Accueil Industrie Les Actus Acier/Social : La CFE-CGC alerte les eurodéputés

PARIS (MPE-Média ) - Dans une lettre ouverte aux Députés européens fraîchement élus ou réélus, le Président de la CFE-CGC Métallurgie Xavier Le Coq lance une alerte « sur les menaces extrêment sérieuses » qui menaçent l’industrie sidérurgique en Europe.

Fos_SUR_MER_Aciérie

Aciérie ArcelorMittal de Fos-sur-Mer (Archives MPE-Média SD)

« En tant que président du syndicat national CFE-CGC Sidérurgie, je souhaiterais attirer votre attention sur les menaces extrêmement sérieuses qui pèsent sur notre industrie sidérurgique en Europe et bien entendu en France », écrit Xavier Le Coq aux Députés européens.

« Après plusieurs années de croissance continue de la consommation d’acier en Europe, nous constatons aujourd’hui une contraction du marché en Europe. Des dizaines de milliers d'emplois sont en jeu (fermetures de certains sites, réductions de production, arrêts de lignes de production sur d’autres) », ajoute-t-il.

La première source d’inquiétude concerne selon la CFE-CGC mais aussi les dirigeants d’Eurofer, la fédération européenne des producteurs d’acier « les surcapacités mondiales de l’ordre de 500 millions de tonnes annuelles (principalement de Chine) et les conséquences des taxes américaines imposées par le Président Trump, qui entraînent de facto le report des importations recalées aux Etats-Unis vers l’Europe. Ce phénomène est accentué par la récession en Turquie qui exporte sa surproduction au sein de l’Union Européenne, son plus proche voisin », continue la même source.

Des procédures trop longues à Bruxelles

« Si la Commission Européenne a instauré des mesures de sauvegarde pour le secteur de l’acier, nous constatons que ces mesures échouent complètement à juguler les importations », note le Pdt de ce syndicat, qui précise que pour la CFE-CGC, « les procédures permettant de mettre en place ces mesures de sauvegardes sont beaucoup trop longues et insuffisantes, alors même que des mesures plus strictes ne seraient pas contraires aux règles de l'Organisation Mondiale du Commerce ».

En parallèle, la nouvelle directive européenne sur les quotas d’émissions de CO2 s'appliquera dès 2021 et pénalisera l’ensemble de la sidérurgie européenne vis-à-vis des pays qui n’ont pas mis en place de telles mesures, explique Xavier Le Coq.

« Les sidérurgistes européens travaillent déjà sur différentes technologies pour diminuer ces émissions de gaz à effet de serre, en particulier pour la filière de production hauts-fourneaux (pour la France sites de Dunkerque et Fos/Mer). Mais il faudra des années pour développer des technologies de rupture par rapport aux émissions de CO2 », poursuit M. Le Coq.

 

Une perte de compétitivité importante redoutée

La CFD-CGC Métallurgie redoute une perte en compétitivité par rapport à leurs concurrents hors Europe. La CFE-CGC craint que pour ne pas payer ces taxes « carbone », les producteurs européens ne soient amenés à réduire leur production en Europe et à s’approvisionner depuis d’autres zones géographiques. « Ce serait globalement néfaste pour les émissions de CO2 au niveau mondial, car les usines européennes sont parmi les plus performantes au niveau des émissions de CO2 », accuse le dirigeant syndical national.

La CFE-CGC dit attendre une mobilisation rapide et efficace de l’ensemble des institutions européennes pour protéger la filière de production d’acier, à savoir :

 

  • Une protection véritablement efficace pour lutter contre les importations subventionnées ;
  • Une diminution plus lente des quotas gratuits de CO2 et la création d’un mécanisme de taxation du carbone aux frontières de l’Union Européenne ;
  • Et enfin, un soutien financier aux projets d’innovation pour une production d’acier décarbonée.

D’autant que « la fragilisation de la filière de production d’acier en Europe aurait également des répercussions sur l’ensemble des filières de transformation (automobile, construction mécanique, Etc ...) » - ce qui semble déjà en cours selon nos propres informations et constats en provenance d’autres sources professionnelles françaises ou européennes.

 

C.J.

Bannière_PAPREC_MPE_780 x 90

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Jeudi 14 Novembre 2019
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201811<201910 Novembre 2019 >201912   >>202011
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
126201911
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 140
Nombre d'articles : 2285
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 5460767
Visiteurs

Visites aujourd'hui480
Visites hier497
Visites dans le mois7368
Total des visites783008
Qui est en ligne ?
Nous avons 245 invités en ligne