Accueil Industrie Les projets Conférence PFUE sur « l’autonomie stratégique »

PARIS (MPE-Média) – La Conférence européenne intitulée « une industrie plus forte pour une Europe plus autonome » avait lieu ce jeudi 13 janvier à Bercy, au Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, Salle Bloch-Lainé. Détails sur ces bonnes intentions.

220113_BLM_CONF_PFUE_AUTONOMIE_01

Bruno Le Maire ministre de l’économie,des finances et de la relance ouvrant la conférence à Bercy (Ph MPE-Média)

Ouverte par Bruno Le Maire ministre de l’économie,des finances et de la relance et par un discours de Maroš Šefcovic, vice-président de la Commission européenne en charge des Relations interinstitutionnelles et de la Prospective, cette conférence proposait une première table ronde intitulée « vers une approche plus stratégique des vulnérabilités et dépendances européennes », suivie par un discours de Kerstin Jorna, directrice générale en charge de la croissance de la Commission européenne (DG GROW).

 

220113_MAROS_SEC_CONF_PFUE_AUTONOMIE_01

Maroš Šefcovic, vice-président de la Commission européenne en charge des Relations interinstitutionnelles et de la Prospective intervenait à distance comme plusieurs des intervenants du jour (capture d’écran MPE-Média)

 

« Les matières premières sont stratégiques pour les secteurs technologiques clés (…) 98% de nos terres rares viennent de Chine. Il est donc de la plus haute importance (…) de mettre en oeuvre ce plan (…) qui permettrait de réduire notre dépendance », a déclaré Maroš Šefcovic, vice-président de la Commission européenne en charge des Relations interinstitutionnelles et de la Prospective.

« Tous nos partenaires européens sont conscients de la nécessité de construire cette autonomie stratégique de l’Europe (…) À présent il nous faut prendre les décisions pour y arriver et le faire (…) Être autonome, c’est garder la valeur chez soi », a déclaré Bruno Le Maire en ouvrant cette conférence, citant les questions de production en Europe des batteries, des composants électroniques et le financement des PIIEC dédiés à ces décisions.

« Si les batteries de voitures électriques sont construites à 95% en Chine, cela n’a aucun sens, nous devons les construire en Europe », a martelé le ministre français, qui fit vouloir « rapatrier la valeur » en France et en Europe, par « intérêt productique, intérêt stratégique et politique ».

 

220113_PANEL_CONF_PFUE_AUTONOMIE_01

Une des tables rondes à propos des mesures à engager pour conquérir "l’autonomie stratégique" de l’Union (Capture d’écran MPE-Média)

Un premier « panel » composé de Belen Martinez Carbonell, directrice exécutive pour l’agenda global et les relations multilatérales du Service européen pour l’action extérieure (SEAE), François Jacq, administrateur général du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), Peter Wennink, président-directeur-général d’ASML, Sabine Klauke, directrice technique chez Airbus, Focco Vijselaar, directeur général des Entreprises et de l’Innovation du ministère néerlandais de l’Économie et du climat suivait ces déclarations politiques.

Le Film « Les matières premières critiques : un enjeu pour l’UE » devait ensuite être projeté aux participants avant une autre table ronde intitulée « Comment réduire les dépendances stratégiques européennes en matières premières critiques ? » suivie par une prise de parole de Bernd Schäfer, président de l’Alliance européenne des matières premières (ERMA) et un débat entre Philippe Varin, ex président de France-Industrie et du Conseil d’administration de Suez, Hildegard Bentele, députée européenne, Denis Redonnet, directeur général adjoint / Chief Trade Enforcement Officer de la direction générale du commerce de la Commission européenne (DG Trade), Matti Hietanen, directeur général du Finnish Minerals Group, Raul Blanco Diaz, secrétaire général de l’Industrie et des PME au ministère espagnol de l’Industrie, du commerce et du tourisme.

 

Plusieurs discours « keynote »

Un autre discours « keynote » devait suivre proposé par Cristian-Silviu Bușoi, président de la Commission ITRE du Parlement européen, avant une troisième table ronde intitulée « Que faire de plus pour les écosystèmes et filières critiques ? » et un propos ciblé d’Olivier Guersent, directeur général de la compétitivité de la Commission européenne (DG COMP).

Devait suivre un autre « panel » entre Benoît Potier, président-directeur-général d’Air Liquide, Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI), le Dr Mikko Huotari, directeur exécutif chez MERICS, Fernanda Dias, directrice générale pour les Activités économiques du ministère portugais de l’֤Économie et de la transition numérique, le Dr Markus Steilemann, président-directeur-général du groupe chimiste Covestro.

En clôture de la conférence, Thierry Breton, commissaire européen au Marché intérieur et Mme Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie à Bercy devaient faire la synthèse de cette conférence intervenant moins de quinze jours après le début de la présidence française du Conseil de l’Union européenne.

 

Christophe JOURNET

Rédacteur en chef de MPE-Média

 

Voir aussi :

https://ec.europa.eu/info/strategy/priorities-2019-2024/europe-fit-digital-age/european-industrial-strategy_fr

https://www.economie.gouv.fr/pfue

Bannière_PAPREC_MPE_780 x 90

BANDEAU_MPE_MEDIA_HAUT_2013

BANNIÈRE_2020

Retour vers le haut

Mis à jour (Jeudi, 13 Janvier 2022 15:18)

 

Commentaires non autorisés

Dimanche 22 Mai 2022
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Taux de change
Liens commerciaux
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 140
Nombre d'articles : 2479
Liens internet : 7
Nombre de clics des articles : 7225899
Visiteurs du site

Visites aujourd'hui372
Visites hier558
Visites dans le mois11984
Visites dans l"année96780
Total des visites1337902
Qui est en ligne ?
Nous avons 125 invités en ligne