Accueil Flux d'actualités Le rechapage des pneus poids lourds progresse

PARIS (MPE-Média) - Le Syndicat national des caoutchoucs et des polymères (SNCP) et ses partenaires dans "l'Engagement pour la croissance verte" (ECV) réunissaient les professionnels ce 21 mars pour faire le point un an après le lancement officiel des actions visant à booster le rechapage et le recyclage des pneumatiques pour poids lourds. Détails.

 "Un travail collectif, tant côté pouvoirs publics que côté profession, une logique de décloisonnement pour avancer mieux dans ces objectifs", déclarait le directeur économie et communication du SNCP Bruno Muret cédant la parole à Thierry Martin-Lassagne, Vice-Pdt de ce syndicat dédié au caoutchouc et aux polymères regroupant notamment les producteurs de pneux.

Signé en février 2017, l'Engagement pour la croissance verte pris par le SNCP auprès des pouvoirs publics avec ALIAPUR, l'organisme en charge du recyclage des pneumatiques, concerne une filière qui emploie directement et indirectement près de 4 100 personnes en France, pour rechaper les pneus premium et prolonger leur durée de vie, qui peut durer en moyenne jusqu'à 660 000 kms après 2 rechapages, contrairement aux pneus "low cost" non rechapables.

180321_ECV_SNCP

Les statistiques récentes indiquent une stabilisation des ventes de pneus PL rechapés en 2017 après cinq années de baisse au profit des pneumatiques à bas coût non rechapables (Source SNCP)

Les courbes d'activité récentes du secteur indiquent une tendance à la baisse du rechapage de pneus poids lourds (39% en 2017) au bénéfice de la vente de pneumatiques bas coût non rechapables, indique le Vice-président du SNCP, notant aussi une stabilisation de la tendance annuelle après plusieurs années de baisse relative du rechapage dans ces pratiques. Les ventes de pneumatiques PL neufs à bas coût continuent à progresser de 6% dans un contexte de marché positif en 2017.

"Il faut comprendre que la ressource matière est devenue rare et que son prix va encore augmenter", ajoute M. Martin-Lassagne.

Le sujet est inscrit dans la feuille de route pour l'économie circulaire en cours d'élaboration à Paris, est venu rappeler Baptiste Perrissin-Fabert, conseiller auprès de Mme Brune Poirson, la secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la transition écologique et solidaire. L'ECV pneumatiques PL rechapables est l'un des huit engagements pour la croissance verte signés à ce jour, précise un intervenant de la Direction générale des entreprises (DGE).

"La France veut prendre le lead sur la lutte contre le réchauffement climatique, il n'y aura pas de planète bis, il est donc nécessaire de sortir d'une société du gaspillage pour entrer dans un société de l'efficience matière. Cette logique du rechapage est primordiale", a déclaré FRançois-Michel Lambert, Président de l'Institut de l'économie circulaire et député des Bouches-du-Rhône, évoquant "une loi sur la mobilité qui arrive".

 

Une étude réalisée en Allemangne en 2017

Résumant les résultats obtenus et les comparant aux attendus, le DG économie et communication du SNCP Bruno Muret met en garde à propos des idées reçues sur le rechapage, activité qui regroupe une dizaine d'ateliers certifiés conformes aux normes en France, complémentaire à celle des producteurs de pneumatiques, évoquant aussi le travail mené par son syndicat avec l'éco-organisme ALIAPUR tant sur les plans technique, que juridique ou organisationnel.

En 2017, le syndicat allemand WDK homologue outre-Rhin du SNCP a réalisé avec des experts des tests de conformité des pneumatiques rechapés PL/VL. Un label ad hoc en découle, fondé sur les règles européennes : résistance au roulement, niveau de bruit, adhérence au sol, distance de freinage font partie des critères évalués par WDK, qui a constaté que 20% des produits sur le marché ne répondaient pas aux normes requises (9 dont 6 non conformes et 3 à la limite tolérée sur 31 modèles testés).

De son côté, le SNCP a forgé un modèle comparatif incluant des données véhicule, offres de pneumatiques, monovie et multiple usage, et trois indicateurs environnementaux par flotte et par type d'usage des poids lourds : il s'avère que le coût total propriétaire d'un pneu non rechapable est supérieur de 43% à celui d'un pneu premium rechapable une ou deux fois. Le pneu rechapable économise 156% de matières premières comparé au pneu non rechapable. L'économie de CO2 permise par un pneu rechapable par camion équipé de pneus rechapables équivaut en moyenne à près de 3,8 tonnes/an.

C.J.

LOG_SNCP_WEB

Voir aussi sur:

www.rechapage.fr

www.lecaoutchouc.com/economie/marche-du-rechapage-poids-lourds

180124_FLYER_NUIT_MPE-MEDIA_2018_01

Retour vers le haut

Mis à jour (Mercredi, 21 Mars 2018 10:59)

 

Commentaires non autorisés

Dimanche 16 Décembre 2018
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201712<201811 Décembre 2018 >20191   >>201912
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
126201812
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2218
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 4255963
Visiteurs

Visites aujourd'hui27
Visites hier298
Visites dans le mois5218
Total des visites637696
Qui est en ligne ?
Nous avons 231 invités en ligne