Accueil Actus en Libre accès Papier/Carton : European Paper Week à Bruxelles

BRUXELLES (MPE-Média) – La croissance mondiale de la demande de papier devrait se poursuivre en 2016, apprend-on à l’occasion de la session “marché” de la semaine européenne du papier organisée par la Confédération européenne des industries du papier (CEPI) ouverte ce mardi à Bruxelles. Détails.

151118_CEPI_EPW_04

Bernard Lombard (Dir. politiques industrielles CEPI) a ouvert la session marché du papier en présence d'analystes du groupe RISI (ph MPE-Média)

Evènement annuel réunissant plus de 350 participants dans un contexte marqué depuis dix ans par la baisse des volumes produits à l’exception du secteur de l’emballage toujours en progression en 2014, la “European Paper Week” du CEPI fait la part belle à l’innovation et aux progrès du secteur de l’emballage, parlant même de “Packaging Revolution” et placée sous le signe de “l’industrie 4.0”, en présence du consultant star Jeremy Rifkin et de plusieurs commissaires européens.

Les courbes présentées durant cette “European Paper Week” du CEPI sont claires : l’imprimé de presse standard continue à diminuer en volume pour le papier graphique, - 4,3% en 2015, - 27% de 2005 à 2015), pour le papier et le carton (- 0,3% en 2015, - 7,6% de 2005 à 2015) selon les prévisions et données du CEPI. Ce que confirme Alejandro Mata Lopez, économiste en charge des produits de la forêt européenne chez RISI, média spécialiste du papier.

 

La demande d'emballages tirée par le commerce en ligne

Les papiers et cartons pour l’emballage augmentent toujours en volume ainsi que la demande tirée par la forte augmentation des échanges commerciaux payés en ligne : + 2,3% cette année comparée à 2014, + 12,4% de 2005 à 2015, tandis que la hausse en volumes de la production de papier pour la maison et la santé augmente elle aussi de 1,5% cette année comparée à 2014 et de + 12,6% depuis 2005, note le CEPI.

 

Les importations augmentent en Europe

Dans le même temps, les importations de papier augmentent en Europe mais baissent aux Etats-Unis, marché qualifié d’attractif par Alejandro Mata Lopez.

Structurellement, le chiffre d’affaire global du secteur devrait encore augmenter en 2015 comparé à 2014, passant de 74,5 milliards d’euros à 76,00 milliards d’euros cette année (+ 2,8%) pour 505 compagnies recensées en Europe cette année, contre 675 l’an dernier. L’Europe compte à présent 1 275 machines à papier en fonctionnement contre 1 725 l’an dernier, le parc continuant à se réduire au fil des concentrations en cours, dont le nombre devrait continuer à augmenter durant les prochaines années.

Si la production de pâte à papier issue du bois a touché un point bas en 2009 avec 11,8 millions de tonnes (Mt) en Europe, elle a augmenté de 8,5% depuis, s’établissant cette année à près de 12,8 Mt, quoiqu’étant en baisse de 2,7% sur 2014 et de 2,5% de 2005 à 2015, à cause du creux enregistré en 2009 pour l’ensemble du marché.

La croissance de la demande mondiale continue à augmenter malgré la baisse de la croissance chinoise. Celle d’Amérique du nord continue à croître lentement, en particulier pour les papiers de qualité. Là comme ailleurs, la Chine reste la locomotive du marché, tandis que la croissance se poursuit en Amérique latine, en particulier au Brésil et au Mexique mais aussi au Pérou, les capacités de production continuant à augmenter dans cette région du monde dans les prévisions d’Esko Uutela, l’économiste en chef chez RISI.

 

Chine : une consommation très variable d'une région à une autre

Trés concentrée dans l’Est de la Chine et ses mégalopoles, la consommation de papier peut varier dans ce pays de 10 à 3 kilos par habitant et par an selon les régions et devrait commencer à baisser un peu d’ici à 2017, précise la même source, qui relativise avec humour les chiffres en précisant que “cela pourrait bien être en fait un peu plus” - La Chine ne produit pas de statistiques mensuelles du secteur NDLR.

