Accueil Actus en Libre accès AIRBUS/USA : La CFDT s’inquiète

PARIS (MPE-Média) - Airbus a annoncé le 2 juillet l’implantation aux États-Unis d’un site de production dédié à l’assemblage et à la livraison des appareils de la famille A320, ce qui inquiète le bureau fédéral de la Confédération Française Démocratique du Travail (CFDT) qui a communiqué les raisons de cette inquiétude en fin de semaine.

AIRBUS_A_380_2011

L'Airbus A 380 en vol au Bourget en 2009 (ph CJ MPE-Média)

Pour la CFDT, « la conquête commerciale mondiale n’est pas incompatible avec une croissance de l’industrie aéronautique européenne en développant les compétences industrielles, les investissements, l'emploi, les conditions de travail, et les statuts des salariés européens de la filière. »

« Cette implantation appelle un certain nombre d’interrogations sur la stratégie et les réelles motivations d’Airbus », note la porte-parole de la centrale cédétiste qui énonce une série de questions posées par ses soins à l’avionneur européen et au consortium qui le dirige.

- Les montées en cadence prévues sur les trois autres chaînes de montage 320 sont-elles remises en cause ?

- À contrario, lors d’un retournement de conjoncture, comment seront gérées les baisses de cadence ?

- Quelle sera la capacité d’Airbus à gérer quatre chaînes d’assemblage pour la même famille de produits ?

- Comment la « supply chain » déjà sous tension extrême, va-t-elle assurer ce surcroît de charges ?

- Quel est l’impact sur le réseau de sous-traitants européen ?

- Cette implantation va-t-elle conduire à d’autres délocalisations aux États-Unis pour les activités d’Aerolia et Premium Aerotec ?

- Quelle est la rentabilité d’une chaîne aux États-Unis, compte tenus des coûts de main-d’œuvre équivalents à l’Europe auxquels s’ajoutent des coûts de logistique Europe – États-Unis pour les sous-ensembles ?

- Quelle est la cohérence entre Airbus qui se dit entreprise citoyenne en Europe et qui souhaite s’implanter en Alabama, état classé « antisyndical» aux États-Unis ?

 

 Boeing ne fait pas la même chose en Europe

La CFDT rappelle que « Boeing vend des avions en Europe et en Chine sans chaînes d’assemblage dans ces continents. »

« La logique d’une implantation d’une chaîne A330 en Alabama pouvait justifier l’implantation aux États-Unis en compensation du marché militaire des avions ravitailleurs. Aujourd’hui l’implantation de la chaîne A320 ne rentre pas dans cette logique », souligne la CFDT métallurgie.

La CFDT dit être consciente qu'à l’heure de la mondialisation « la dimension internationale d'Airbus est capitale face à Boeing. Pour autant la préservation de l'outil de production aéronautique en Europe est essentielle et nécessitera la mobilisation de tous les acteurs. »

Retour vers le haut

Mis à jour (Mercredi, 26 Octobre 2016 14:29)

 

Commentaires non autorisés

Mardi 12 Décembre 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201612<201711 Décembre 2017 >20181   >>201812
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
126201712
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2111
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3352850
Visiteurs

Visites aujourd'hui69
Visites hier382
Visites dans le mois3784
Total des visites529739
Qui est en ligne ?
Nous avons 262 invités en ligne