Accueil Actus en Libre accès Identiplast 2017 : Plastiques et économie circulaire

VIENNE (MPE-Média) – Plus de 320 participants se retrouvent ce 22 février à Vienne (Autriche) pour suivre les deux journées de la conférence IDENTIPLAST 2017 organisée par PlasticsEurope, dont le thème central porte sur « les plastiques et l’économie circulaire, challenges et opportunités ». Détails.

170222_IDENTIPLAST_01

M. Karl H. Foerster, Directeur de PlasticsEurope ouvrant Identiplast à Vienne (Ph MPE-Média)

Ouverte par Karl Foerster, Directeur exécutif de PlasticsEurope notant l’affluence constatée cette année et Christian Holzer au nom du Ministre de l’Environnement autrichien, la conférence débutait par une présentation de Maurits van Tol, Vice-président du groupe autrichien BOREALIS en charge de l’innovation et des technologies : « nous pensons que les polyoléfines sont vraiment importantes dans notre contexte industriel et que l’économie circulaire fait partie intégrante de notre stratégie de développement durable. Faciles à recycler, les polyoléfines peuvent répondre à de nombreuses demandes clients au lieu d’être laissées à l’état de déchets. Nous devons séparer les plastiques, gérer les flux de déchets, taxer l’enfouissement et l’incinération, trouver des règles claires pour réduire les conflits subsistant entre la règlementation européenne REACH et celle découlant de la fin de l’ère de déchet », explique ce dirigeant.

Présentant « la nouvelle économie des plastiques » pour la Fondation Ellen Mac Arthur, Rob Opsomer note que la somme des petits progrès réalisés grâce au redesign des produits plastiques fait déjà gagner des sommes considérables à l’échelle globale et ouvre la voie à un véritable changement de système – system shift en anglais.

 

Plan écodesign 2016 - 2019

 

170222_IDENTIPLAST_00

Un échange entre un cadre de la Commision européenne et un membre du Ministère de l'Environnement allemand (Ph MPE-média)

Où en sommes-nous vraiment en matière d’économie circulaire ? Hugo-Maria Schally, responsable d’unité éco-innovation et économie circulaire à la Direction générale de l’environnement de la Commission européenne détaille les textes les plus récents débattus par Bruxelles, définissant 4 secteurs d’action prioritaires tels que le plan « écodesign 2016 - 2019 » ou une liste des meilleurs pratiques à l’intention des producteurs de matières : « il faut encourager les consommateurs et les autorités publiques à choisir en priorité des produits et des services plus durables », affirme M. Schally.

 

Mais des freins subsistent : manque d’information sur les substances qui posent problème durant le recyclage, qualité des procédés de transformation de certains déchets en énergie, notamment. Améliorer la collecte, continuer à développer l’écoconception des plastiques primaires, la transparence tant dans les phases de production que de gestion des déchets constituent une partie des réponses.

Présenté par Alexander Janz, délégué du Ministère de l’Environnement allemand, le progrès du passage de l’enfouissement des plastiques à leur recyclage ou leur valorisation économique outre-Rhin est éloquent : le volume des plastiques récupérés a doublé entre 1994 et 2015, atteignant plus de 6 millions de toes dont 1% seulement sont encore enfouis. 45% sont recyclés, 1% transformés en nouvelles ressources, le reste étant valorisé en énergie.

 

L'Allemagne favorable à la feuille de route de l'UE

Le ministère allemand de l’environnement s’est dit très favorable à la feuille de route stratégique des plastiques en économie circulaire de janvier dernier, recommandant toutefois que des propositions plus concrètes pour garantir la durabilité des plastiques soient émises pour l’ensemble du cycle de vie de ces produits.

Une table ronde à propos de la législation européenne et de la mise en oeuvre de la gestion des déchets, incluant des intervenants acteurs de ce secteur d’activité venant de Pologne, de Croatie, de Bulgarie, du Pays de Galles (Royaume-Uni), de Turquie confirme au moins une chose : du « leadership » à la turque à la manière subtile de prise en compte des différences régionales de modes d’action à la croate, l’Europe et ses voisins ont encore du chemin à faire pour définir une politique commune en la matière. Et pourtant il y a urgence dit un participant britanique évoquant le drame des oiseaux de mer qui mangent des déchets plastiques.

(A suivre)

 

C.J.

LOGO_PLASTICS_EUROPE

 

Voir aussi sur twitter via :

#Identiplast

www.plasticseurope.fr

r

BANNIERE_ENGLISH_2015

Retour vers le haut

Mis à jour (Mercredi, 22 Février 2017 14:01)

 

Commentaires non autorisés

Lundi 11 Décembre 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201612<201711 Décembre 2017 >20181   >>201812
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
126201712
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2110
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3352290
Visiteurs

Visites aujourd'hui360
Visites hier263
Visites dans le mois3693
Total des visites529648
Qui est en ligne ?
Nous avons 184 invités en ligne