Accueil Flux d'actualités Ferrailles/Derichebourg : Après l’incendie d'Athis-Mons

PARIS (MPE-Média) - Relativement vite maîtrisé par les pompiers l’incendie intervenu le 1er août d’une grosse plateforme de recyclage de véhicules hors d’usage (VHU) de Derichebourg - Revival à Athis-Mons (Essone) aura-t-il des impacts sur le marché parisien des ferrailles ? La réponse du groupe tarde à venir. Détails.

180801_ATHIS_MONS_01

La fumée d'Athis-Mons photographiée par un Twitos depuis la Tour Montparnasse le 1er août (Ph SD Tweeter)

Expliqué en partie par la récente canicule et un début de feu dans une machine de broyage de VHU, l’incendie d’un stock de ferrailles, de véhicules hors d’usage « dépollués » selon le service de presse du groupe Derichebourg, intervenu sur le site d’Athis-Mons de sa filiale REVIVAL a été circonscrit dans la journée du 1er août sans faire de victime hormis un pompier légèrement intoxiqué par les abondantes fumées et pris d’un malaise provoqué par la chaleur durant l’intervention.

« L’intervention trés rapide des secours a permis de contenir le sinistre sur le périmètre de son déclenchement. Tout a été mis en œuvre pour que l’incendie soit éteint le plus rapidement possible », souligne le porte-parole du groupe. Par ailleurs, la circulation sur la ligne toute proche du site du RER D, interrompue quelques heures par sécurité, a pu reprendre dans la journée. Le 3 août au soir, le sinistre était considéré comme maîtrisé et non dangereux pour les voies de circulation routière, ferroviaire et les riverains du site même si la surveillance par les solats du feu était maintenue au moins jusqu'à la semaine prochaine, apprend-on de source préfectorale.

180801_ATHIS_MONS_02

Les pompiers en intervention sur le site de REVIVAL (Ph SD Pompiers de Paris)

Un peu tôt sans doute pour établir un bilan précis des impacts sur la production de ferrailles du site, l’un des gros chantiers de déconstruction de VHU en Ile-de-France : « Seuls certains matériels de manutention ont été impactés par le sinistre », précise le premier communiqué de presse du groupe mis en ligne le 1er août au soir.

« Le marché est de toute façon très calme de façon saisonnière dans la période. L’impact sur le plan des ferrailles sortantes et de leurs prix devrait être limité mais il est trop tôt pour le mesurer », estime Mme Marie-Pierre Mescam, dirigeante d’une autre filiale de négoce de ferrailles pour Derichebourg en Ile-de-France et Présidente de FEDEREC métaux ferreux. Contacté par nos soins, le service de presse de Derichebourg devrait nous répondre sur ce point dès que possible, ce qui n’a pas eu lieu à ce jour.

Le stock de VHU et déchets divers touché par ce sinistre était évalué à « près de 1 000m3 » selon l’une de nos sources. Ce qui peut représenter un tonnage relativement important de métaux ferreux, non ferreux, sans doute récupérable par la suite, mais avec un retard certain lié à la nécessité de le dépolluer des scories carbonnées de l’incendie, mais aussi de plastiques et de composites partis en fumée, avant broyage complet et séparation des autres matières issues des véhicules hors d’usage.

180801_ATHIS_MONS_03

L'incendie photographié par une personne habitant à proximité du site (Ph SD Tweeter)

Derichebourg-Environnement et ses filiales recyclent 4,2 millions de tonnes de métaux ferreux et non ferreux par an dans le monde et traitent près de 600 000 VHU par an, 2 millions de machines à laver et de fours et près de 700 000 réfrigérateurs en fin de vie.

« Comme toutes les installations de valorisation des déchets, notre plateforme est soumise à la législation sur les installations classées pour la protection de l’environnement. Le site d’Athis-Mons dispose d’une autorisation d’exploiter délivrée par la Préfecture de l’Essonne ; il est à ce titre controlé trés régulièrement par les Services de l’Etat », précisait mercredi 1er août le communiqué du groupe.

Via Facebook, une internaute de la région d’Athis-Mons ne se contente pas des communiqués officiels : il lui paraît « nécessaire que les instances représentatives nous fassent connaître l’origine de ce sinistre et surtout l’impact chimique qui en a été la conséquence ».

 

Christophe Journet

 

A propos de Derichebourg - Le Groupe Derichebourg est un acteur majeur, au plan international, des services aux entreprises et aux collectivités. Il propose une gamme complète et intégrée de prestations dans deux secteurs d’activités complémentaires : les services à l’environnement (recyclage, valorisation, collecte des déchets ménagers, nettoiement urbain, gestion des déchetteries) et les services aux entreprises (propreté, énergie, intérim, aéronautique, prestations en milieu sensible, etc.). Le groupe est aujourd’hui présent dans 15 pays, sur 3 continents et compte 36 500 collaborateurs dans le monde. Le Groupe Derichebourg a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 2,7 milliards d’euros.

 

Voir aussi sur www.derichebourg.com

https://twitter.com/search?q=Athis-Mons&src=typd

Bannière_PAPREC_MPE_780 x 90

BANDEAU_PROMO_MPE_2017

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Mardi 20 Novembre 2018
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201711<201810 Novembre 2018 >201812   >>201911
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
126201811
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2209
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 4153300
Visiteurs

Visites aujourd'hui122
Visites hier385
Visites dans le mois6868
Total des visites628725
Qui est en ligne ?
Nous avons 230 invités en ligne