Accueil Actus en Libre accès CyclOpe 2017 : « Vent d’Est, vent d’Ouest » en poupe

PARIS (MPE-Média) – C’est connu : les marroniers sont beaux lorsqu’ils sont encore en fleurs, idem pour le rendez-vous annuel de sortie en mai de « CYCLOPE », la bible des matières premières dont la rédaction annuelle et l’édition est dirigée depuis plus de trente ans par le Professeur Philippe Chalmin, titulaire de la chaire d’histoire des matières premières de Paris Dauphine. Détails et extraits du colloque.

Intitulée « Vent d’Est, vent d’Ouest », l’édition 2017 de « CyclOpe » d’après le titre du premier roman de Pearl Buck s’étend au climat, au marché du sport (football) et à la vanille dont le prix explose ces derniers jours. La publication de Cyclope et son colloque coïncidaient cette fois à quelques heures près avec la nomination du Député-maire du Havre Edouard Philippe à Matignon, annoncée ainsi en temps et en heure par le Professeur Chalmin comme l'éphéméride du jour.

 

170515_CHALMIN

Philippe Chalmin présentant son "CyclOpe 2017" (Ph CJ MPE-Média

31ème du genre, cet ouvrage a été réalisé avec le concours d’Yves Jégourel, universitaire bordelais et de plusieurs dizaines d‘experts de chaque domaine traité, comme Francis Perrin pour le pétrole, qui anticipe une légère tendance haussière en 2017 mais aussi une augmentation de la production des Etats-Unis. Francis Perrin ajoute au passage qu’en 2016, le groupe Total a réalisé un bénéfice supérieur à celui d’Exxon Mobile, le plus élevé de son histoire récente – or période de chute des prix.

Caisse de résonnance des fondamentaux

Evoquant « une classe d’actifs, les commodités, qui jouent un rôle de caisse de résonnance des fondamentaux », Yves Jégourel note qu’il « y a une classe commune entre investisseurs et aussi au niveau du cycle des investissements. Durant la 2ème moitié de 2016, il y a eu un mouvement collectif sur la plupart des métaux, un effet Trump sur le marché du cuivre, mais aussi des hausses assez sensibles pour le coton et le caoutchouc. Aujourd’hui, nous avons pour pratiquement tous les produits une sorte de plafond ; Il y a un effet de capillarité, hormis pour les produits agricoles qui n’ont pas connu une hausse comparable à celle des autres commodités ».

Le même co-auteur de ce CyclOpe s’intéressant à la finance note « un effet spéculatif important en 2016 sur le cuivre, mais aussi une bulle spéculative sur le minerai de fer à Shanghai au début 2016 avant le repli qui a suivi. La spéculation revient mais aussi beaucoup de pragmatisme ».

Contagion entre les marchés

CyclOpe passe aussi bien sûr les métaux en revue. Du côté du minerai de fer et de l’acier, les marchés ont été marqués en 2016 par une surproduction et des bulles passagères. Dans le secteur des ferrailles, le marché a été marqué par une plutôt bonne santé, la filière électrique bénéficiant de l’augmentation du prix du charbon à coke, et par la raréfaction des indices de prix disponibles.

« Ces indices ont été une des causes de la contagion entre les marchés, cela se vérifie dans le secteur agro-alimentaire », note un intervenant.

 

Témoignages directs des auteurs

 

170515_CYCLOPE_02Le charme de la sortie de « CyclOpe », c’est précisément qu’elle est accompagnée des témoignages directs des auteurs de ses chapitres en conférence de presse et en colloque. Ainsi, Patrice Christmann, ex cadre du Bureau des Recherches Géologiques et Minières (BRGM) consultant en minerais et petits minerais conseille-t-il au passage d’investir dans les petites juniors minières australiennes telles que celles qui ont soutenu depuis plusieurs années la progression de Variscan Mines en France.

La viande, l’ananas, les céréales (« softs »), le zirconium figurent aussi dans cet opus de plus de 800 pages. Il y est ainsi question à la fois des achats de viande de porc par la Chine et des exportations brésiliennes de viande vers la Russie. Côté « grains », François Luguenot (en charge des marchés chez In Vivo) signale que depuis trois ans, la planète produit davantage qu’elle ne consomme : « nous sommes dans une période d’abondance, une période paradoxale avec une explosion de la demande, des importations de grains en Asie, en Chine notamment ».

« Plus de 3,1 Mrds de tonnes de grains ont été produits dans le monde en 2016 – 2017, du coup les prix se sont durablement effondrés », ajoute Philippe Chalmin.

Chroniques vivantes de la vie mondiale

Philippe Chalmin, dont l’étendue de l’écriture s’est élargie au fil du temps à des chroniques vivantes de la vie mondiale, édite aussi ces jours-ci aux Editions Bourin « Mon Journal du Monde 2012 – 2016 » sous-titré « Chroniques d’un économiste engagé », ouvrage issu d’un blog tenu au jour le jour ou presque dans lequel il passe en revue l’effondrement de la Grèce, la déstabilisation de la zone euro, les crises meurtrières au Proche-Orient, la multiplication des actes terroristes, « le renversement total de la conjoncture sur les marchés des matières premières et notamment du pétrole », enfin le ralentissement de l’économie chinoise, les évènements de Crimée et d’Ukraine, inventaire prouvant que « le monde a changé de visage ».

Philippe Chalmin – avec qui nous avons travaillé avant de créer MPE-Média en 2011-2012 – sort également un livre intitulé « La France de François Hollande, Chroniques d’un quinquennat 2012 – 2017 », dans lequel il tient le journal des années hollandaises.

