Accueil Actus en Libre accès La Chine change de modèle

PARIS (MPE-Média) – La Chine réfléchit à la réduction de la dette européenne en négociant l’effacement de près de 20 à 25% de l'encours actuellement détenu par Pékin, malgré le caractère épineux de la décision, confirme à MPE-Média une source proche du dossier. Dans le même temps, Pékin a entamé un virage économique et politique important et va changer son modèle international d’affaires, affirme la même source.

Les récents voyages en Europe de plusieurs hauts responsables chinois le laissaient en partie supposer : Pékin réfléchit actuellement à la meilleure façon d’effacer près de 20 à 25% de la dette européenne déjà détenue par la Banque de Chine, déclare à MPE-Média une source anonyme proche du dossier et des premiers dirigeants chinois.

« C'est le prix à payer par Pékin pour retrouver un réservoir de croissance à 10% voire plus, car le ralentissement de l’eurozone pénalise trop la croissance chinoise », explique cette source.

Signe avant-coureur

Le récent limogeage de M. Bo Xilai, haut dirigeant au sein du parti communiste chinois et maire de la connurbation de Chongquing est bien selon la même source l’un des signes avant-coureurs d’une refonte de la politique chinoise tant domestique qu’à l’extérieur.

« Les racines se trouvent dans la compétition et la guerre ouverte qui s’est réactivée entre les descendants des compagnons de route de la longue marche de l’époque Mao-Tsé-Toung », poursuit notre contact, qui estime qu’il y a «par ailleurs clairement un recentrage sur un modèle d’économie plus dirigée , du moins encadrée , contre le schéma tout libéral. On assiste enfin à un début de ménage pour tenter de juguler la corruption la plus voyante », poursuit-il.

« Il s’agit d’un retour à un schéma d’action politique un peu plus puritain et moins voyant, que Pékin met en œuvre par touches successives à la Seurat, la Chine change de business model! Mais c'est du pointillisme donc TRES dur à décrypter », conclut notre contact, qui voit venir cette réorientation des stratégies chinoises depuis le choix de Ji Xining, l’actuel vice-président et futur successeur de M. Hu Jintao à la tête du pays confirmé en 2010.

Christophe Journet

Retour vers le haut

Mis à jour (Jeudi, 27 Octobre 2016 14:33)

 

Commentaires non autorisés

Jeudi 27 Juillet 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201607<20176 Juillet 2017 >20178   >>201807
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
126201707
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 116
Nombre d'articles : 2060
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3007884
Visiteurs

Visites aujourd'hui289
Visites hier457
Visites dans le mois9062
Total des visites483808
Qui est en ligne ?
Nous avons 171 invités en ligne