En Europe de l’ouest, où le premier marché reste l’Allemagne (17%), la consommation de fibres continue à augmenter en Allemagne, Pologne, au Royaume-Uni, en France et de nouvelles capacités sont en cours de création d’ici à 2017 pour un volume total de près de 220 000 tonnes de fibres. En Europe de l’Est, les capacités de production devraient augmenter l’an prochain de près de 225 000 tonnes, précise M. Uutela.

 

RISI/Tendances marchés globaux

BRUXELLES (MPE-Média) – La production mondiale de papier et de carton augmente légèrement de près de 1,8%, note Kurt Schaefer, Vce-Pdt chez RISI en charge du secteur fibres.

La plus grande partie de cette hausse provient du secteur de l’emballage, avec un effet modeste sur le marché de la pâte à papier, ajoute M. Schaefer.

Le pic de la demande mondiale de papier imprimé est derrière nous, en 2005, tandis qu’en Chine, la hausse se maintient en particulier pour le papier courant.

Les producteurs chinois de pâte à papier ont des problèmes de compétitivité à cause de l’approvisionnement en fibres et du dollar faible – face au yuan renminbi NDLR - de la hausse du coût du travail, de l’instauration de mesures environnementales plus contraignantes contre la pollution et pour l’eau.

Un nouveau projet de production de pâte à papier du groupe APP dans le sud de Sumatra, en Indonésie, devrait ajouter près de 2,8 Mt/ an au marché, annonce M. Shaefer, qui cite aussi des projets pour 2016 en Biélorussie, aux Etats-Unis, en Suède et dans d’autres pays pour près d’un million de tonnes de fibres supplémentaire, avec un risque de perte de profitabilité pour les producteurs vers la fin 2016, une fois ouverts ces nouvelles usines.

 

Christophe JOURNET

 

Voir aussi sur:

www.cepi.org/epw

 

Du côté des producteurs d’emballages

BRUXELLES (MPE-Média) – Secteur de l’industrie du papier carton qui a le vent en poupe, l’industrie des emballages continue à croître en Europe tandis que d’autres régressent, l’Europe devenant de nouveau capable de faire se rejoindre l’offre et la demande même si elle continue à importer une partie de ses volumes, note Alejandro Mata Lopez (RISI).

Du coup, les Etats-Unis réorientent leurs exportations vers les marchés d’Amérique du sud, d’Asie et deTurquie, explique M. Mata Lopez, qui ajoute que la poussée des nouveaux moyens de production de papier recyclé pour l’emballage continue à marquer ce paysage pour les cartons d’emballage, les conversions en cours du papier graphique vers ces produits se poursuivant en Europe dans des proportions importantes (un projet primaire pour 6 projets de production de matériau recyclé).

La concentration du marché se poursuit, avec un leadership affirmé par Kraftliner côté production primaire mais pas de leadership du côté des producteurs de produits issus du recyclage, dont les exportations vers d’autres régions du monde restent modérées mais stables.

Globalement, les opportunités se situent surtout en Amérique du nord, Asie, Amérique latine, l’Europe ne montrant pas de signe de compétitivité suffisante pour s’imposer dans le secteur même si elle s’auto-suffit. RISI anticipe toutefois une légère reprise du côtés des emballages cartons en 2016.

 

BANNIERE_ENGLISH_2015

PROMO_2015 - copie

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Jeudi 27 Juillet 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201607<20176 Juillet 2017 >20178   >>201807
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
126201707
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 116
Nombre d'articles : 2060
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3009272
Visiteurs

Visites aujourd'hui399
Visites hier457
Visites dans le mois9172
Total des visites483918
Qui est en ligne ?
Nous avons 475 invités en ligne