Accueil Industrie Fédérations PLASTIQUES/UE : 2019 presque stable, reprise fragile au S2 2020

PARIS (MPE-Média) – Ouvrant une conférence de presse annuelle en ligne ce jeudi 5 novembre, le Directeur de PlasticsEurope (PE) pour l’ouest de l’Europe Eric Quenet a donné les évolutions récentes de la production mondiale de matières plastiques telles que constatées durant l’année 2019, où PE note « une inflexion de la croissance de la production mondiale de matières plastiques qui voit la part de la production européenne continuer de reculer. » Détails.

201105_PE_00

Eric Quenet, Directeur de PlasticsEurope à Paris (capture d’écran PE/MPE-Média)

Passée de 245Mt en 2006 à 368Mt en 2019, dont 31% en Chine, la production mondiale de matières plastiques vierges a fortement augmenté malgré le « plastique bashing » ambiant en Europe à cause de la perception critique et chronique du problème des déchets marins, toujours pas identifié chez nous comme un problème d’éducation civique des populations.

 

201105_PE_01

Avec une production de 368 Mt, la production mondiale de matières plastiques poursuit sa croissance (+2,4%), mais à un rythme moins soutenu qu’en 2018 (+3,2%) et 2017 (+3,9%) – Source PE

« La croissance mondiale a été six fois supérieure à la croissance européenne », note le Directeur de PlasticsEurope, rappelant que le ralentissement de la demande est un phénomène qui se traduit par une baisse de 1% en 2019 de celle des matières plastiques vierges au regard de la montée des matières issues du recyclage après un marché stable en 2018.

 

201105_PE_02

(Source PE/Eurostat)

Le redémarrage de l’activité post crise intervenu en juin 2020, reste fragile et de nombreuses incertitudes subsistent quant à une reprise généralisée de l’activité à court terme, notamment avec le reconfinement. A cela s’ajoutent des inquiétudes quant à la santé financière des plasturgistes qui pourrait peser sur l’activité, en dépit du Plan de Relance français.

Si sur les vingt dernières années, la croissance annuelle de la production mondiale a été de +3,6%, elle n’a été que de +0,6% en Europe. Cette évolution s’explique d’une part, par une délocalisation de la demande et la montée en puissance de la production chinoise. Avec près de 115 Mt en 2019, la Chine assure à elle seule, presque un tiers de la production mondiale (31%) et permet ainsi à l’Asie de conforter une prédominance acquise en moins de dix ans.

 

L’Europe représente à présent 16% de la production mondiale

« On voit qu’avec une montée en puissance de la Chine et une montée de l’importation de matières de Chine et des États-Unis, nos exportations diminuent parallèlement avec des marchés qui se ferment à l’exportation vers la Chine mais aussi certains pays africains », explique Eric Quenet.

Par ailleurs, le démarrage de nouvelles unités en Amérique du Nord sur gaz de schiste se poursuit. Ainsi, un écart structurel avec l’Europe se creuse ; la production nord-américaine (19%) dépasse désormais de façon significative celle du vieux continent, qui, avec 58 Mt, ne représente plus que 16% de la production mondiale.

Entre 2006 où elle était encore de 25%, et 2019, la part de la production européenne dans la production mondiale a baissé de plus d’un tiers (36%). Ce phénomène se traduit au niveau des importations européennes (14,5 Mt / dont mouvements intra EU28) par une augmentation de 50% des importations venant des Etats- Unis en 2 ans (1,6 Mt en 2017/ 2,4 Mt en 2019). Les exportations enregistrent, comme l’année précédente, une légère baisse (-1,6% / dont mouvements intra EU28), ce qui n’hypothèque pas un solde qui demeure largement positif.

Avec un volume de 50,7 Mt en 2019, la demande européenne de matières plastiques baisse de 1% par rapport à l’année précédente. Sans surprise, les plastiques de commodités (PET, PS/PSE, PVC, PP, et PE) continuent d’en représenter la majeure partie (73% / France = 76%).

Rudement impactée en 2020 par la crise du Covid-19, la production de plastiques vierges s’est reprise au S2 2020 et doit composer avec la lente montée en puissance des matières issues du recyclage encore dans des proportions très basses mais promises à une hausse liée à l’entrée en application des taux d’insertion légaux des matières recylées dans les produits neufs.

 

Christophe JOURNET

Rédacteur en chef de MPE-Média

LOGO_PLASTICS_EUROPE

À suivre dans notre 61ème lettre des matières premières et de l’énergie fin 2020, disponible sur abonnement et sur simple demande via Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Voir aussi sur : https://www.plasticseurope.org/fr


Bannière_PAPREC_MPE_780 x 90

BANNIÈRE_2020

Retour vers le haut

Mis à jour (Jeudi, 05 Novembre 2020 12:18)

 

Commentaires non autorisés

Mercredi 25 Novembre 2020
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201911<202010 Novembre 2020 >202012   >>202111
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
126202011
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 140
Nombre d'articles : 2357
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 6309268
Visiteurs

Visites aujourd'hui295
Visites hier500
Visites dans le mois9869
Total des visites974542
Qui est en ligne ?
Nous avons 191 invités en ligne