Accueil Actus en Libre accès La Révolution textile est Le pari du CETI

LILLE (MPE-Média) – Par-delà l’inauguration officielle du Centre Européen des Textiles Innovants (CETI) qui s’est déroulé ce mercredi à l’Union, entre Tourcoing, Roubaix, Marcq-en-Bareuil et Lille dans le Nord en présence de nombreux acteurs et industriels du textile, c’est un formidable pari qui est lancé à la face du monde. Celui de voir l’ancienne connurbation pionnière du textile reconquérir sa place mondiale par la valeur ajoutée et la mutualisation de la recherche entre industriels d’une Europe qui produit déjà le tiers des non tissés du monde. Reportage.

BANDEAU_MPE_MEDIA_2012

AFFICHE_FUTURO_TEXTILES_2012

L'affiche de la saison des Futuro-textiles (ph CJ MPE-Média)

Les fondateurs du CETI sont à la fois des industriels, des chercheurs, des universitaires et des politiques qui souhaitent voir ce nouveau lieu de R&D, d’application grandeur nature, de colloques internationaux et d’échanges interentreprises européen prendre progressivement une place unique au monde pour promouvoir et développer les activités textiles et la production de matériaux innovants, provenant tant des matières traditionnelles que des produits de synthèse.

Le nouveau Centre européen des textiles innovants (CETI) inauguré officiellement hier en présence du Directeur général de la Recherche de la Commission européenne M. John Cleuren, du Président de l’Union des Industriels du Textile M. Bertrand Delesalle et de Mme Martine Aubry, Présidente du grand Lille emploie déjà une centaine de personnes dont dix au sein de sa « salle des machines ».

Celle-ci comprend de véritables Rolls Royce made in Caroline du Nord du filage, de la transformation de fils non tissés en fibres, dont une machine tri-composants qui n’existe qu’en cinq exemplaires (2 aux Etats-Unis, une au Portugal, une à Taïwan et celle-ci) et qui permet d’effectuer la mise au point de nouvelles fibres textiles à partir de polymères primaires ou de dérivés du pétrole associés à des produits biosourcés, pp, pe, pla (les plus chers au kilos) voire même de métaux fusibles.

CETI_SIEGE_TOURCOING

Le Centre Européen des Textiles Innovants fait face aux anciennes cheminées d'usines dans le quartier de L'Union, à portée de métro de Lille-Europe (ph CJ MPE-Média)

« L’objectif est de faire mieux avec moins de matières premières », explique le directeur technique du CETI M. Thierry Leblanc, à présent à la tête d’un outil industriel et de R&D haute qualité devant autoriser les acteurs du secteur de passer des textiles high tech aux textiles « fast tech », comme l’a déclaré le fondateur du centre M. André Beirnaert ajoutant que « notre époque est celle de ceux qui gagnent parce qu’ils vont plus vite que les autres ».

Onze années ont été nécessaires pour ouvrir ce centre qui doit « favoriser la transversalité, peut-être même la rupture, dont le but est de permettre aux industriels de mutualiser ce qui coûte le plus cher, un projet jugé pharaonique à ses débuts mais que l’on trouvera trop petit dans moins de deux ans », affirme son initiateur très applaudi par le millier d’invités du monde entier présents pour l’événement.

« Les textiles évoluent à présent à une vitesse grand V avec la naissance des textiles innovants, intelligents, luminescents, parfois produits à partir de polymères biosourcés comme le fait le groupe Roquette dans le Nord. Il trouve son emploi dans tous les secteurs d’activités reliés au quotidien, dans le bâtiment, l’automobile, l’aéronautique, le vêtement sportif ou de protection, la mode », explique le Directeur du CETI M. Marc Honoré.

 

Voie sèche et voie fondue ensemble

Pour la première fois, souligne le Pdt de l’UIT Bertrand Delesalle, « voie sèche et voie fondue peuvent être pratiquées au même endroit, tissage et tricotage peuvent être réalisés sur place à deux pas des laboratoires ».

Au départ projet structurant du pôle de compétitivité européen Up-Tex, le nouveau centre a été installé à proximité de plus de 380 usines produisant déjà des textiles de dernière génération à usages variés, et de plusieurs grandes écoles de la spécialité, dans une région où les compétences acquises de par le passé par des générations d’employés des industries du textile ne demandent qu’à être réveillées et resituées à un plus haut degré de qualification, ont expliqué les politiques présents.

