Accueil Actus en Libre accès Chimie : Pascal Juéry élu Président de l’UIC

PARIS (MPE-Média) – M. Pascal Juéry (Groupe Solvay) a été élu le 26 mai Président de l’Union des Industries Chimiques (UIC) pour un mandat de trois ans. Il succède ainsi à M. Philippe Gœbel (Total). L'occasion pour l'UIC d'entendre la réaction de Pierre Gattaz aux blocages en cours et de remettre ses "Trophées Responsible care 2016".

160526_UIC_01

GD : l’ancien et le nouveau président de l’UIC, MM. Philippe Goebel et Pascal Juéry en fin de passation de rôle (ph CJ MPE-Média)

C’est un Philippe Goebel heureux et satisfait de la santé de l’industrie chimique française dans un contexte mondial difficile durant son mandat de président de l’Union des Industries chimiques qui a passé la main à ce rôle ce jeudi à Pascal Juéry, membre du conseil d’administration du groupe Solvay basé à Bruxelles.

« J’ai particulièrement apprécié durant ce mandat la qualité des liens et des actions menées avec nos adhérents au sein de l’UIC, ainsi que les progrès réalisés au sein du Comité stratégique de filière et dans le cadre du Conseil National de l’Industrie », nous a confié M. Goebel après l’assemblée générale de l’UIC. L’UIC a signé en 2014 un important accord cadre concernant notamment l’embauche de plus de 15 000 personnes par an entre 2015 et 2017, toujours en cours.

 

Pascal Juéry, un ancien de Rhône-Poulenc, Rhodia puis Solvay

Diplômé de l’ESCP-Europe, son successeur Pascal Juéry a démarré sa carrière à l'audit interne de Rhône-Poulenc en 1988, après une première expérience en Corée du Sud. Il a ensuite pris différentes responsabilités au sein de l’activité Rhodia Novecare.

En 2006, il est nommé Directeur des Achats de Rhodia. En 2008, il retourne aux États- Unis pour prendre la direction générale de Rhodia Novecare. Pascal Juéry rejoint le Comité Exécutif de Rhodia en 2010. Après l’acquisition de Rhodia par Solvay, il est nommé Président de Solvay Essential Chemicals. Depuis 2014, il est membre du Comité Exécutif de Solvay.

Membre du Comité Exécutif de l’UIC depuis 2010, Pascal Juéry souhaite « rassembler tous les acteurs de la chimie quelle que soit leur taille, autour d’une ambition forte : construire l’industrie chimique durable de demain, attractive, innovante, responsable ».

 

Développement durable

Secteur majeur de l’économie française, l’industrie chimique est en effet la clé de voûte du développement d’une économie durable. Elle est incontournable dans la mise au point des solutions aux grands enjeux sociétaux d’aujourd’hui que sont le changement climatique, l’efficacité énergétique, l’accès à l’eau, à l’alimentation et à la santé pour tous, déclare le nouveau président de l’UIC.

« Nous sommes une industrie du futur, qui permet de répondre aux principaux défis de notre planète. Ma mission sera de mieux faire connaître cette réalité tout en permettant à toutes les entreprises de la chimie, de bénéficier des meilleures conditions d’exercice de leur métier, en particulier celles relatives à la compétitivité», poursuit la même source.

Pascal Juéry déclare qu’il inscrira notamment son action dans la continuité des réflexions et actions menées par le Comité stratégique de filière Chimie et Matériaux qui se réunira prochainement -sous la présidence d’Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique- pour présenter un nouveau contrat de filière, traçant la feuille de route d’une filière structurante pour l’économie de notre pays.

Adoubé en présence du Président sortant de l’UIC mais aussi du Président du Mouvement des entreprises de France (MEDEF) Pierre Gattaz qui accueillait l’assemblée de l’UIC, Pascal Juéry lui a cédé la parole à ce dernier pour un bref discours sur la conjoncture, marquée par les blocages de plusieurs sites industriels du secteur raffinage-chimie et des dépôts de carburants de plusieurs régions.

 

Les blocages en cours évoqués par le Pdt du MEDEF

Interrogé à ce propos, le responsable du MEDEF et directeur du site industriel d’Arkema à Saint-Auban (Alpes de Haute-Provence) Gilles Carraz déplore ces blocages qui affectent déjà les approvisionnements en matières premières de cette usine et les déplacements des personnels dans cette région.

« L’attitude de la CGT est totalement inacceptable. Il faut expliquer aux gens qu’en l’état, cette loi sera inutile ! de notre côté nous devons apprendre à mieux parler aux médias de l’ensemble de nos sujets, proposer davantage aux personnels de nos entreprises de toutes tailles de s’y exprimer, ce qui suppose aussi de faire du média-training », a déclaré le Président du MEDEF déplorant la difficulté qu’il ressent à faire passer les messages du MEDEF dans la presse, en particulier dans « les grands médias ».

L’occasion aussi pour M. Gattaz de parler de la réorganisation en cours de son mouvement dans les nouvelles régions françaises et de se dire content que « le programme d’Alain Juppé pour 2017 reprenne l’essentiel de nos propositions ».

Parmi les chantiers prioritaires pour l’UIC comme pour le MEDEF en 2016-2017, la simpification des procédures pour les entreprises, l’obtention de réelles baisses des charges et des facilités au développement de l’apprentissage : « Il a y plein de jeunes dans nos quartiers qui ont du PEPS et des envies d’’entreprendre, de réussir leurs vies », estime M. Gattaz.

 

160526_UIC_02

Le jury et les lauréats des trophées Responsible Care 2016 de l’UIC (ph MPE-Média)

La remise des trophées 2016 « Responsible Care » de l’UIC choisi parmi une cinquantaine de dossiers présentés au jury a eu lieu dans la foulée de cette élection. Ils ont été décernés à :

- la société Elbé Pétro (St-Dié-des Vosges, 88) pour la création de flotteurs biomimétiques pour réservoirs de liquides inflammables limitant l’évaporation des produits en catégorie environnement ;

- La société Steiner (St-Marcel, 27) pour une nouvelle cabine de ventilation au poste de travail dans l’enteprise spécialiste des colorants en catégorie santé ;

- L’association des industriels de la plate-forme de Carling-St-Avold (AIPCSA, Carling-St-Avold, 57) pour une action de sensibilisation à la sécurité mise en place à l’échelle de la plate-forme lors de la journée mondiale de la sécurité ;

- La SOBEGI (Mourenx, 64) pour une action d’éducation à l’environnement et au tri des déchets en catégorie RSE ;

- La société SIKA France (Gournay-en-Bray,76) pour une action d’intégration de personnes handicapés salariées d’un établissement d’aide par le travail à l’aide d’outils spéciaux et de règles spécifiques au sein d’une entité commune au personnel de l’entreprise était le « Prix spécial du jury ».

 

Christophe Journet

A propos de l’UIC – En 2015, les adhérents de l’Union des industries chimiques (UIC) ont généré un chiffre d’affaires global de 75 milliards d’euros dont 55,6 Mrds à l’export avec un solde commercial positif de 7,3 Mrds d’euros, faisant de la France le 2e pays producteur en Europe après l’Allemagne et le 6e pays producteur au monde.

LOGO_UIC

Voir aussi sur :

www.uic.fr

PUB_WEB_2016

VISUEL_MATACIER_2016

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Mercredi 13 Décembre 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201612<201711 Décembre 2017 >20181   >>201812
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
126201712
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2113
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3356052
Visiteurs

Visites aujourd'hui297
Visites hier465
Visites dans le mois4477
Total des visites530432
Qui est en ligne ?
Nous avons 227 invités en ligne