Accueil Actus en Libre accès Energie/CRE : Marchés de gros au 30 juin 2015

PARIS (MPE-Média) – Le bilan de l’ouverture des marchés de gros de l’énergie Observatoire des marchés de l’électricité, du gaz et du CO2 (données au 30 juin 2015) fait état d’une baisse des prix et de la consommation d’électricité et de gaz au S1 2015. Les exportations augmentent de 31% au T2 2015. Détails.

Électricité : les températures particulièrement clémentes du printemps ont entraîné une baisse de la consommation qui a conduit à une baisse des prix sur le marché à court terme, annonce la Commission de régulation de l’Energie et l’ Observatoire des marchés de l’électricité, du gaz et du CO2.

La disponibilité du parc nucléaire au second trimestre 2015 de 71 % en moyenne et une production avec un taux de 68 % ajoutées à une faible consommation pendant le second trimestre 2015 sont les trois éléments qui ont entrainé la baisse des prix sur le marché à court terme (enchères EPEX Spot) à 32,6 €/MWh, explique la même source.

Les volumes échangés sur ce marché continuent d’augmenter au second trimestre 2015; ils sont en hausse de 6 % par rapport au trimestre précédent en s’établissant à 39,62 TWh.

Le prix pour une livraison sur l’année 2016 est resté stable au cours du second trimestre 2015 avec une moyenne à 38,7 €/MWh sur le trimestre, poursuit la CRE.

31% de hausse des exportations d'énergie

Les volumes échangés sur les marchés à terme sont en baisse comparés au trimestre précédent qui avait connu une forte hausse alors que le prix pour une livraison sur l’année 2016 venait de passer en dessous du prix de l’ARENH (42 €/MWh), précise la CRE.

Les importations et les exportations ont augmenté au cours du deuxième trimestre 2015. Le solde reste exportateur pour un volume de 15,6 TWh contre 11,8 TWh au trimestre précédent, soit une hausse de 31 %.

Gaz naturel : Des prix de gros européens toujours bas et un bon approvisionnement des marchés européens se poursuit au deuxième trimestre 2015, note la Commission.

L’approvisionnement suffisant en gaz du sud de la France, observé depuis le quatrième trimestre 2014, se poursuit au deuxième trimestre 2015. L’écart de prix entre le nord et le sud s’est établi en moyenne à 0,4 €/MWh. La hausse des émissions à Fos, les injections faibles dans les stockages, la baisse de la consommation au sud de la France et des exports vers l’Espagne permettent d’éviter toute congestion de la liaison Nord-Sud, poursuit la même source.

Avec la fusion des deux places de marché du sud, PEG Sud et TIGF, pour créer un seul point d’échange, la TRS (Trading Region South), le deuxième trimestre 2015 marque un nouveau pas vers la création d’une place de marché unique pour améliorer le fonctionnement du marché du gaz en France, ajoute la CRE.

Au deuxième trimestre 2015, les volumes échangés sur les bourses et les plateformes de courtage sont en hausse sur le marché à court terme (+22 %) mais diminuent sur le segment à terme (-25 %) par rapport au deuxième trimestre 2014. La progression des échanges sur le marché à court terme est particulièrement notable à la TRS (+42 %).

 

La Rédaction

 

Voir aussi sur :

www.cre.fr

Bandeau_NMPE_2015

PROGRAMME_NUIT_2015

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Lundi 27 Mars 2017
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201603<20172 Mars 2017 >20174   >>201803
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
126201703
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 113
Nombre d'articles : 2024
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 2754576
Visiteurs

Visites aujourd'hui145
Visites hier342
Visites dans le mois8592
Total des visites440789
Qui est en ligne ?
Nous avons 219 invités en ligne