Accueil Flux d'actualités Métaux : Bruno Le Maire répond à Washington

PARIS (MPE-Média) – Embrayant le pas à EUROFER, association européenne des producteurs d’acier alertant depuis 2017 Bruxelles sur le projet de M. Trump de lever aux USA des taxes sur les importations d’acier et d’aluminium annoncées avant-hier, le Ministre de l'Economie français Bruno Le Maire a réagi officiellement ce vendredi 2 mars. Verbatim de son propos.

130724_VAMA_CHINA

VAMA, Co-entreprise chinoise d'ArcelorMittal avec Hunan Steel Corp : Trump vise d'abord l'acier chinois mais les impacts sur les aciers d'autres régions du monde à une taxe de 25% sur les prix à l'importation aux Etats-Unis pouraient s'avérer importants (Ph Archives MPE-Média)

Bruno Le Maire a pris la parole ce vendredi à Bordeaux où il rencontrait les responsables syndicaux de l'usine Ford et les élus locaux, pour répondre à Donald Trump à propos des nouvelles taxes US sur l'acier et l'aluminium importés aux USA :

 

« Les autorités américaines envisagent de restreindre les importations d’acier et d’aluminium aux États-Unis en instaurant des tarifs douaniers supplémentaires.

 

« Ces mesures unilatérales ne sont pas acceptables. Elles auraient un impact majeur sur l’économie européenne et sur des entreprises françaises : comme Vallourec, Arcelor, Ugitech.

 

« Je réunirai dans les prochains jours l’ensemble des acteurs industriels de l’acier français pour examiner avec eux les conséquences potentielles de ces décisions américaines sur la production d’acier et d’aluminium en France.

 

« Ces mesures portent sur des secteurs, l’acier et l’aluminium, où la conjoncture est particulièrement fragile.

 

« Nous savons bien que sur ces secteurs, dans certains pays, il existe des pratiques de dumping et des subventions massives qui faussent le commerce mondial. Les autorités américaines le savent parfaitement. C’est ce sujet-là qui doit être traité et pas un autre.

 

« Ce sujet du dumping fiscal et des aides d’État qui doivent être traité et pas un autre. L’Europe n’a absolument pas vocation à être la variable d’ajustement des problèmes commerciaux mondiaux.

 

« Face à ces problèmes, la réponse européenne et américaine doit être commune. Une guerre commerciale entre l’Europe et les États-Unis ne fera que des perdants.

 

« Les États-Unis doivent savoir que si ces décisions unilatérales sont confirmées et maintenues, elles appelleront une réponse forte, coordonnée et unie de l’Union Européenne.

 

« Toutes les options sont sur la table :

- Un recours devant l’OMC ;

- des contre-mesures pour limiter les importations américaines en Europe.

 

« L’Union Européenne doit traiter rapidement ce sujet majeur. J’appellerai mes principaux homologues européens, notamment allemand et britannique, dès cet après-midi pour étudier le sujet avec eux.

 

« Je souhaite également que nous en parlions dès le 13 mars au Conseil des ministres de l’Economie à Bruxelles et que la Commission Européenne nous propose rapidement un plan d’action. »

 

La Rédaction

 

Voir aussi sur :

www.eurofer.org

http://www.eurofer.org/News%26Events/Press%20releases/US%20global%20trade%20confrontation.fhtml

BANNIERE_ENGLISH_2015

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Dimanche 23 Septembre 2018
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201709<20188 Septembre 2018 >201810   >>201909
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
126201809
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2194
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 3955948
Visiteurs

Visites aujourd'hui77
Visites hier252
Visites dans le mois5407
Total des visites610875
Qui est en ligne ?
Nous avons 328 invités en ligne