Accueil Actus en Libre accès Acier/Ferrailles : Fragilité de la tendance haussière

PARIS (MPE-Média) – La tendance haussière des prix de l’acier et des ferrailles d’acier demeure fragile selon nos sources qui confirment bien une poussée à deux chiffres sur les prix des plats, des longs et des ferrailles ferreuses ces dernières semaines en France et en Europe. Détails en amont de notre Matinée ACIER 2016 du 22 juin prochain. 

COLD_ROLLED_COILS_WEB_02

Bobines laminées à froid (Photo SD ThyssenKrupp)

La hausse en cours et récente des prix des produits en acier a encore du mal à passer chez nombre de directeurs d’achats, qui se sont pour la plupart couverts au moins jusqu’au début du 4e trimestre 2016 et n’en subissent que peu les conséquences, hormis pour quelques réassortiments.

Le problème est que quoique nécessaire à l’équilibre des producteurs ces hausses qui peuvent aller au-delà de 70,00 euros pour les plaques ou les produits plats ne correspondent que peu ou pas à une demande vraiment plus soutenue. Toutefois, le PDG d'ArcelorMittalenFrance Philippe Darmayan a confirmé le 24 mai à nos confrères de l'Opinion que les hausses de prix en cours étaient réelles et fort bienvenues dans le contexte après un hiver difficile.

Les centres de service profitent de ce moment pour restaurer leurs marges, en France comme ailleurs en Europe après une longue période de vaches maigres, leurs carnets de commande d'aciers structures étant remplis aux trois quarts pour le mois de juin selon nos sources.

Le consultant britannique MEPS fait état de prix de vente à la hausse pour les bobines laminées à chaud en France au début mai ainsi que de réponses de fournisseurs se disant dans l'incapacité de répondre à de nouvelles demandes de livraisons avant la fin de l'été. MEPS ajoute que les prix des plaques en acier ont aussi augmenté et que certaines usines de relaminage ont momentanément arrêté de transmettre leurs prix à cause de délais de livraison s'allongeant et d'un manque de visibilité sur le prix des brames en acier servant aux aciéristes à laminer les bobines.

Des hausses de prix sont aussi attestées sur le marché français pour les fils machine et des difficultés d'approvisionnement sur le segment des aciers revêtus favorisant parfois des offres chinoises pourtant chères dans la période.

Ferrailles encore en légère hausse mais plus d'indice en France

Du côté des ferrailles, sur un marché français déstabilisé par le récent abondon des indices français édités jusqu’ici par la Fédération française de l’acier et l’Union française des consommateurs de ferrailles, même son de cloche avec une orientation distincte du côté des recycleurs revendeurs qui n’ont pas encore eu le temps de se refaire une santé à la faveur de la hausse récente des prix des différents grades.

« La publication des prix des ferrailles est provisoirement suspendue », peut-on lire sur le portail acier.org de la FFA. Lers dernières données éditées sur ce site remontent à janvier 2016, où les prix commençaient juste à remonter de quelques euros comparés à ceux de décembre 2015.

Les discussions engagées cet hiver entre les cadres de l’acier français et les dirigeants des entreprises du recyclage ou leurs fédérations sont toujours au point mort dans la période. En Turquie, le marché est « flat » avec moins de vitalité que d’ordinaire en mai, et les prix recommençent à chuter après une période de hausse ainsi que ceux des ronds à béton directement liés à ceux des ferrailles.

Pression de l'offre chinoise modérée par la hausse des prix domestiques

Pour la première fois cette année, il semble probable que la pression de l’offre chinoise domestique en ferrailles et en ronds à béton affecte le marché turc jusqu’ici resté leader et premier acheteur de ferrailles américaines et européennes. Mais les prix chinois également à la hausse ont freiné la tendance.

Si nos sources ne constatent pas encore d’impact sur les prix des aciers plats et longs au nord de la Méditerranée jusqu’ici, le consultant britannique MEPS anticipant même quelques hausses supplémentaires dans les pays d’Europe du nord dans les semaines à venir, à la faveur du coup de frein donné par les exportateurs chinois à leurs échanges avec cette région du monde, on observe un léger ralentissement de la demande en fil machine et une réaction à l’attitude à nouveau jugée trop agressive des commerciaux des producteurs d’acier qui tentent de profiter au plus vite du meilleur niveau des prix européens.

Les producteurs de produits longs peuvent encore profiter du meilleur niveau des prix des ferrailles pour tenter de faire passer des hausses sur les aciers construction et structure, certains tentant selon nos sources de faire croire à des surcharges dans leurs cahiers de commande pour justifier ces hausses alors que la demande réelle, elle, reste plutôt stable dans les principales économies européennes.

 

La Rédaction


Inscrivez-vous à la Matinée ACIER 2016 du mercredi 22 juin prochain! Programme et lien pour l'inscription en ligne en cliquant sur ce lien:

https://www.weezevent.com

 

VISUEL_MATACIER_2016

 

PUB_WEB_2016

Retour vers le haut

Mis à jour (Mercredi, 25 Mai 2016 15:52)

 

Commentaires non autorisés

Samedi 23 Septembre 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201609<20178 Septembre 2017 >201710   >>201809
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
126201709
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 116
Nombre d'articles : 2070
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3149936
Visiteurs

Visites aujourd'hui0
Visites hier357
Visites dans le mois7571
Total des visites503551
Qui est en ligne ?
Nous avons 162 invités en ligne