Accueil Industrie Les Actus Nucléaire : Macron chez Framatome au Creusot

PARIS (MPE-Média) – La récente visite du Président de la République Emmanuel Macron chez Framatome (ex Areva) au Creusot a été marquée par deux annonces à propos de la poursuite des investissements dans le nucléaire civil et de la décision de programmer la construction d’un nouveau porte-avion à propulsion nucléaire d’ici à 2038. Détails.

201208_MACRON_LE_CREUSOT_01

Emmanuel Macron en tribune au Creusot mardi 8 décembre (Capture d’écran SD MPE-Média/ elysee.fr )

L’Élysée a une fois de plus trié sur le volet et à son seul avantage les journalistes invités mardi dernier à couvrir le déplacement du Président de la République chez Framatome au Creusot, où nous savions qu’il devait annoncer des décisions importantes tant pour le développement du secteur nucléaire civil de production d’électricité que pour le nucléaire militaire, à savoir l’annonce de la construction d’un porte-avion à propulsion nucléaire devant replacer à terme le Charles De Gaulle à partir de 2038. L'Elysée réduit au maximum le nombre d'accréditations à la presse spécialisée et privilégie systématiquement quelques rédactions parisiennes à qui des "exclusivités" sont proposées, sans prendre en compte la qualité de leurs publics comparé à ceux des publications professionnelles pourtant très concernées par des informations sur des suets comme ceux abordés mardi 8 décembre au Creusot, lieu historique et emblématique de la métallurgie française où fut créée l'une des toutes premières presse sidérurgique voici plus de 200 ans.

Malgré cette attitude peu respectueuse des supports de presse professionnelle spécialisée et de leurs clients directement concernés par ces informations, nous éditons tout de même ici le communiqué en ligne de la présidence de la République, assorti de quelques compléments d’information sur les annonces faites par le Président Macron.

Des pièces de grandes dimensions pré-usinées chez Industeel Le Creusot

Le Président de la République a été reçu le 8 décembre dans l’usine Framatome du Creusot par les Présidents d’EDF et de Framatome MM. Levy et Fontana, en présence de nombreuses personnalités civiles, militaires et d’élus de la région du Creusot, où sont fabriquées depuis plusieurs décennies les cuves en acier inoxydable et d’autres pièces métalliques de haute précision et devant respecter les normes de sécurité et de qualité les plus élevées compte tenu de l’usage auquel elles sont destinées. Le site industriel du Creusot est l'un des plus performants au monde pour ces productions.

Framatome reçoit dans ses ateliers proches du centre-ville du Creusot, des pièces de grandes taille pré-usinées après fusion en haut-fourneau et moulage à très haute température dans l’aciérie d’Industeel, filiale d’ArcelorMittal France qui jouxte son site industriel, faisant aussi partie de l’ensemble créé au milieu du siècle dernier par les grands maîtres des forges de l’époque, héritier des sidérurgistes du 19ème siècle déjà installés dans cette ville et dans cette région.

 

201208_MACRON_LE_CREUSOT_07

En bas à droite de l'image: Le Président de la République en visite dans l'usine Framatome (©Présidence de la République)

C’est dans cette usine alors dans le périmètre du groupe AREVA qu’ont été produites les cuves des centrales à eau pressurisée (EPR) de Flamanville, Okilouotou en Finlande, ainsi qu’une partie de celles des deux EPR déjà en service en Chine depuis deux ans. Régulièrement soumise à des contrôles qualité des aciers et des machines utilisés pour produire des pièces destinées à des centrales nucléaires, cette usine à présent gérée par Framatome a du coup été maintes fois mise sous pression par les ingénieurs de l'Autorité de sûreté nucléaire qui mettaient en doute la qualité de ses cuves avant de comprendre que c'était le manque de qualification pour souder des cuves de réacteurs nucléaires d'une entreprise espagnole choisie par le groupe EDF lors des appels d'offres pour le chantier de l'EPR de Flamanville qui avait provoqué les défaillances constatées, ce qui avait provoqué d'importants retards sur sa réalisation toujours en cours.

***********

 

Communiqué du Président de la République à propos du nucléaire :

« À l’occasion d'une visite chez Framatome au Creusot, le Président Emmanuel Macron a énoncé les trois convictions qui guident l’avenir du nucléaire français.

« Notre avenir énergétique et écologique passe par le nucléaire:

« Comme le souligne le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), l’énergie nucléaire est l’énergie non-intermittente qui émet le moins de CO2. Pour produire 1 KWh, la centrale à charbon émet 1000g de CO2 lorsque la centrale nucléaire n'en émet que 6g.

« En générant plus de 41 % de l'énergie en France, le nucléaire nous rend autonome. Il permet également de préserver le pouvoir d'achat des Français avec un KWh en moyenne 40 % moins cher que chez nos voisins européens.

« L’atome doit donc continuer à être un pilier du mix énergétique français pour les décennies à venir.

« Notre avenir économique et industriel passe par le nucléaire:

« 3 000 entreprises, 220 000 emplois, 5 000 recrutements prévus en 2021 malgré la crise. Le nucléaire est la troisième filière industrielle en France. Peu de secteurs offrent autant de perspectives, en particulier à notre jeunesse et partout sur le territoire.

« Le nucléaire, c’est également un savoir-faire qui s’exporte partout dans le monde avec un excédent commercial de 7 milliards d’euros.

« Cet atout majeur doit être consolidé.

« C’est pour cela, que dans le cadre de France Relance, le Gouvernement a fait le choix d’investir près de 500 millions d’euros dans la filière nucléaire. Doté de 100 millions dès 2021, ce fonds visera à soutenir les acteurs stratégiques de la filière qui seraient en difficulté. Ce fonds sera complété par un fonds de modernisation de 70 millions d’euros pour les entreprises de la filière.

« France Relance permettra également le projet de SMR qui sont des petits réacteurs nucléaires modulaires.

« Enfin, c’est l’avenir stratégique de la France qui passe par le nucléaire :

« La dissuasion, les sous-marins, le porte-avions Charles de Gaulle... Tout ce qui fait que la France est une puissance indépendante, écoutée, respectée, repose sur la filière nucléaire.

« Le Président a annoncé que le futur porte-avions qui dotera la France sera à propulsion nucléaire. Il remplacera le Charles de Gaulle qui arrivera en fin de vie en 2038. »

 

LA RÉDACTION DE MPE-MÉDIA AVEC LE SERVICE DE PRESSE DE L'ÉLYSÉE


NDLR - Nous reviendrons en décembre sur ce sujet dans notre prochaine lettre des Matières premières et de l'énergie accessible sur adhésion via Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Discours officiel accessible via : https://youtu.be/fEyXT3bSPMk

Voir aussi sur https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2020/12/08/deplacement-du-president-emmanuel-macron-sur-le-site-industriel-de-framatome

BANNIÈRE_2020

BANNIERE_@MPE-MEDIATWIT

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Vendredi 16 Avril 2021
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   202004<20213 Avril 2021 >20215   >>202204
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
126202104
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 140
Nombre d'articles : 2409
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 6531164
Visiteurs

Visites aujourd'hui53
Visites hier482
Visites dans le mois7203
Total des visites1037166
Qui est en ligne ?
Nous avons 130 invités en ligne