Accueil Flux d'actualités 18 mars 2018, 1ère Journée mondiale du recyclage

PARIS (MPE-Média) – La 1ère « journée mondiale du recyclage » a lieu dimanche 18 mars 2018 et fait l’objet d’évènements dans le monde, associant le recyclage et l’environnement via « la 7ème ressource » à préserver, le jour du 70ème anniversaire de la création du Bureau International du Recylage (BIR) fondé le 18 mars 1948. Explications.

Le Bureau international du recyclage (BIR) a publié récemment un manifeste mondial pour expliquer comment les déchets et les biens recyclés dans le monde constituent « la septième ressource » et ont le pouvoir de lutter contre le changement climatique et de changer potentiellement le monde dans lequel nous vivons.

Ce manifeste, dont la rédaction a été dirigée par Ranjit Singh Baxi, Président du BIR, est soutenu par le docteur Katharina Kummer Peiry, ancienne secrétaire exécutive de la Convention de Bâle, et par Philippe Chalmin, professeur en histoire économique à l’université Paris-Dauphine. Il présente au public un nouveau concept, celui de la « Septième ressource », à l’occasion du 70ème anniversaire du Bureau International du Recyclage (BIR) basé à Bruxelles.

GLOBAL_RECYCLING_DAY_2018

« Recycling : the Seventh Resource Manifesto » présente la vision et la mission de la Journée mondiale du recyclage et incite les habitants de France et les personnes du monde entier à adopter un nouveau regard sur les biens et les équipements qu’ils utilisent et dont ils se débarrassent chaque jour et à donner un autre sens au terme « déchet ».

La Terre comporte six ressources naturelles primaires : l’Eau, l’Air, le Pétrole, le Gaz Naturel, le Charbon et les Minéraux. Il s’agit de ressources limitées, sur lesquelles nous devons veiller collectivement, mais que nous avons gaspillées pendant des décennies d’utilisation sans contrôle. Il existe toutefois une Septième ressource qui peut être utilisée encore et encore, parfois indéfiniment. Il s’agit des biens recyclables – les métaux, les textiles, le papier, le plastique et de nombreux autres.

Ce manifeste explique l’histoire mondiale de l’utilisation des ressources et détaille notre responsabilité collective vis-à-vis des biens et des équipements que nous utilisons et dont nous nous débarrassons. Il engage les leaders mondiaux et nous-mêmes en tant que personnes à reconsidérer le terme de « déchet » et à accorder aux produits recyclables leur réelle valeur économique et environnementale.

 

Sept engagements que devraient prendre les leaders mondiaux

Dans ce but, il présente les sept engagements que le Président de la République Française Emmanuel Macron ainsi que les leaders mondiaux de la planète devraient prendre, explique le BIR. L’organisation leur demande de reconnaître que le recyclage est une question d’une importance cruciale devant être envisagée au niveau mondial. Le BIR présente activement ces engagements aux leaders, leur demandant de considérer la Journée mondiale du recyclage comme un jour de changement. Ces sept engagements sont les suivants :

 

  1. 1. Mettre en œuvre et renforcer les accords internationaux qui font la promotion du recyclage et en négocier de nouveaux si nécessaire.
  2. 2. Soutenir et promouvoir le commerce durable des produits recyclables entre entreprises respectueuses de l’environnement à travers le monde.
  3. 3. Former le public sur la nécessité absolue du recyclage en intégrant toutes les couches de population.
  4. 4. Convenir d’un langage commun sur le recyclage (mêmes définitions, mêmes messages).
  5. 5. Faire du recyclage une question communautaire, et soutenir les initiatives qui aident les ménages et les entreprises à rapporter les produits de la Septième ressource en vue de leur reconversion.
  6. 6. Agir auprès de l’industrie pour encourager une « conception intégrant le recyclage » et la réutilisation des produits : réduction des déchets et intégration de la fonctionnalité « fin de vie » dès le stade de conception.
  7. 7. Soutenir l’innovation, la recherche et les initiatives qui encouragent de meilleures pratiques de recyclage.

 

Comme le souligne le manifeste, la contribution annuelle du secteur du recyclage au PIB mondial devrait dépasser les 400 milliards de dollars au cours de la prochaine décennie, et la planète commence seulement à réellement appréhender le pouvoir de la Septième ressource.

« Nous savons tous que les ressources primaires sont limitées. Nous avons le devoir collectif, dans le monde entier, de préserver, de respecter et de faire le meilleur usage des ressources vierges », explique Ranjit Baxi.

« Mon objectif, lorsque j’ai envisagé une Journée mondiale du recyclage qui est maintenant une réalité, était de montrer au monde que nous disposons d’une Septième ressource, aussi viable du point de vue économique et plus durable que les six principales ressources primaires », poursuit-il.

