Accueil Actus en Libre accès CGT/Florange : "L’Etat doit intervenir"

PARIS (MPE-Média) - Reçue à l’Elysée, l’intersyndicale CGT/CFDT/FO, sur la question de la relance de la filière liquide de Florange au sein du groupe ArcelorMittal. La délégation CGT a révélé à François Hollande et Arnaud Montebourg « les effets en cascade de l’arrêt prolongé des lignes de productions de Florange sur les autres sites du groupe ». Pour M. Philippe Verbeke, délégué fédéral de la CGT métaux, « cette rencontre à l’Elysée a eu le mérite de poser les enjeux mais elle doit impérativement déboucher rapidement sur un interventionnisme concret de l’Etat pour imposer une autre stratégie industrielle». A entendre aussi en cliquant ICI.

Vue_Hayange

Hayange, la commune de Moselle où se trouve les hauts-fourneaux dits de Florange (ph Aimelaime SD)

P6_HAYANGE_FLORANGELa CGT a ainsi pu rappeler que les cabinets d’expertises Secafi Alpha et Syndex considèrent d’une même voix « que la demande actuelle d’acier permet un redémarrage immédiat des productions à l’arrêt de Florange », contrairement aux affirmations du premier aciériste mondial – qui mentionne la demande d’acier plats carbone européenne, pas mondiale NDLR.

La question des compétences a également été posée au Président de la République et celle de « l’enjeu de milliers d’embauches à réaliser d’extrême urgence au sein d’Arcelor Mittal et de la sidérurgie toute entière».

Le Gouvernement a proposé de lancer sa propre expertise sur la situation de Florange (photo ci-contre) et de la restituer aux syndicats fin juillet au plus tard, précise la CGT métallurgie.

« Les conclusions de ce rapport permettront au Gouvernement de nous donner ses propositions d’actions. Le Ministre du redressement productif s’est engagé à contacter ses homologues européens pour définir une ligne de conduite commune face à Mittal. »

Prise de capital public

La CGT a enfin demandé au Gouvernement d’étudier la possibilité d’une prise de capital public dans la sidérurgie, dès lors que cette filière est reconnue stratégique pour l’industrie française. Pour la CGT, une table ronde sur la sidérurgie s’impose, ainsi qu’une mission d’enquête parlementaire sur les conditions de la sauvegarde et du développement de cette filière en France et en Europe.

C.J.

Retour vers le haut

Mis à jour (Mercredi, 26 Octobre 2016 16:25)

 

Commentaires non autorisés

Lundi 11 Décembre 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201612<201711 Décembre 2017 >20181   >>201812
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
126201712
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2110
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3351939
Visiteurs

Visites aujourd'hui304
Visites hier263
Visites dans le mois3637
Total des visites529592
Qui est en ligne ?
Nous avons 535 invités en ligne