L’association des collectivités du textile d’Europe (ACTE) a été associée à cette fondation au même titre que le cluster Up-Tex et ses pairs d’autres pays d’Europe comme la Pologne, l’Italie, l’Allemagne et le Bénélux, également haut lieu de la tradition textile.

« Notre ancienne industrie est tombée avec les délocalisations et depuis, la Chine a pris la tête du textile, mais nous pouvons renverser la vapeur grâce à la valeur ajoutée et à l’innovation, en mutualisant la recherche en amont de la production », résume André Beirnaert avant que d’autres fassent l’inventaire des potentialités.

CETI_2012_02

Les "futuro-textiles awards" ont été remis à plusieurs projets innovants lors de cette inauguration (ph SD CETI)

 

Le marché des textiles techniques ou innovants représente 133 milliards d’euros annuels, 25 millions de tonnes produites pour satisfaire 45% de la consommation mondiale de textiles, dont 20% proviennent d’Europe. Les seuls non tissés dégagent un chiffre d’affaires mondial de 256 milliards de dollars pour 7,6Mt produites en 2011. Pour les composites, l’Union européenne produit le tiers du marché global.

« Nous pouvons légitimement prétendre au leadership mondial du textile avec ces nouveaux produits, c’est aussi ce que signifie l’ouverture du CETI », a déclaré le Maire de Tourcoing M. Michel-François Delannoy, l’un des décideurs citant Tite-Live : « il faut oser ou se résigner à tout ».

« Il fallait oser et nous avons réussi », renchérit le Pdt du CETI M. Delesalle, cédant la parole à Mme Martine Aubry venue inaugurer le centre qui a coûté 24 M€ aux différents niveaux de collectivités, des communes à l’Union européenne, et 18M€ investis dans les seules machines.

« Nous n’allions pas repartir par de la main d’œuvre non qualifiée, mais par l’intelligence. Il fallait donc imaginer un assemblage inédit de matériels pas habituels pour fabriquer des fibres et produire du non tissé. Tout doit à présent se faire dans la transversalité, en recréant une industrie porteuse de valeur ajoutée », insiste M. Beirnaert, sans aucun doute l’avocat le plus convaincant qui soit, passé à travers la crise de la désindustrialisation de sa région puis par la création d’Up-Tex en tant que Président des industriels du textile du Nord-Pas-de-Calais avant de poser la première pierre de nouveau centre en 2008, solidement épaulé par ses pairs.

 

"Révolution Textile"

« Je pense avant tout aux anciens, mais aussi aux nouveaux salariés du textile. Ce n’était pas facile de porter le poids des anciennes filatures du Nord et en même temps d’y croire. Le CETI représente la rencontre des savoir-faires anciens et es outils nouveaux qui nous permettent de redevenir une grande région textile, avec les belges et les flamands, l’Eurométropole de Lille, les entreprises et les chercheurs, un chiffre d’affaire de 8 milliards d’euros et des milliers de nouveaux salariés du textile. Nous sommes au centre de la Révolution Textile », a souligné Mme Aubry.

Et comme l’expliquait le Dr Godfrey, de l’Université de Caroline du Nord également impliqué dans le monde des nouveaux textiles, « tant pis si les fonctionnaires de l’Etat ont du mal à comprendre qu’une université hébergeant 60 compagnies sur son campus, de toutes tailles et de plusieurs pays, produit des matériaux nouveaux et les vend à ses clients, utilisant les nanotechnologies pour trouver une nouvelle façon de fabriquer des bas de contension ».

Une exposition des « Futurotextiles » inaugurée en même temps que le CETI et accompagnée par des évènements jusqu’en 2013 permettra au public du grand Lille et aux visiteurs du centre de se familiariser avec les anciens textiles et avec ceux qui déjà, les remplacent de plus en plus, textiles dits intelligents, nanosourcés ou luminescents.

Christophe Journet


Plus de détails sur :

www.ceti.com

TARIFS_2013

Retour vers le haut

Mis à jour (Vendredi, 21 Octobre 2016 14:44)

 

Commentaires non autorisés

Dimanche 17 Décembre 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201612<201711 Décembre 2017 >20181   >>201812
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
126201712
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 139
Nombre d'articles : 2113
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 3365352
Visiteurs

Visites aujourd'hui121
Visites hier316
Visites dans le mois5623
Total des visites531578
Qui est en ligne ?
Nous avons 212 invités en ligne