« Le changement climatique est le principal problème environnemental de notre époque, et le plus grand défi auquel sont confrontés les organismes de réglementation environnementale. Il s’agit d’une crise grandissante avec des dimensions économiques, en matière de santé et de sécurité, de production alimentaire, de sécurité et d’autres.

Il est par conséquent impératif de promouvoir une solution durable qui transformera ce défi en opportunité », continue le Président du BIR.

 

« Le manifeste représente l’outil par lequel nous y parvenons, il définit notre vision et notre foi dans le pouvoir de la Septième ressource. Nous souhaitons que la Journée mondiale du recyclage par elle-même soit un jour de célébration, de championnat et de changement : la célébration des biens et des équipements qui nous entourent, le championnat de ce que le recyclage des biens peut nous apporter et le changement de nos attitudes et de nos pratiques pour améliorer nos habitudes personnelles en matière de déchets et de recyclage. »

 

BANDEAU_PROMO_MPE_2017

 

À propos de la Journée Mondiale du Recyclage

 

La Journée mondiale du recyclage est une initiative du Bureau International du Recyclage (BIR). Cette initiative est portée par des collectivités locales du monde sur les cinq continents et dans l’hexagone par la Fédération des entreprises du recyclage (FEDEREC) adhérente du BIR et par la Ville de Paris. Londres, Washington, Johannesbourg, Dubaï, Sydney, Sao Paulo, New Dehli, Abuja au Nigeria et d’autres villes ou pays ont déclaré s’associer à cette première.

Le BIR est une fédération mondiale du secteur du recyclage qui représente les intérêts du secteur au niveau mondial.

« Là où beaucoup pensent encore déchets, nous pensons ressources », est venu dire à Paris le Directeur général du BIR Arnaud Brunet.

« Le recyclage, c’est beaucoup pus qu’une politique des matières, c’est aussi une partie de la transition énergétique et climatique », renchérit Roland Marion (ADEME).

« La feuille de route économie circulaire que lance le gouvernement français doit nous aider à transformer notre relation à ces ressources », ajoute François-Michel Lambert, Président de l’Institut de l’économie circulaire à Paris et Député des Bouches-du-Rhône.

L’un des principaux objectifs du BIR est de promouvoir le recyclage au niveau mondial – en présentant ses avantages au secteur industriel, aux décisionnaires politiques et à la communauté dans son ensemble.

L’année 2018 marque le 70e anniversaire du BIR (qui a été fondé le 18 mars 1948), il s’agit donc d’une année charnière au cours de laquelle est créée une journée qui reconnaît le rôle essentiel du recyclage et du secteur du recyclage dans la protection de la planète.

La toute première Journée mondiale du recyclage doit réunir des personnes dans le monde entier en soulignant le besoin de préserver les six ressources primaires (eau, air, charbon, pétrole, gaz naturel et minéraux) et en célébrant le pouvoir de la nouvelle « Septième ressource », les biens que nous recyclons chaque jour. Cette nouvelle initiative a été imaginée par Ranjit Baxi, Président du BIR, qui a annoncé son idée d’un jour dédié au recyclage lors de l’inauguration de sa présidence du BIR au congrès mondial du recyclage à Dubaï en 2015.

La Journée mondiale du recyclage sera un jour d’actions, visant à adopter une approche mondiale en faveur du recyclage, appelant les leaders mondiaux, les entreprises internationales, les communautés et les personnes à prendre sept engagements clairs dans leur approche du recyclage. Les consommateurs sont également invités à se questionner à propos du recyclage et à y réfléchir autrement.

« En 30 ans, nous avons fait un progrès réel, globalement et en France », estime le Président du groupe Paprec Jean-Luc PetitHuguenin, devenu Vice-Président du Bureau International « of Recycling » en 2017 à New Dehli.

 

Jo Gatsby

Bannière_PAPREC_MPE_780 x 90

 

Voir aussi sur :

www.globalrecyclingday.com

https://www.globalrecyclingday.com/wp-content/uploads/2017/12/ManifestoFINAL.pdf

180124_FLYER_NUIT_MPE-MEDIA_2018_01

Retour vers le haut

Mis à jour (Mardi, 20 Mars 2018 23:51)

 

Commentaires non autorisés

Mercredi 19 Septembre 2018
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201709<20188 Septembre 2018 >201810   >>201909
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
126201809
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2194
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 3943778
Visiteurs

Visites aujourd'hui24
Visites hier299
Visites dans le mois4364
Total des visites609832
Qui est en ligne ?
Nous avons 81 invités en ligne