Accueil Actus en Libre accès Acier/Am.Latine : Plaintes contre la Chine

SANTIAGO-du-CHILI (MPE-Média) – Peu de temps après leurs homogues d’Eurofer, les adhérents d’ALACERO, l’association sud-américaine des producteurs d’acier se plaignent de pratiques commerciales d’importation d’acier galvanisé chinois au Guatemala qu’ils jugent déloyales et susceptibles de nuire à l’emploi en Amérique centrale. Détails.

African-IronSteel_2015_728x90

Les producteurs d’acier guatémaltèques constatent une hausse de 46% sur un an de janvier à novembre 2014 des importations de bobines d’acier provenant de Chine dans leur pays. Ils notent que leur gouvernement a refusé récemment d’imposer des mesures anti-dumping sur les importations d’acier galvanisé de Chine, ajoutant que la situation pourrait détruire jusqu’à 1.200 emplois en Amérique centrale, au Guatemala et dans les pays voisins.

« Cette décision guatémaltèque laisse la porte grande ouverte à l’entrée de produits de substitution non conformes et au dumping dans toute la région, a contrario de 24 décisions suivies de résolutions prises par les autres gouvernements d’Amérique Latine et dans le monde, qui défendent la concurrence et soutiennent les règles de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMT) », déclare ALACERO, précisant que 12 plaintes sont encore en cours d’enquête.

« La question des importations chinoises d’acier est sérieuse et affecte la grande majorité des pays de la région », déclare ALACERO notant que « les compagnies chinoises qui expédient de l’acier au Guatemala opèrent sans respecter les conditions du marché international, sont dirigées et subventionnées par le gouvernement qui les autorise à vendre avec des marges économiquement non supportables par n’importe quelle entreprise privée ».

Plus de 1.200 emplois directs ou indirects menacés

M. Sebastian Castro, Directeur d’une filiale de la Compagnie Ternium Internacional Guatemala avait déposé en mars dernier une plainte réclamant une action anti-dumping contraire à la résolution prise par le gouvernement guatémaltèque ce 5 juin : « la non reconnaissance des dégâts causés par les importations chinoises dans les sites de production d’acier au Guatemala risque de tuer plus de 250 emplois directs, plus de 350 en Amérique centrale, plus de 1.200 emplois indirects dans la filière qui génèrent un important volume en salaire », déclare M. Castro.

D’autres gouvernements comme celui du Mexique ont réagi autrement : Mexico a prix 13 mesures anti-dumping taxant de 15% à 99% selon les produits ces importations non conformes au droit international. De plus, ALACERO note que les Etats-Unis ont pris le même jour la décision d’ouvrir une enquête pour commerce irrégulier contre la Chine pour les mêmes produits, prouvant un effet de dumping sur les prix de près de 120%.

ALACERO appelle les gouvernements d’Amérique Latine à mettre en place immédiatement les mécanismes de défense autorisés par l’OMC, précisant que les groupes privés ne peuvent pas faire face seuls au mode de concurrence déloyale mise en place par Pékin.

Jo Gatsby

Voir aussi sur :

www.alacero.org

PROMO_2015 - copie

Retour vers le haut

Mis à jour (Vendredi, 19 Juin 2015 14:03)

 

Commentaires non autorisés

Jeudi 24 Aout 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201608<20177 Août 2017 >20179   >>201808
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
126201708
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 116
Nombre d'articles : 2064
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3077089
Visiteurs

Visites aujourd'hui62
Visites hier328
Visites dans le mois7797
Total des visites493154
Qui est en ligne ?
Nous avons 235 invités en ligne