Accueil Economie Economie globale Infrastructures : La Chine débloque 158 Mrds $

PEKIN (MPE-Média) – Le gouvernement chinois vient de donner son feu vert à un nouveau programme de grands travaux dans les secteurs de la construction, du ferroviare et de certaines industries liées aux infrastructures, annonce l’agence Chine Nouvelle (Xinhua) ce vendredi. Détails.

Ces investisssements étatiques pourraient représenter plus de mille milliards de yuans (158 milliards de dollars) précisent ce vendredi les médias officiels à Pékin.

La Commission nationale pour le Développement et la Réforme (CNDR) aurait approuvé près de 55 projets d'infrastructure incluant de nouvelles lignes de métro, de chemin de fer et des autoroutes, expliquent ces médias.

Le gouvernement envisage depuis le printemps ces investisseents en direction des infrastructures, en permettant au passage aux banques de relâcher du crédit à destination des grands projets, précisent d’autres acteurs économiques.

Plan de relance, dit Xinhua

L'agence Chine Nouvelle parle d’un « plan de relance », comme en 2008 lors de la crise financière née aux Etats-Unis après l’affaire des subprimes, devenue économique et globale par la suite, mais le gouvernement ne décrit pas ainsi sa décision, la CNDR ayant simplement annoncé avoir donné son feu vert à 25 projets de transport ferroviaire urbain sur tout le territoire chinois, pour un budget total de 800 milliards de yuans (100 milliards d'euros).

Jeudi, la CNDR a également cité 30 autres projets de grands travaux, incluant treize autoroutes, dix installations de traitement des déchets, sept ports et aménagements de voies fluviales, sans établir leurs coûts par projet.

La Bourse de Shanghai, qui a terminé en hausse de 3,70% vendredi, entraînée par les titres du BTP a réagi positivement à la nouvelle. Tout comme les analystes internationaux qui pensent que cette relance des investissements étatiques chinois pourrait impacter positivement la croissance chinoise et sans doute aussi mondiale à partir de la fin 2012.

Baisse des commandes en Chine

La décision tombe à point pour redonner confiance aux firmes européennes présentes en Chine, où plusieurs d’entre elles se sont vues obligées à des réductions de voilure depuis environ un an, suite à la baisse de leurs carnets de commande.

Ainsi pour le groupe belge Bekaert qui a été conduit à se séparer de près de 1.200 employés temporaires et a vu son effectif moyen dans 17 sites passer de 10.000 personnes l’été 2011 à près de 8.800 personnes dans la période, suite à la chute des commandes pour des aciers longs destinés notamment à la construction.

On parle toujours d’une croissance chinoise à environ 7,5% pour 2012, mais ce taux pourrait augmenter d’environ 1 à 2% si – comme souvent en Chine – ces grands travaux sont engagés d’ici au début du 4e trimestre.

Jo Gatsby

PROMO_MPE_MEDIA _01

Retour vers le haut

Mis à jour (Samedi, 12 Novembre 2016 15:39)

 

Commentaires non autorisés

Mardi 13 Novembre 2018
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201711<201810 Novembre 2018 >201812   >>201911
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
126201811
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2207
Liens internet : 10
Nombre de clics des articles : 4122092
Visiteurs

Visites aujourd'hui32
Visites hier398
Visites dans le mois4126
Total des visites625983
Qui est en ligne ?
Nous avons 308 invités en ligne