Accueil Actus en Libre accès Acier : worldsteel fête ses 50 ans à Bruxelles 2

BRUXELLES (MPE-Média) - L'association mondiale des producteurs d'acier worldsteel ouvre ce matin son assemblée annuelle par un constat : la Chine tient ses engagements de réduction de ses capacités de production d'acier obsolètes, a déclaré le Président de la firme japonaise Nippon Steel Kosei Shindo. La réduction des émissions de CO2 est toujours la priorité numéro 1 des aciéristes avec la sécurité des aciéries et le développement durable. Détails.

 171016_W_01

De gauche à droite, MM. Kosei Shindo, Ceo de Nippon Steel, nouveau Président de worldsteel,  Edwin Basson, DG,  John Ferriola, Pdt sortant et Ceo de NUCOR (USA), T.V. Narendran, autre dirigeant de worldsteel et Ceo de Tata Steel (Ph MPE-Média)

Dans le contexte récent de risques pour l'économie globale évoqué cette année par worldsteel, incluant la montée des populismes, les changements de la politique américaine, les élections en Europe et le début de la décroissance en Chine, les anticipations pour 2018 de worldsteel constituent presque un rayon de soleil : "la demande d'acier s'est bien reprise, tirée par des facteurs plus cycliques que structurels, une baisse de l'intensité du marché de l'acier due à la fois à des questions technologiques et environnementales", fait remarquer le Président de Tata Steel Ltd M. T.V. Narendran, dont le groupe vient d'annoncer un projet de création de co-entreprise avec l'allemand ThyssenKrupp (à lire par ailleurs).

"L'évolution de l'acier depuis 50 ans a été un sacré voyage, en fait", note le chairman sortant de worldsteel John Ferriola : "Être capable de produire de l'acier durant toutes ces années prendrait plus d'une journée, mais il y a eu beaucoup d'innovation, des parts de marché perdues, d'autres gagnées, des évolutions technologiques pour la façon de produire l'acier différentes des anciens hauts-fourneaux, avec des fours électriques, des aciéries à réduction directe du minerai de fer", ajoute le Pdt sortant de worldsteel, citant aussi "le e-commerce et ses effets B2B" parmi les facteurs de progrès de ces dernières années pour les aciéristes.

"Durant les 50 prochaines années, worldsteel continuera à en faire autant, à progresser à la fois dans le cadre de ses entreprises familiale comme la mienne (NUCOR USA NDLR) ou dirigées par des cadres nommés par les actionnaires. J'entends beaucoup parler de développement durable, aussi, nous devons poursuivre dans ce sens durant ces années", poursuit M. Ferriola.

En 1967, à Bruxelles, l'Institut IISI du fer et de l'acier a débuté avec vingt membres provenant de onze pays et représentant déjà 70% de la production mondiale (493 millions de tonnes). 50 ans plus tard, worldsteel représente plus de 85% de la production mondiale d'acier et plus d'un milliard et demi de tonnes d'acier brut, précise Edwin Basson, Directeur général de worldsteel.

Progrès en matière de sécurité

171016_FERRIOLA

John Ferriola, Ceo de NUCOR (Etats-Unis), Président sortant de worldsteel (Ph MPE-Média)

"La façon dont nous avons progressé en matière de sécurité du travail durant les dernières années, dans nos aciéries et pour nos équipes, est également vraiment quelque chose d'incroyable", ajoute John Ferriola, se souvenant comment les choses se passaient lorsqu'il débutait dans son métier avec une anecdote sur la façon dont les sidérurgistes devaient parfois prendre des risques pour déplacer des brames d'acier, ce qui n'existe plus aujourd'hui dans les aciéries informatisées, automatisées, beaucoup plus performantes qu'il y a cinquante ans.

"Nous constatons aussi que des progrès importants ont eu lieu quant à la réduction des surcapacités d'acier sur le marché mondial ces derniers temps", ajoute Edwin Basson. Ce qui n'empêche pas la production mondiale d'acier de continuer à augmenter dans la période récente, en particulier en Chine où des usines neuves remplaçent en fait les moyens de production fermés.

En Inde, la demande devrait encore augmenter notamment dans le secteur de la construction, précise M. Narendra. Sur le plan mondial, worldsteel anticipe que la demande d'acier devrait être proche de 1,648 milliard de tonnes l'an prochain contre 1,622 milliard de tonnes en 2017, annonce le dirigeant. Sans la Chine, la demande globale d'acier en 2017 devrait atteindre 856,4 millions de tonnes, en hausse de 2,6% sur 2016 et 

A long terme, worldsteel croit que l'acier maintiendra ses positions sur le marché de l'automobile, y compris avec la mobilité électrique, car il reste très compétitif à la fois économiquement et qualitativement, note M. Basson.

Christophe JOURNET

Rédacteur en chef de MPE-Média

LOGO_Worldsteel

Voir aussi sur:

www.worldsteel.org


BANNIERE_ENGLISH_2015


 

Retour vers le haut

Mis à jour (Vendredi, 20 Octobre 2017 21:42)

 

Commentaires non autorisés

Samedi 18 Novembre 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201611<201710 Novembre 2017 >201712   >>201811
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
126201711
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2095
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3299517
Visiteurs

Visites aujourd'hui67
Visites hier315
Visites dans le mois5837
Total des visites522000
Qui est en ligne ?
Nous avons 172 invités en ligne