Accueil Actus en Libre accès CFDT : Le Bassin ind. Alésien va mal

PARIS (MPE-Média) - La CFDT s'alarme de l'avenir de l'emploi industriel du bassin Alésien : Il y a 40 ans, une vague d'entreprises s'était installée dans ce bassin dans le cadre de la reconversion minière : Crouzet, SNR Cévennes, Merlin Gerin, Tamaris... L'entreprise Richard Ducros a bénéficié elle aussi à cette époque de financements et a pu ainsi créer une 2e entité. Mais aujourd'hui, Richard Ducros est fermé laissant sur le carreau 230 salariés à Alès, sans compter des emplois dans la sous-traitance et l'intérim, seulement 40 de ces salariés ont retrouvé un CDI, annonce la CFDT métallurgie dans un communiqué récent.

« Les autres sociétés sont engagées dans un redéploiement industriel et se sont débarrassées d'environ 250 emplois précaires depuis deux ans et dans le silence le plus complet. Crouzet va quitter en octobre des locaux devenus trop grands depuis la délocalisation de la production au Maroc, il ne gardera qu'un centre technique de recherche/développement et se délestera de nouveau, au passage, de 30 intérimaires », note la centrale cédétiste.

« La plupart de ces entreprises investissent dans la R&D, ou comme SNR C, dans de nouvelles générations de produits, mais leurs succès demeurent incertains, car liés à des variables telles que la croissance ou la reprise en Europe. Les nouveaux emplois qui en découleront, annoncés à grand renfort médiatique pendant la dernière campagne électorale, sont hypothétiques et peu nombreux comparés aux très nombreuses pertes », poursuit la CFDT.

Le fondeur Tamaris Industries va embaucher

« Chez SNR C, pas d'embauches dans l'immédiat pour produire la nouvelle génération de roulements (GEN3). Chez le fondeur Tamaris Industries, 100 nouvelles embauches ont été promises, mais dans les 5 ans et si tout va bien... Pour l'entreprise Merlin Gerin qui compte 270 CDI et 100 intérimaires, ce sont toujours les emplois précaires qui produisent les gammes de produits C120 et NG125 arrivées en mars 2011 et qui ont permis de générer de la croissance et du chiffre d'affaires », poursuit la centrale syndicale qui veut alerter les pouvoirs publics, les citoyens, sur « la réalité de l'emploi local, sur l'indispensable besoin d'inverser le processus de désindustrialisation ».

C.J.

BANDEAU_MPE_MEDIA_2012

Retour vers le haut

Mis à jour (Mercredi, 26 Octobre 2016 14:46)

 

Commentaires non autorisés

Lundi 26 Juin 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201606<20175 Juin 2017 >20177   >>201806
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
126201706
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 116
Nombre d'articles : 2053
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 2943003
Visiteurs

Visites aujourd'hui152
Visites hier316
Visites dans le mois10054
Total des visites473120
Qui est en ligne ?
Nous avons 289 invités en ligne