Accueil Industrie Les Actus EDEN : Quelle transition énergétique pour les entreprises

PARIS (MPE-Média) – Équilibre des énergies (EDEN) accueillait ses adhérents et invités jeudi 10 mars pour parler en détails de la transition énergétique en cours et de ses conditions souhaitées avec des dirigeants d’entreprises publiques ou privées de secteurs d'activités différents. Détails sur ces échanges modérés par notre confrère Pascal Perri (LCI).

220310_EDEN_00

Les intervenants de la première tabe ronde (Ph MPE-Média)

« Une transition juste, comprise et acceptée par les citoyens », première table ronde, réunissait Andrea Voigt, Directrice des Affaires Publiques Monde du groupe Danfoss, Erkki Maillard, Directeur des Affaires Européennes d’EDF, Bertrand Deprez, VP EU Government Affairs chez Schneider Electric et Julien Guez, Directeur général de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), expliquant les choix de leurs entreprises pour accélérer leur sortie du carbone, parfois convergents, mais pas toujours, compte tenu des publics adressés par ces sociétés.

« Planifier la transition énergétique pour concilier ambitions climatiques et contraintes économiques » réunissait ensuite Dominique Lagarde, Directeur de la Stratégie chez Enedis, Philippe Dénecé, Directeur général du Groupe Muller, Gabrielle Gauthey, Directrice des affaires européennes chez TotalEnergies, Luc Chausson, Directeur des Projets stratégiques de Volkswagen Group France.

220310_EDEN_02

Les intervenants de la deuxième table ronde (Ph MPE-Média)

Ce dernier évoquant le challenge du passage d’un parc de véhicules thermiques à un parc de voitures électriques dans un pays qui achète principalement des véhicules d’occasion. Pour Dominique Lagarde (Enedis) comme pour Gabrielle Gauthey (TotalEnergies), la multiplication des bornes de recharge de voitures électriques chez les particuliers comme dans l’espace public demeure un challenge clé ; et un pari pour la formation des jeunes, pour Enedis comme pour les constructeurs d’automobiles. Volkswagen a pris la décision de créer des usines de production et de recyclage de batteries en Europe.

Le dogme du tout électrique

« Le dogme du tout électrique est un peu manichéen, il y a des pays où la voiture électrique ne sera pas moins carbonée que la voiture thermique si leur énergie provient du charbon », note Gabrielle Gauthey, qui alerte aussi sur « un vrai tsunami de directives et de règles législatives à respecter rendant l’exercice impossible ou presque ».

220310_EDEN_03

La table ronde dédiée à l'aviation civile et sa propre transition (Ph MPE-Média)

« Affirmer le leadership technologique européen et français » réunissait Marc Hamy, VP Corporate Affairs d’Airbus, Marianne Sieg de Maintenant, Directrice des affaires institutionnelles & internationales d’Air France – KLM, Mathieu Cuip, Directeur des affaires publiques du Groupe Aéroports de PARIS (ADP), Thibaud Normand, VP Stratégie Climat chez Safran. D'entrée de jeu, Marc Hamy a évoqué les progrès en poids et en réduction des émissions de CO2 réalisés par les avionneurs. Et qui annonce un premier avion à l'hydrogène pour 2035. Chez Aéroports de Paris, on travaille à la réduction du temps de roulage des avions (environ 7mn à Orly, 15mn à CDG) pour réduire leur consommation en carburant. « On a entamé notre plan de transformation, coupé dans certaines dépenses mais pas dans la flotte, où nous avons 10% d'avions de nouvelle génération qui permettent près de 25% d'économies d'énergie et donc d'émissions », explique Marianne Sieg de Maintenant (Air France - KLM). On sait recycler près de 95% d'un avion, fait remarquer Marc Hamy (Airbus). De 2013 à 2019, pour 37% d'augmentation du trafic aérien en Europe, les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté de 30%, pour un pic à plus de 1,1 million de passagers transportés en 2019. 

220318_EDEN_FXB

Brice Lalonde (à droite) accueillant l'eurodéputé François-Xavier Bellamy pour clore la rencontre (Ph CJ)

En clôture de cet après-midi autour de la transition et la croissance économique, François-Xavier Bellamy, Eurodéputé, membre de la commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie (ITRE) au Parlement européen intervenait pour donner unn point de vue plus politique sur ces sujets : « Bien sûr l'Europe contribue aux émissions de carbone mais seulement pour 8% des émissions de carbone mondiale! ce qui compte c'est de conduire le mode vers la sortie du carbone. Notre empreinte carbone n'a pas encore diminué autant que nos émissions. Nous avons plus d'efforts à faire et avons la chance de pouvoir compter dans l'espace européen sur des acteurs très qualifiés et capables de guider le monde sur ce chemin », a déclaré l'Eurodéputé, qui voit dans l'Union européenne le levier idéal pour pousser la production mondiale vers la décarbonation. Ce qui suppose de remettre en jeu notre rapport à la mondialisation pour éviter les distorsions de concurrence entre une Europe devant respecter des règles compliquées et les produits d'autres régions du monde non soumis aux mêmes contraintes. François-Xavier Bellamy déplore que la Commission européenne n'ai pas encore obtenu de la Belgique et de l'Allemagne qu'elles maintiennent leurs centrales nucléaires en état de marche, ce qui représenterait près d'un milliard de m3 de gaz par mois économisés dans le contexte que nous connaissons.

Christophe JOURNET

Rédacteur en chef de MPE-Média

Voir aussi via https://www.equilibredesenergies.org


Bannière_PAPREC_MPE_780 x 90

220318_BANNIERE_JMR_2022

BANDEAU_MPE_MED_VE


 

Retour vers le haut
 

Commentaires non autorisés

Dimanche 22 Mai 2022
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Taux de change
Liens commerciaux
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 140
Nombre d'articles : 2479
Liens internet : 7
Nombre de clics des articles : 7225896
Visiteurs du site

Visites aujourd'hui372
Visites hier558
Visites dans le mois11984
Visites dans l"année96780
Total des visites1337902
Qui est en ligne ?
Nous avons 123 invités en ligne