Accueil Actus en Libre accès ArcelorMittal : Nouveau directeur à Fos-sur-Mer

MARSEILLE (MPE-Média) – Un nouveau directeur, M. Joao Da Silva, a été nommé par la direction d’ArcelorMittal Méditerranée à la tête de l’aciérie et du site intégré de production d’acier de Fos-sur-Mer, suite au départ pour raisons personnelles du précédent directeur du site M. Carlos Espina durant l’été. Ce changement intervient sur fond de renouvellement des personnels en CDI par des contractuels intérimaires, point évoqué par les syndicats lors de réunions de rentrée

Fos_SUR_MER_Aciérie

L'aciérie de Fos-sur-Mer (ph SD ArcelorMittal)

M. Joao-Félix Da Silva remplace Carlos Espina à la direction de l’aciérie de Fos-sur-Mer. Il vient de Liège où son aciérie a fermé récemment, près de 800 personnes ayant perdu leur emploi dans ce site, apprend-on d’une source proche du dossier.

Les deux hauts-fourneaux du site ArcelorMittal de Fos-sur-Mer tournent à 75% de leurs capacités. La direction n’a pas communiqué sur le niveau ultérieur de capacité du site d’ici à la fin de l’année, ajoute la même source.

Plus de 200 intérimaires

« Actuellement, plus de 200 intérimaires travaillent dans le site de Fos-sur-Mer contre 80 en moyenne durant les années précédentes. Des contrats professionnels d’insertion ont été mis en place au début septembre pour 40 emplois essentiellement dans le département maintenance, pour des durées pouvant aller jusqu’à 18 mois, en lien avec le Centre de Formation des Apprentis de l’Industrie d’Istres », poursuit cette source.

La CGT d’ArcelorMittal Fos-sur-Mer demande l’embauche de ces salariés, des garanties pour leur avenir, la CFDT déplorant de son côté la perte des savoir-faires et de personnels formés pour de courte durées d’emploi : « les 125 postes à pourvoir d’ici la fin de l’année en complément ont été attribués à autant d’intérimaires », regrette M. Bernard Debièvre, le Délégué Syndical Central CFDT d’ArcelorMittal Méditerranée.

La formation en question

« Le gros problème est que les intérimaires acquièrent des compétences pendant 15 mois puis doivent être obligatoirement remis sur le marché de l'emploi. Ce sont les salariés qui les forment, voire des intérimaires qui forment d'autres intérimaires. L'évaporation des compétences du personnel est permanente, le travail de formation des salariés aussi. La CFDT regrette ce choix et ne cesse de revendiquer des recrutements », conclut le délégué central cédétiste.

Contactée, la direction d’ArcelorMittal France n’avait pas d’éléments complémentaires à donner à ce sujet.

Christophe Journet

BANDEAU_MPE_MEDIA_2012

Retour vers le haut

Mis à jour (Mardi, 25 Octobre 2016 16:10)

 

Commentaires  

 
#1 Soualah Abdel 25-03-2013 09:56
J'aimerai bien retravailler a arcelor vue que j'y est deja travailler 2 mois en tant que CTV
 

Commentaires non autorisés

Mardi 22 Aout 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201608<20177 Août 2017 >20179   >>201808
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
126201708
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 116
Nombre d'articles : 2063
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3073882
Visiteurs

Visites aujourd'hui170
Visites hier300
Visites dans le mois7235
Total des visites492592
Qui est en ligne ?
Nous avons 249 invités en ligne