Ouvrant son colloque du 15 mai, Philippe Chalmin a rappelé que le nouveau Président de la République était venu à la rencontre de CyclOpe voici juste un an, lorsqu’il était ministre à Bercy, à l’occasion du 30ème anniversaire de cette « bible des matières premières ».

 

Christophe Journet

170515_LOGO_CYCLOPE

CYCLOPE « Les marchés mondiaux 2017 », 828 pages, 139€, Editions Economica à Paris.

 

Voir aussi sur :

www.cercle-cyclope.com


BANNIERE_ENGLISH_2015

 

Des tables rondes repères

en pleine « Révolution » politique et économique à Paris

 

PARIS (MPE-Média) - Trois tables rondes associées à la sortie du CyclOpe 2017 reprenaient à la fois ce thème des « Vent d’Est, vent d’Ouest » et tentaient d’évaluer la nouvelle donne politico-économique mondiale et française post présidentielles. Extraits choisis des infos échangées.

Ralph Ichter (Washington) - La renégociation de l’ALENA devra attendre l’automne prochain. On note une recrudescence des plaintes anti-dumping vues sous l’angle du droit américain, pas de celui de l’OMC, dont l’administration Trump se méfie.

François Roche (Moscou) – Personne ne sait très bien où sont partis les fonds résultant de la privatisation du groupe ROSNEFT.

Jean-Joseph Boillot (Chine et Inde) – Un problème de moteur de l’économie chinoise en plein soft landing provoqué par des banques « pourries ». L’Inde n’a rien à voir avec la Chine même si elle s’affirme comme un géant mondial. Mais les « Modinomics » n’ont pas marché comme attendu. La croissance indienne (7 à 8%) a été freinée par la démonétisation en cours jusqu’à la récente relance de la consommation.

Christian De Perthuis (Paris – Climat) – Qu’est-ce qu’il se passe quand il y a un passager clandestin dans l’avion ? Quand l’un des deux signataires les plus importants en terme d’émissions remettent question leur signature ? L’Europe avait le leadership de la négociation climatique et l’a perdu après l’accord de Paris, la Chine ayant pris ce leadership, suivie par l’Inde qui change de stratégie. Crainte : que les effets induits du « trumpisme » inversent les tendances post COP 21.

 

170515_CYCLOPE

La deuxième table ronde : GD Philippe Chalmin, Alessandro Giraudo, Nicolas Barré (Les Echos), Francis Perrin, Yves Jégourel (ph MPE-Média)

Alessandro Giraudo (Bloomberg) - Le bilan de la BCE dépasse à présent celui de la FED américaine.

Francis Perrin (pétrole) – À eux seuls, les Etats-Unis et la Chine ont représenté le tiers de la consommation mondiale de pétrole en 2016 ; AU 5 mai, 1 535 Mb de stock pétrolier aux USA.

Yves Jégourel (métaux) – L’offre chinoise en aluminium progresse mais à des taux relativement faibles. En 2016, on a observé un « rallye Trump » sur le cuivre. Pour le minerai de fer, on a vu un écart entre le minerai Fe à 62% et celui à 65% dont le coût écologique est plus faible. L’Indonésie a amendé en 2016 sa politique visant à transformer les minerais chez elle. La spéculation impacte de nouveau la dynamique des courbes et les valeurs boursières des groupes miniers qui ont renoué avec les profits.

Philippe Chalmin (conclusion) – En 2016, les importations chinoises de viande de porc ont augmenté de 133%. Cette année, le 30 septembre prochain disparaîtra le dernier élément de la politique agricole commune, le sucre.

 

La 3ème table ronde d’économistes sur l’Etat de la France, avec David Barroux (Les Echos)

Jean-Marc Daniel – J’observe une tendance générale à la baisse des prix, liée à la concurrence. Nous sommes dans une phase favorable du cycle, mais quelle va être la capacité de retournement des économies pour faire face à la prochaine aggravation conjoncturelle ? Un smartphone coûte trente dollars dans les rues de New Delhi. Il y a là un problème de marge. La véritable question que doit se poser Emmanuel Macron est de se demander ce que c’est qu’une société de clients succédant à une société d’employeurs.

Elie Cohen - J’ai envie d’être optimiste, à la fois au niveau européen et au niveau français. La croissance est en train de repartir. En France, l’équipe qui arrive a un agenda politique construit. On commence à admettre pour l’acier et l’aluminium des mesures de protection douanière. L’Allemagne se dit prête à lancer un plan Elysée 2.0 et à créer un fonds d’investissement européen. Il est grand temps. Le CAC40 n’a pas retrouvé ses niveaux d’avant-crise et toutes les réformes structurelles tentées jusqu’ici ont été émasculées.

Lièm Hoang-Ngoc – La politique monétaire telle qu’elle a été lancée n’a pas relancé l’offre de crédit. Les réformes proposées pour ce quinquennat prolongeront la politique de l’offre menée jusqu’ici, accompagnée d’une politique fiscale ad hoc. Une part très faible des profits nets est consacré à l’investissement. Le partage salaire-profit s’est déplacé au détriment des salaires. Le pouvoir d’achat est atteint. J’attends vraiment de voir quel sera l’orientation du dossier fiscal.

Recueilli par C.J.

Voir aussi sur :

www.cercle-cyclope.com

Bannière_PAPREC_MPE_780 x 90

Retour vers le haut

Mis à jour (Mardi, 16 Mai 2017 19:03)

 

Commentaires non autorisés

Mardi 30 Mai 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201605<20174 Mai 2017 >20176   >>201805
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
126201705
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 116
Nombre d'articles : 2046
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 2882282
Visiteurs

Visites aujourd'hui160
Visites hier309
Visites dans le mois9338
Total des visites462511
Qui est en ligne ?
Nous avons 642 invités en ligne