à l’origine du manque de liquidités fatal au raffineur suisse : « Eric Besson se rendra lundi matin à la raffinerie de Petit-Couronne (Seine-Maritime), placée en redressement judiciaire après le dépôt de bilan de sa maison mère Petroplus. Il assure que les salaires de janvier seront versés », notent les Echos ce matin, comme France-Inter où le Ministre à commencé sa matinée en assurant que « oui, nous avons des suspicions sur les conditions de cette faillite et sur les flux financiers qui l'ont précédée la veille et l'avant-veille ». Près de 100M€ auraient disparu des derniers bilans comptables de la filiale française de Pétroplus, ce que nie la holding de Zoug (Suisse).

Plus loin de l’hexagone mais plus près des marchés qui nous concernent, le regain de hausse des prix de l’acier en Europe du nord et "des pressions négatives sur les prix dans les pays émergents" signalés récemment par le consultant MEPS – anticipé début janvier par MPE-Média – entraîne selon ses analystes « des débuts de pénuries pour certaines références de coils (bobines laminées à chaud), après une hausse des volumes constatée en janvier et d’autres hausses sont attendues. Peu d’offres compétitives proviennent d’Inde ou d’Asie », précise MEPS qui modère en relevant que « la consommation des constructeurs auto allemands et suédois qui soutenait la demande pour les aciers revêtus et les coils a quelque peu ralenti ».

La prévision de Joseph Innace, rédacteur en chef de Platts rapportée dans notre dernière lettre semble s’avérer exacte : « le remède apporté par les aciéristes à la baisse de la demande aux 3e et 4e trimestre 2011 pourrait s’avérer plus dangereux que le mal, la flexibilité surdimensionnée », notait notre confrère new-yorkais lors d’une conférence tenue à la mi-décembre à Paris. Selon MEPS, « les acheteurs auraient accepté ces hausses », notamment pour les aciers longs destinés à la construction. Du moins en Europe du nord.

Car d’autres sources indiquent ce vendredi un retour des « surcapacités et d’une faiblesse du secteur construction », en particulier dans le bassin méditerranéen : Steel Business Briefing fait état ce matin d’une chute des prix des rebars (ronds à béton) au Liban, combinée à l’arrivée du général hiver, frappant l’activité des négociants, alors que « d’importantes quantités de produits sont attendus pour des livraisons imminentes en provenance de la Communauté des Etats Indépendants (CEI) ». Du coup, les transactions se réduiraient en volume et les acheteurs auraient tendance à reporter quelque peu leurs emplettes d’aciers longs, ajoute la même source.

Dernier fait intéressant signalé ce vendredi par Bloomberg et repris par quelques médias : « l’aciériste coréen Posco pourrait revoir à la baisse son projet d’aciérie en Inde après avoir échoué dans ses tentatives d’achat d’une surface de terres suffisant à réaliser l’ensemble, le plus gros investissement attendu dans le sud asiatique », annonce l’agence.

Ajoutons que Posco a été le champion mondial de la croissance en 2011 avec plus de 17% de hausse de la production d’acier brut sud coréenne, l’année de la disparition de son président d’honneur M. Park Tae-joo et ancien grand patron M. Park Tae-Joo, décédé voici un peu plus d’un mois. Toute proportion gardée, l’essor de la production sud coréenne fait de ce pays – champion du monde de la construction navale – un exemple pour toute l’Asie, sans doute aussi pour l’Europe et les USA.

Christophe Journet

Retour vers le haut

Mis à jour (Dimanche, 30 Octobre 2016 10:00)

 

Commentaires non autorisés

Vendredi 24 Mars 2017
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201603<20172 Mars 2017 >20174   >>201803
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
126201703
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 113
Nombre d'articles : 2023
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 2746390
Visiteurs

Visites aujourd'hui79
Visites hier520
Visites dans le mois7592
Total des visites439789
Qui est en ligne ?
Nous avons 157 invités en ligne