Accueil Actus en Libre accès Recyclage : Les français favorables au réemploi

PARIS (MPE-Média) – 96% des français pensent que le réemploi des biens permet de réduire la quantité des déchets et qu’il s’agit d’un mode de consommation qui a de l’avenir, annonce l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Enèrgie (ADEME) à l’occasion de l’ouverture d’un colloque dédié aux produits en fin de vie, intitulé « Filières et Recyclage », ouvert ce mardi à Paris.

BANDEAU_MPE_MEDIA_2012

121023_ADEME_CYCLE_VIE_PRODUITS

L’exemple du cycle de vie des pneux (Source ADEME 2012)

« « Extraire – fabriquer – jeter », telle est la définition de l’économie linéaire, notre modèle actuel : les entreprises extraient les matières premières pour la fabrication de nouveaux produits puis les vendent à un tiers qui les jette une fois que leur fonction première est dépassée, déclare l’ADEME à l’ouverture de ce colloque . Aujourd’hui ce sont 65 milliards de tonnes de matières premières qui ont ainsi été injectées dans l’économie en 2010 et ce chiffre devrait passer à 82 milliards de tonnes en 2020.

Le colloque propose des interventions sur l’économie « circulaire » et de ses enjeux pour le développement des territoires, sur les centres de tri de déchets ménagers et leur évolution à 10 ans, sur la filière du recyclage des déchets d’éléments d’ameublement, dès la première journée.

La seconde journée du 24 octobre est consacrée aux déchets dangeureux ou à risque infectieux, aux bouteilles de gaz pour lesquelles se créent de nouvelles filières, enfin à l’innovation au service du recyclage des plastiques, le colloque devant s’achever par les 2e assises nationales du Réemploi, de la réutilisation et de la réparation des biens de consommation courante.

 

Un impératif pour l’environnement

« Cesser d’extraire et de consommer des ressources pour jeter plus ou moins rapidement les produits fabriqués en perdant une partie des matières est aujourd’hui un impératif environnemental. Il est ainsi primordial de renforcer l’utilisation efficace des ressources et de limiter l’impact de nos sociétés sur l’environnement », poursuit l’ADEME.

Le réemploi, aussi appelé « seconde vie des produits », consiste notamment à prolonger la durée de vie d’un produit ou d’un objet, à lui donner une seconde vie en permettant qu’il soit réutilisé par d’autres personnes. « Il peut s’agir du don d’objets ou de l’achat / vente d’occasion », ajoute l’ADEME.

L’enquête réalisée par l’ADEME et rendue publique ce mardi précise que les jeunes sont les vrais champions du recyclage mais aussi du réemploi des produits. Alternative au rejet pur et simple des produits et biens de première main, le réemploi est boosté par la crise, pratiqué également dans un contexte humanitaire mais curieusement favorisé par les foyers plus aisés, alors que les ménages les moins favorisés répugnent à acheter des produits d’occasion et tentent plutôt « d’acheter malin », notamment sur internet, note cette étude.

Le principal frein à l’achat d’occasion en France demeure la crainte de pannes en l’absence d’une garantie (électroménager, informatique, Hi-fi, vidéo, téléphones portables, tablettes, etc.) ou de service après vente, note l’ADEME.

En 2011, les collectes de déchets à domicile en France ont augmenté de près de 10% sur un an. 448.000 tonnes d’équipements électriques et électroniques ménagers, 215.000 tonnes de piles et d’accumulateurs, 6.400 tonnes de cartouches d’impression bureautique, 125.000 tonnes de textiles et vêtements divers ont été collectés l’an dernier.

1,9 million de tonnes de déchets de la catégorie papiers graphiques ménagers et assimilés ont été mis sur le marché en 2011, 98% des français se disant concernés par cette filière en 2010, 67,1% des emballages ayant été recyclés en 2011.

Produits à risques

Le recyclage des produits dits à risques progresse également : 80.000 tonnes de plastiques usagés ont été produites en 2011 à partir des seuls produits de l’agrofourniture, filère à responsabilité élargie du producteur, 49% des produits collectés ayant pu être recyclés.

43.000 tonnes de déchets diffus de produits chimiques ménagers dont 14.000 tonnes d’emballages souillés ou non sont produites annuellement.

Enfin, du côté de l’automobile, 96,8% des huiles usagées ont été collectées en 2011, 52% des huiles noires usagées ont fait l’objet d’une regénération, le reste étant valorisé sous forme d’énergie ; 79% des véhicules hors d’usage (VHU) ont été recyclés en 2010.

 

Jo Gatsby

Voir aussi via :

www.ademe.fr

Ou sur Twitter : suivre @ademe et @ecocitoyens

TARIFS_PUBLICITES_MPE-MEDIA_2012

Retour vers le haut

Mis à jour (Jeudi, 20 Octobre 2016 16:14)

 

Commentaires non autorisés

Mardi 30 Mai 2017
Bannière
Identification



Hacking

 

Hacking

Votre publicité sur MPE-Média
contact@mpe-media.com

ou +336 60 58 89 26

Indice Rosamon

Indice Rosamon

Indice de confiance des
investisseurs à 12 mois

Liens commerciaux
Evènements MPE Média
se_module_calendrier_126 - style=default - background=postit
<<   201605<20174 Mai 2017 >20176   >>201805
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
126201705
Enquête de satisfaction
Votre avis sur nos contenus
 
La vie du site
Abonnés : 116
Nombre d'articles : 2046
Liens internet : 12
Nombre de clics des articles : 2882186
Visiteurs

Visites aujourd'hui152
Visites hier309
Visites dans le mois9330
Total des visites462503
Qui est en ligne ?
Nous avons 204 invités en ligne